lecture : un livre sinon rien !

Publié le 22 Septembre 2014

livre_ZZ_ilenullepart.png

J'ai découvert ce livre après avoir écouté un morceau de musique : La chanson de L'île de Nullepart.

Séduite par le timbre de voix, j'ai décidé d'en écouter plus… avec l'album de The Buddhist Sons.
J'ai adoré tout l'album, c'est dire. Il me semblait logique de lire le livre... qui sera le 1er de mes coins lecture.

L'auteur du livre et des chansons est également musicien, surtitreur... Il est né et a grandit dans le Nord.

 

L'île de Nullepart de notre auteur Zbigniew Zorglub n'est pas sans rappeler celle de Peter Pan et son Neverland… Perdu dans ses souvenirs, ses songes… son voyage intérieur, notre ermite nous raconte entre autre ses pensées profondes sur notre société (la politique, l'écologie…), sur son métier, sa famille, son passé, son ex et ses digressions linguistiques, pour nous narrer son parcours.

 

...

Partir…

La décision fut prise d'aller chercher l'inspiration et de se recomposer en Italie. Pays, qui a fait tant rêver ses parents et leur auteur tout jeune ; pays, qui lui semble logique de choisir pour son renouveau.

Partir, pour tenter de recoller les morceaux d'un parcours de vie, d'une séparation…

Recommencer, à penser librement, à respirer, à vivre, à écrire, à composer des morceaux de musique, à rencontrer les autres et vivre une seconde jeunesse.

 

Rester…

Pour recommencer, à penser librement, à respirer, à vivre, à écrire, à composer des morceaux de musique, à rencontrer les autres et vivre une seconde jeunesse.

Pour mettre de la distance entre sa vie d'avant et celle qu'il tente à nouveau de mettre en exergue. La musique le sauvera de tout… 

 

Rencontrer…

Peter Pan (l'auteur devrais-je dire) découvre un jour qu'il a sous son nez une fine équipe avec qui composer de la musique ! Peter Pan a trouvé ses compagnons de fortune, il n'est plus seul !

 

Quitter…

C'est un peu partir, encore, pour revenir toujours.

Tenter d'oublier son passé. S'avancer sur la route, se retourner et voir que le paysage a changé, les amis se sont estompés.

 

Revenir…

Différent, un peu. A fleur de peau, toujours. Revenir avec des projets : un livre et un album.


...

Ce qui m'a séduit ?

Lire un passage et se sentir emportée par la main dans l'histoire au point de ne pas attendre pour dévorer les chapitres. Et ce subtil parfum d'hélichryse... dans les moments de liberté, de calme intérieur.

Le style : des détails parfois mais pas de trop, des regrets, des espoirs, des passages un peu tristes liés à la famille qui laissent vite place à un croque en jambes pour nous faire oublier le trouble de l'auteur…
Un style qui va avec le personnage, impertinent, agaçant aussi, émouvant, statique aussi, décalé, secret, réservé et extravagant à la fois. Un pince sans rire, qui d'un mot, d'une phrase vous perce, vous aiguillonne...
Petite précision, l'humour de l'auteur est un peu particulier mais il est de ceux qui me font rire ou grincer des dents aussi !

 

Pourquoi je le recommande ?

C'est une première oeuvre ce qui permet de pardonner quelques hésitations, quelques lenteurs parfois. Un style à part : intimiste, perspicace... avec des changements de couleurs (du noir et blanc, au gris, puis au Technicolor et inversement), des sonorités brutes (le Nord) ou plus adoucies (les paysages italiens).

Le style m'a plu, l'écriture est fluide et le livre est bien écrit.


La personnalité du quidam m'a touchée : sans doute parce que nous avons tous envie un jour de pouvoir nous mettre au "vert" pour faire le point sur nous-même et recommencer autrement. Le temps de panser nos blessures ou de voir où nous désirons aller.

Ce que j'espère...
Eh bien, un second livre par exemple : et qu'il me surprenne... avec une oeuvre de fiction et non une oeuvre sur sa vie. Ou même un album solo, rythmé et jovial.
Histoire de voir si la 1ère impression est la bonne et si le talent se confirme.


...

L'auteur a décidé de s'auto-publier et j'apprécie cette énergie : il faut encourager les auteurs qui n'ont pas la chance de pouvoir être publiés dans une grande maison d'édition. Et puis, cela renouvellerait un peu le style des livres qu'on nous propose… ce qui ne nous ferait pas de mal.

A vous, maintenant de me dire si vous avez aimé ce livre !
Les avis de mes camarades seront ajoutés ci-dessous.
Vous recherchez le livre : c'est par ici (si vous passez par l'auteur, précisez venir de ma part).

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Repost0

Publié le 12 Août 2013

Lire a toujours été un grand plaisir... que j'oublie parfois durant de longues périodes mais que je reprend avec autant de passion dès que l'envie se fait ressentir.

P1020419.JPG


Avant de vous parler de mon amour pour l'Oeuvre de Samuel Beckett, je vais vous narrer mon cheminement littéraire si on peut prétendre à ce terme en considérant mes choix... Petite, j'ai du apprendre à lire avec Astérix, Tintin, Oumpapah et bien d'autres bandes dessinées (Illico, Picsou, Rahan, Blek... et j'en passe). Puis à 12 ans, j'avais lu Le Petit Prince en un après-midi, dévoré les pièces de théâtre de Molière (quel vieux barbant), Corneille, Racine... avant d'en être dégouté par les profs de littérature de nos lycées qui nous saoulent toujours des mêmes auteurs alors que la littérature est si riche... rien ne valait plus donc à mes yeux que les auteurs plus modernes tels Anouilh et Samuel Beckett... plus les auteurs d'anthropologie Claude Levi-Strauss, Barbara Glowczewski qui ont révolutionné notre regard et jugement sur les arts premiers et leurs auteurs... ou des ouvrages d'histoire de l'Art.
Jusqu'à ce que je doive rechercher un travail... et que je sois cataloguée "intello" avec ces lectures donc, je n'ai plus lu que des polars pour rentrer dans la "masse qui bosse sans réfléchir". Et travail faisant, on en oublie qu'on a un cerveau à nourrir d'autres fadaises que faire plus et plus de chiffres... on oublie même de rêver.

Je me réveille de nouveau, d'un trop long sommeil... je viens d'engloutir un livre, avant de passer avec délectation sur les précieux livres "Mal vu Mal dit" de Samuel Beckett... un des rares que je n'avais pas lu. 


D'ailleurs petit apparté, ne prêtez jamais les livres auquels vous tenez car un jour j'ai prêté mes livres marketing et mes livres favoris dont un ouvrage numéroté de Samuel Beckett que je n'ai jamais revu !!! Un vrai appel au crime.

Et donc le second livre, L'apiculture selon Samuel Beckett... qui est un délice. Découvrir les plaisirs simples d'un auteur dit "fermé""secret""taciturne""caustique" dont l'oeuvre est aussi noire et juste que l'auteur est lumineux et fantaisiste.

Un bonheur dont je me délecte doucement pour faire durer le plaisir... je le recommande.

Que dire d'un livre de Beckett : vous allez aimer ou pas.
Je recommanderais juste de débuter par mon préféré "Tous ceux qui tombent" puis par les plus connus... n'attaquez "Quad" et les autres que plus tard lorsque vous serez habitué à la pensée beckettienne car il se joue des rythmes, il épuise les mots, les écrit avec mesure et justesse... rien de trop. Tout est pesé.

Quand à l'humour beckettien, il se résume dans "Tous ceux qui tombent"... une belle satyre de l'humain.
J'aime... c'est tout !

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Repost0

Publié le 15 Février 2010

Comme les gourmands et les gourmandes ne savent où donner de la tête… voici mes "coups de coeur"… les livres qui me tentent en ce moment (on ne sait jamais… mon anniversaire approche ;)
Des livres qui m'attirent… avec bien sûr des incontournables Cléa et Valérie Cupillard… des têtes d'affiche tendances que j'aimerais lire mais qui patienteront : Jamie Oliver et Martha Stewart.
Voici ma sélection livres de cuisine à petits prix !!!
Mon top 1 est un livre qui me semble original !!!
cereales

de Rachel Khoo (Auteur), Akiko Ida (Photographies) 

7,50 euros
Voici quelques temps que j'y songe… mais je ne savais par où démarrer : faire ses barres de céréales soi-même histoire de résister aux petits creux sans craquer sur des barres chocolatées. 

 

Viennent ensuite des classiques…
citronclea

Douceurs citron bio : Recettes et astuces de Cléa (Broché)

de Clea (Auteur), Cam-tu Pacquereau (Illustrations), Myriam Gauthier-Moreau (Photographies) 

9,40 euros 
Le citron !!! Mis à toutes les sauces gourmandes, crèmes et douceurs !!!

 

fondtarte

C'est pas de la tarte (Broché)

de Fannie Denault (Auteur), Myriam Gauthier-Moreau (Photographies) 

9,40 euros
pour réaliser des fonds de tartes ou tartelettes avec des céréales… de quoi innover en mangeant sainement !

Les deux livres sont aux éditions La Plage qui a une ligne éditoriale intéressante, centré sur le bio et la cuisine saine… à suivre. 

 
Mais bon, j'en ai repéré plein d'autres encore… dont je vous parlerais une autre fois.
Alfafa
 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Repost0