coups de coeur

Publié le 14 Septembre 2014

tiger.png

Et si, on se réveillait les neurones...

Petite, ma seule évasion venait des livres…

On ne partait pas en vacances et l'été se faisait interminable : par chance, je trouvais toujours de quoi lire à la bibliothèque. Je me rappelle encore les soirs sous les draps, avec une lampe de poche, à lire des passages d'un livre racontant l'histoire d'un inuit (qu'on nommait encore eskimo)… ma passion allant vers tous les romans tournés vers le Grand Nord... En attendant, nous avions l'esprit ouvert et nous savions lire tôt ! Je suis fière de dire que j'ai appris grâce aux bandes dessinées... et que cela m'a donné envie de lire.
 

Aujourd'hui, plus besoin de me cacher pour lire le soir. Mais, j'avoue que ma passion pour les livres a cessé en commençant à travailler. Combien de fois ai-je entendu ce commentaire absurde "vous êtes une intellectuelle, vous !". Comme si, lire par passion tous les auteurs de théâtre avant l'âge de 12 ans, puis devenir fan absolue de Samuel Beckett et des livres d'anthropologie (sur les Aborigènes) faisait de moi une intello… ce que l'on peut entendre comme âneries lors des entretiens d'embauche et dans le monde du travail.

Pour moi, la mort du livre fut l'entrée dans le monde du travail… plus le temps, peu à peu… j'ai lu juste par passades, par besoin (des livres marketing)… et finalement, j'ai cessé... comme si le cerveau avait succombé à l'inertie ambiante...

 

Le livre numérique ne m'attire pas. Aucune relation sensuelle… avec un écran.

Alors que l'odeur du papier, de l'encre… vous savez ces vieux livres de bouquinistes ou de bibliothèques… cela donne envie de toucher le papier, de sentir les mots vibrer sous vos doigts et livrer à votre imagination une foule d'images.

Ne pas arriver à s'interrompre de lire, ne pas arriver à stopper avant le prochain chapitre (oh et puis encore un !).

 

Un été au boulot, et juste une semaine de congés et me revoici : encore fatiguée, épuisée… mais avec une foule d'envies, de projets.

1/ Lire et vous faire partager mes découvertes ou livres favoris

2/ Retricoter… pour les autres (l'hiver approche)

3/ Reprendre un peu de sport, de détente.

4/ Prendre la lumière (car devinez, je manque de vitamine D et donc de lumière et je passe dans un bureau loin des fenêtres :(


---

Si je propose quelques livres à lire : cela vous dit ?

J'ai déjà un résumé et un livre à vous faire partager bientôt ; j'ai demandé à 2 collègues et 2 amies de lire le livre et d'en faire un résumé, histoire d'avoir plusieurs avis.

Participant(e)s de septembre (1er livre d'un auteur originaire du Nord) :
- Alfafa
- Pascale D.
- Corinne L.
- Cécile P. (du blog http://lespetitesrecettesdecec.blogspot.fr/)
- Tatiana (en attente de confirmation)
.


---

Mais parmi les livres qui me tentent pour octobre :

- Je reviendrai avec la pluie de Takuji Ichikawa (7,10€)

- Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes (21,00€ ou kindle 12,99€)
- L'île du Point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès (22,50€ ou kindle 12,99€)


- En option : Dans la mer de Cortez de John Steinbeck (prix variable selon les éditions)

  Un de mes livres favoris, pas le plus connu de Steinbeck, mais il le mériterait.

 

J'hésite entre les 3 premiers… qui serait prêt(e) à me suivre dans la prochaine pause lecture ?
(je donne le nom du livre vers le 26/09) mais n'hésitez pas à dire celui qui vous plait en commentaire...



Participant(e)s d'octobre :

- Alfafa
- Sylvien5
- Laurence pour L'île du Point Némo

Alors... et vous ?

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 14 Septembre 2014

Kilti, c'est le nouveau panier culturel Lille-Paris.

Comprenez par là, que régulièrement, un panier culturel est réalisé avec par exemple, un livre ou une BD, un CD, des places de théâtre, concerts… ou spectacles et un sac sérigraphie.

kilti.png
 

Vous ne connaissez le contenu qu'au moment où l'on vous remets le Kilti du mois :

Vous avez jusqu'au 20 septembre pour vous inscrire : informations ici.

 

3 formules de prix :

- Solo : 1 sac + 1 CD ou DVD + 1 livre + 1 place de spectacle + 1 place de concert = 39€

- Duo : 1 sac + 1 CD ou DVD + 1 livre + 2 places de spectacle + 2 places de concert = 49€

- Mini : 1 sac + 1 CD ou DVD ou livre + 2 places de spectacle = 25€

Voir des exemples (en photo ci-contre, le Kilti Lille de Juin)

kilti_2.jpg 

 

Le panier lillois vous sera distribué le 04 octobre à La Péniche entre 18 et 21H.

 

Le thème : Le voyage !

De quoi vous faire rêver malgré le retour au travail.

 

Laissez-vous surprendre.

Ou pensez à offrir un panier culturel à l'un de vos proches.

 

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 15 Août 2014

Depuis le début du mois d'août, j'ai commencé à prendre des cours d'initiation à l'escrime.
Voici de nombreuses années que j'avais envie de découvrir cet art de combat pas si tranquille qu'on ne le pense.

escrime2.jpg


Il faut savoir que l'escrime à 3 armes de prédilection : le sabre, l'épée et le fleuret.
Jusqu'ici, j'ai tenté le sabre au premier cours. Et l'épée au second. J'attends de tester le fleuret pour me décider et savoir quelle arme je préfére. Quand à savoir si j'aime cette discipline, certes, passionnante, très active... je vous dirais que Oui.

escrime1.jpg


Les qualités essentielles pour l'escrime :
Souplesse, maîtrise de soi, endurance, rapidité, réflexion, vitesse.
C'est un sport très physique : qui fait travailler tous les muscles du corps ainsi que ceux du cerveau. Vite analyser, vite réagir.

escrime_F2.jpeg

Je vous montre des photos prises lors des cours d'initiation à l'Académie d'escrime de Lille-Vauban.

Les salles d'entrainement se trouvent dans la crypte de l'église St Pierre St Paul (à Wazemmes). Lieu plein de charme qui donne une ambiance spéciale aux cours. J'avoue préférer cette architecture à celle des grandes salles de sport froides et impersonnelles.

Les cours, nous sont dispensés par le sémillant Maître d'Armes Marc Bony, qui nous consacre outre son temps précieux mais aussi son énergie, son enthousiame à nous faire partager sa passion pour ce sport d'exception.


A savoir, que Maître Bony n'enseigne pas seulement aux adultes, mais aussi aux enfants, personnes à mobilité réduite, handicapés moteurs ou enfants trisomiques. L'enseignement s'adapte avec précision et douceur... à chacun, afin de les aider : soit dans la maitrise des gestes, soit dans la capacité à maîtriser son énergie. Ce qui prouve que ce sport est ouvert à tous !

Le site de l'Académie de Lille-Vauban : découvrir les informations


En espèrant vous avoir incité à en savoir plus.
Parfois, les cercles, académies d'escrime organisent des portes ouvertes afin de permettre au public de découvrir leur sport. N'hésitez pas à franchir la porte pour vous informer.

Alfafa


tags : #escrime, #fencing #lillevauban #sport 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 27 Juillet 2014

Le coup de coeur datait du duo Calogero-Stanislas dans La Débâcle des sentiments.
Je suis sensible aux voix, fluides, mélodieuses... aux chansons écrites avec finesse, sophistication et j'avoue que ces derniers jours, je fus (enfin) de nouveau séduite par des chansons françaises... que j'ai certes boudées longtemps.

stanislas_solitude1.png


Le dernier album "Ma solitude" de Stanislas est une merveille ! 
J'apprécie les paroles des chansons de Stanislas pour leurs jeux de sonorités, leurs accords... leur qualité.

Connaissiez-vous le site officiel de Stanislas ? http://www.stanislasmusic.fr/
C'est le moment de le découvrir pour suivre son actualité.

masolitude.jpg


Mes coups de coeur :
- Ma solitude



- Fou d'elle
- Le manége
- Là où le Ciel rejoint la Terre

Entre autres... car elles sont toutes sublimes.

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 8 Mars 2014

Je ne connaissais pas cet auteur suédoise avant de tomber sur la couverture du livre. Deux prénoms de femmes : Astrid & Veronika. Une image de nature... Le résumé parlait de deux femmes (30 et 80 ans) qui font connaissance et évoquent leurs souvenirs.

lindaolsson_mankell.jpg


D'ordinaire, je n'aime pas trop les histoires de femme de peur d'être assommée de clichés larmoyants : je dois être un peu sexiste ? (je n'aime ni les histoires à l'eau de rose ni les histoires "pour filles") enfin peu importe car je ne sombrerais jamais dans l'absolu. A chacun sa place dans la société, avec respect et équité.

Mais cette fois, je ne sais pourquoi... je me suis dit "je pense que je ne vais pas m'ennuyer".
2 femmes, 2 âges distincts, 2 évolutions de vies bien différentes et 2 solitudes apprivoisées pour masquer les meurtrissures.

Un livre intéressant. Cela apporte aussi en réflexion sur la vie intime des femmes et sur leur destinée : je n'en dis pas plus pour vous laisser découvrir.
(Pour Mankell, je lirais plus tard... cela relate les aventures de Wallander à ses débuts dans la police).


Apparté sur un jour...
Ma conception de la femme : libre ! Personne ne doit ni nous dicter ce que nous devons penser ni faire de notre vie (et notre corps). Une liberté qui se paye cher souvent... Nous devons nous assumer seules, décider pour nous sans passionaria, avec raison et douceur !
Aujourd'hui, c'est le jour du droit des femmes et non celui de la Femme (comme on parlerait d'une espèce en voie de disparition ou d'une cause nationale) ! Nous avons des droits... à nous de les connaître pour ne pas subir les dictats des autres.

Bon week-end !

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 17 Février 2013

Petite promenade matinale à la Réserve Naturelle de Saint-Quentin !
J'adore cet endroit mais on a peu l'occasion d'y aller. C'est l'endroit où je me ressource, où je puise mon énergie... au coeur même des marais sauvages et calmes. Mon poumon vert !

ecorces.jpg


Oubliant mon appareil photo, j'ai pris des écorces et des graines au pied d'un arbre. Séduite par les coloris.
Les rouges-orangés de l'écorce, les verts de la mousse, les gris-marrons... jolie palette d'hiver.
Pour les graines, je verrais si cela pousse !

Une photo du châle tricoté par mon amie Barbara du Blog Barbizette.
Laine Malabrigo, silkpaca coloris Bobby Blue

rockisland_bobbyblue1.jpg


Vous reconnaissez le modèle ?
Ce sera la question du dimanche :)

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 26 Janvier 2013

Petite surprise pour vous ! Une interview exclusive de la célèbre enseigne Bergère de France ! 
J'ai eu l'agréable surprise de faire une rencontre impromptue au Salon de la VAD de Lille en octobre 2012 au détour d'une conférence sur les réseaux sociaux : 

BDF_06_MG_4437.jpg

 

L'enseigne Bergère de France était présente afin de faire part de son expérience en la personne de Mr Eric Cridlig et relater ses opérations évènementielles et ses actions sur les réseaux sociaux.
Autant vous dire que je fus attentive et que je me suis empressée d'inviter Mr Cridlig en apparté le temps de quelques questions sur les prix, les qualités de ses laines ! (Certes je suis fan de la marque depuis mon berceau - via ma maman tricoteuse émérite - mais j'en reste une cliente avertie et économe).

J'ai donc repris contact avec Bergère de France peu après afin de poursuivre notre jolie rencontre et d'en savoir plus. L'équipe de communication de Bergère de France a bien voulu se répondre à ma demande bien qu'ayant un planning chargé et je les en remercie d'autant plus. Voici donc l'interview :

 

Les produits :

      logo-Bergere-RVB.png

Bergère de France est fière de ses produits de qualité fabriqués en France… tout est réellement fait en France ?

Il est vrai que nous sommes fiers de nos produits faits en France, grâce notamment au savoir-faire acquis par nos équipes depuis plus d’1/2 siècle. Hormis 2 ou 3 fils fantaisie très particuliers pour lesquels nous n’avons pas l’outillage, tous nos fils sont fabriqués dans notre filature lorraine. Nous recevons la laine brute, cardée et peignée, et effectuons toutes les étapes de fabrication du fil à tricoter depuis la teinture jusqu’au pelotonnage.

Nous sommes également fiers de nos modèles, qui sont eux aussi entièrement imaginés et tricotés par nos équipes en France.

  Bergere_de_France-0073.JPG

Vous avez choisi de mettre en valeur le mérinos français dans votre dernière gamme produit : pourquoi avez-vous fait ce choix ?

Comme nous l’avons dit plus haut, nous sommes fiers de proposer des produits fabriqués en France. En ce qui concerne notre approvisionnement en laine, malheureusement, la France ne dispose pas d’un parc suffisamment important pour nous permettre d’y effectuer nos achats de matière première.
Pour notre fil Pur Mérinos Français, nous avons travaillé conjointement avec un groupement d’éleveurs français d’une race rustique et protégée, le Mérinos d’Arles, pour obtenir un fil de qualité, adapté à notre outil industriel, et surtout 100% français. Dans le monde du fil à tricoter, où la plupart des fils sont fabriqués au Moyen-Orient ou en Asie, il nous semblait qu’il était important de communiquer sur cette particularité.

 

Parfois des produits changent de composition (par exemple la Magic+) : pourquoi ce changement ? Les clientes, je pense seraient ravies de savoir les raisons de ces modifications alors qu'un produit est satisfaisant.

Nous ne changeons que rarement les compositions des produits une fois qu’ils ont au point. Les quelques cas qui peuvent se produire dans la vie d’un fil sont soit dus à la disparition d’une fibre (chez le fournisseur, ou, plus courant, disparition du fournisseur lui-même…), soit à une modification interne pour améliorer la marche chez nous.

 

Quels sont les fils chouchous des tricoteuses Bergère de France ?

Nos chouchous restent les fils Idéal et Barisienne. La grosseur des fils, leur composition, leur facilité d’entretien et leur gamme de couleurs font de ces fils des « basiques » utilisables pour à peu près n’importe quel modèle.

Notre fil Caline, spécial bébé, rencontre lui aussi un grand succès pour tous les modèles layette. Ce fil est d’autant plus plébiscité qu’il entre dans le cadre d’une opération de soutien à l’association SOS Préma, à laquelle Bergère de France reverse 0,10€ par pelote achetée. Les œuvres caritatives sont très importantes pour nos tricoteuses qui ont le cœur sur la main, et le succès de ce fil est sans doute aussi lié à cette opération.
LogoSOSPrema2010.jpg 

 

Les fils à tricoter en général sont souvent chers ou ont vus leurs prix augmenter ces dernières années : pouvez-nous nous expliquer pourquoi ? (Les clientes aiment qu'on leur explique ces variations qui sont impactés sur les produits)

De très nombreux paramètres influencent les prix des fils. Il y a bien sûr la matière première dont le prix ne cesse d’augmenter, mais toute la filature est à prendre en compte. La façon représente également une grosse part variable du prix : fournitures (produits, électricité, gaz,…), main d’œuvre (française), amélioration ou dégradation des performances de l’usine, amortissements… une infinité d’éléments est à prendre en compte dans le calcul du prix. Et comme ces éléments ont tous ou presque une tendance à la hausse, les prix des fils à tricoter suivent malheureusement la même tendance, malgré tous nos efforts pour limiter leur impact.

 

J'avoue : j'adore Bergère de France depuis toute petite pour la qualité de ses fils… et ses catalogues où on peut enfin tâter la fibre et voir les coloris. Comment arrivez-vous à obtenir des coloris aussi fidèles aux échantillons ?

Tout simplement car nous utilisons pour faire nos échantillons de véritables pelotes issues de notre stock  ! Lors de la production de nos fils, une partie est utilisée en échantillonnage pour nos catalogues, qui eux aussi sont fabriqués en France, dans notre usine !

Bergere_de_France-2122_BDF.jpg 

 

Les tendances dans le tricot :

 

Qui dessine les modèles chez Bergère de France ? Comment choisissez-vous les tendances du catalogue suivant ?

Chez Bergère de France, nous travaillons avec de grands bureaux de styles parisiens qui nous apportent des éléments sur les tendances à venir : formes, couleurs, matières, thèmes, tout est décortiqué !
Nous travaillons également avec des stylistes qui nous proposent leurs modèles en fonction des axes que nous avons sélectionnés. Il faut néanmoins savoir qu’une bonne partie des modèles est imaginée totalement par notre équipe de création interne, qui marie les points avec les idées pour nous proposer des modèles parfois surprenants ! Tous les modèles ainsi imaginés sont tricotés et expliqués par notre équipe interne.

Il faut savoir qu’un catalogue se prépare très longtemps à l’avance. A peine le catalogue de l’année sorti, nous planchons déjà sur le suivant !

 

Suivez-vous les tendances étrangères (via Ravelry ou des sites, blogs) ? Êtes-vous présents sur les réseaux sociaux et pourquoi ?

Bien entendu ! Notre équipe suit de très près les tendances internationales, sur tous les réseaux sociaux et autres sites internet. Notre équipe de création est branchée tous les jours sur Ravelry, pour suivre les tendances, trouver l’inspiration. Nous suivons également un certain nombre de jeunes créatrices free-lance prometteuses, avec lesquelles nous travaillons parfois.

Bergère de France dispose d’un forum, d’une page facebook, et d’un blog, qui sont quotidiennement animés. Cela nous permet de garder un lien direct avec nos clientes, leur faire connaître notre actualité, répondre ou les rediriger vers le service adapté si elles rencontrent des difficultés…

 

Les clientes et fans de Bergère de France :

 

Quels sont les types de modèles que vos clientes privilégient et vous réclament ?

Il n’y a pas de type particulier… Chaque cliente vient vers Bergère de France car elle sait qu’elle pourra trouver dans notre bibliothèque des modèles pour répondre à toutes ses attentes, quels que soient ses goûts.

 

Vos clientes sont attachées à Bergère de France : quel est l'âge moyen de vos tricoteuses ?

Bergère de France regroupe des tricoteuses de tout âge : de la jeune tricoteuse qui débute et découvre les joies du tricot à la tricoteuses plus « mature » qui tricote depuis l’enfance et transmet son savoir-faire !

 

Quelle est votre démarche afin de fidéliser les jeunes tricoteuses ?

Comme vous l’avez sans doute remarqué, notre marque s’est modernisée récemment. Pour les jeunes tricoteuses, souvent débutantes, nous essayons de mettre plus de modèles « débutante » ou « facile » dans nos magazines. Nous avons d’ailleurs créé un magazine spécialement pour elles, notre « Je me lance ». Nos produits se sont modernisés, sans pour autant perdre leur identité.

Nous leur proposons des ateliers tricot, sommes présents sur la toile (réseaux sociaux, blogs…) et réalisons des partenariats caritatifs ou ludiques avec diverses associations dans le but de promouvoir le tricot/crochet et notre marque.

Exemple de Yarn Bombing conduit par Bergère de France :
Opération d'habillage de la station de ski à Les Contamines-Montjoie (74) l'an dernier.

Contamines-2012-3.jpg

Contamines-2012-1.jpg

Contamines-2012-2.jpg


En remerciant Bergère de France, Mr Cridlig et Melle Payet pour leur aimable contribution et le temps qu'ils m'ont si gentiment accordé.


Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 24 Janvier 2013

J'avais repéré depuis fin décembre, une jolie laine mèche. De l'Inca de Katia achetée chez Univers-Tricot tout en cherchant quel projet je pourrais réaliser avec... Des fois, on craque sur une laine et on trouve le projet après : les coloris sont tous superbes et j'ai finalement choisi le coloris 101... qui est superbe. La laine est si douce, un vrai bonheur à tricoter.
Si les derniers jours de froid et de verglas me fatiguent pas mal au point de me faire délaisser les aiguilles, j'avoue que je compte sur le week-end pour avancer et arborer bientôt mon "doudou". 

inca_katia.jpg

J'ai profité d'une belle offre promo chez Univers-Tricot pour enfin tester la grosse laine mèche multicolore qui me faisait de l'oeil... et démarrer un projet que j'improvise !

J'en profite pour glisser qu'Univers-Tricot fait de jolies promotions sur les laines en ce moment : alpaga, baby lama, mérinos, bambou... et j'en passe sur les marques Katia, Schachenmayr, Bergère de France, Anny Blatt... un large choix pour les tricoteuses.


Je retourne profiter de ma jolie laine en espèrant vous en montrer plus bientôt :)

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 10 Janvier 2013

"En 2013, la maille et la laine seront au centre des expositions "Endroit/Envers : la maille au premier rang"... tout un programme ! Je me laisserais bien tenter cette année.

aiguillefete2013.jpg


Tissus, laines, aiguilles... des stands qui vont nous attirer à eux.
Les réservations de billets ont démarré : voir ici.

Les dates : du jeudi 14 février au dimanche 17 février
Horaires
jeudi et vendredi : 9h30-19h 
samedi : 10h-19h 
dimanche : 10h-17h


Lieu 

Parc des expositions - Paris, Porte de Versailles, Hall 6 
1, place de la Porte de Versailles, 75015, Paris

Métro : ligne 12, station Porte de Versailles ou ligne 8, station Balard 
Tramway : lignes T2 ou T3 
Bus : ligne 39 ou 80 / arrêt Porte de Versailles 
RER : ligne C, station Boulevard Victor

Billetterie : Accès à la billetterie 
Billet individuel : 12€ 
Billet individuel tarif étudiant : 6€ 
Billet de groupe (min. 10 personnes) : 9€ / pers.
 
Pass illimité 4 jours : 25€
Billet 12 - 20 ans : 1 entrée valable pour 2 
Gratuit pour les moins de 12 ans

La liste des exposants n'est pas encore donnée... mais les animations et inscriptions sont ouvertes.
Prévoir des chèques (+ pièce d'identité) et espèces car les distributeurs sont à l'entrée du Parc et les stands ne disposent pas d'appareils pour cartes bancaires.

Petite astuce pour économiser 20% sur le tarif SNCF pour aller au Salon : voir ici les modalités (en bas de page).
A noter que la demande de fichet SNCF est "limitée" donc autant s'y prendre tôt pour faire la demande auprès du Salon Aiguille en Fête (adresse indiquée dans le lien) !

Alfafa 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0

Publié le 11 Juin 2012

Plus d'une semaine dans le coton, un samedi dans le brouillard et à courir après moi-même !
Samedi, pause verte avec quelques photos de mes plantes : le Philadephus (virginia si je me remémore bien) un seringat quoi est en fleurs, les pivoines défleurissent et font des graines... le sempervivum et la joubarbe vont fleurir aussi !

seringatjoubarbesempervivum

(Courte, très courte) Pause douceur en famille avant de repartir profiter de la pluie battante dans le Nord.
Je vais étrenner mon nouveau parapluie pagode signé Lisbeth Dahl.

Je reviens bientôt avec des projets tricot... je cherche les modèles sur Ravelry et je fouille mes stocks de laines à l'appart.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0