Publié le 18 Mars 2018

C'est le printemps ou presque ! Les oiseaux pépiaient gaiement la semaine dernière mais cette semaine, ils nous réclament un peu de nourriture car tout est gelé.
Mais cela ne nous empêche pas (une fois que l'on a mis un peu de gras et de nourriture pour les oiseaux) de rêvasser à des projets couture pour les prochains rayons de soleil.

Où trouver des patrons couture sympas (gratuits) ou patrons de créateurs !?
Chaque année, on trouve un ou deux patrons de créateurs connus qui sont ajoutés aux revues féminines et magazines couture : donc on ouvre l'oeil... on feuillette les sommaires et on repère si le modèle nous intéresse.


Dans les magazines en ce moment :
 

Robe Aime Comme Marie


Marie Claire Idées
Patron de robe par Aime Comme Marie
---
 

Blouse lavallière DP Studio


Coudre c'est facile mars-avril
Patron Blouse lavallière par DP Studio
---
 

Robe 924 DP Studio

Passion couture créative
Patron Robe 924 façon toge romaine par DP Studio
J'avoue que j'adore ce modèle... et j'aime souvent les modèles DP Studio car ils sont d'excellente facture et qualité (ce qui justifie leur prix) et donc, quand on en a un offert... on en profite. Par contre, prévoyez un grand coupon de tissu car les modèles utilisent souvent plus de 2 mètres de tissu.

Sinon, on n'oublie pas les magazines Elena, Burda, etc... nos magazines couture qui sortent tous les mois ou tous les deux mois avec de nombreux patrons tendance... car ils sont économiques et fourmillent de beaux projets à réaliser.

-------

Sur le web : les patrons en français.

Chez Sophie Blossom :
Vous avez 2 jolis tops à télécharger (et on n'oubliera pas de laisser un petit mot à Sophie pour la remercier) : Blouse Laurel et une blouse à volants.
 

Blouse Laurel de Sophie Blossom
Un top classique mais chic. En français, avec tuto et vidéo pour aider.
Il y a aussi un petit tuto pour aider à imprimer un patron couture en format réel !!!
---
 

Blouse à volant par Sophie Blossom
Notez bien... le patron est disponible taille par taille du 34 au 58 !!!
Je l'adore... je viens de découvrir son blog mais j'apprécie son style et sa personnalité.

---

Chez Deer & Doe
On a connu Nessie voici quelques années comme blogueuse : puis elle a commencé à publier des patrons qui ont tout de suite séduit pas mal de couturières.
Ses patrons sont imprimés en France sur du papier de qualité.
Et hop, un tee-shirt basique avec coudière... du 34 au 52.

 

L'incontournable tee-shirt Plantain par Deer & Doe

---

Chez Wear Lemonade
Lisa Gachet, offre parfois un Diy et un lien de patron à télécharger : l'occasion de suivre ses conseils vidéos pour réaliser ses modèles (du sac marin au blouson Mona). Attention, les modèles sont tout de même pour des petits gabarits genre frêle ;)
On ouvre l'oeil car son lien est dans les articles (souvent sous le terme "ici" en gras).
- Patron & dyi sac marin Wear Lemonade
- Patron & dyi veste de pyjama Wear Lemonade
- Patron & dyi pantalon de pyjama Wear Lemonade
- Patron & dyi bowling bag Wear Lemonade
- Patron & dyi Tote bag losange Wear Lemonade
- Patron & dyi Chemise pour homme Wear Lemonade
- Patron & dyi Perfecto Wear Lemonade
- Patron & dyi Perfecto Mona Wear Lemonade
De quoi avoir envie de tester plus de patrons de cette marque, cela tombe bien car elle propose un package sympa... pour 7.90€ par mois, on peut télécharger des modèles en pdf.

---

Chez Machine
Je ne connaissais pas... j'ai découvert voici peu.
Il y a plusieurs patrons mais certains nécessitent d'acheter le patron de base, donc on regarde bien mais il y a un patron de tee-shirt à télécharger.

---

Chez Lylyplume
Il y a quelques patrons (parfois dans une taille seulement) à télécharger.

---

Sur le web : les patrons anglais ou espagnols.

Chez Pauline Alice
Elle réalise de très beaux patrons et nous a réservé un top lingerie-mode simple mais charmant qui peut devenir une robe. De la taille 34 à 48.
 

Le top haut & robe Bailén par Pauline Alice

---

Chez Colette
 


Le top Sorbetto, avec ou sans manches, court ou long.
Il faut s'inscrire pour pouvoir télécharger le patron.

Et plus encore... mais je dois retrouver les liens ;)
Bonne couture.

Alfafa

#couture #patrongratuit #sewing #freepattern

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Couture : fait maison et magazines

Repost0

Publié le 11 Mars 2018

Pour la journée internationale des Droits de la Femme (et non la journée de la femme), le site de patrons couture (russe) Lekala a remisé ses prix... et jusque ce soir seulement.
 

Je viens d'apprendre la nouvelle et après avoir souvent entendu parler de ce site... je me suis dit que des patrons à 1.99€ (sans frais de marge à 0.50€) et bien, il fallait au moins y jeter un regard. C'est chose faite... et après mis en favoris plusieurs modèles dont certains gratuits ^^ eh oui si on ne sélectionne pas les marges, c'est vraiment gratuit ; j'ai acheté quelques modèles sympas.

1/ Il faut s'inscrire puis choisir un modèle et remplir les mesures donc on n'oublie pas son mètre et on passe commande dans un coin isolé afin de ne pas avoir à se déshabiller au milieu du salon devant toute la famille ;)

2/ Il faut mettre au panier. Ou en favori si vous hésitez.
On peut encore supprimer si on change d'avis... tant que l'on ne paye pas, cela ne coûte rien.

3/ Vous avez craqué... payé en Paypal (ainsi c'est encore plus sécurisé et vous pouvez être couverts en cas de souci).

4/ Vous pouvez trouver les instructions & patrons en pdf dans la partie vos commandes... J'avoue que j'étais étonnée de ne pas voir les patrons pour les gratuits en béta.
Regardez votre boîte mail... au bout de quelques minutes... on reçoit chaque patron en pièce jointe après le mail de facturation. Eh oui, je me suis fait peur... il faut juste patienter.

On reçoit un dossier avec un document d'instructions en anglais, plus un autre document avec le patron à imprimer... et ensuite, j'avoue qu'il faut un peu d'expérience pour se repérer.
Mais bon, pour un test.

J'ai choisi des modèles classiques mais tendances en ce moment : je vous montre.
Ce qui me fait un patron à 2.48€ (avec frais de marges) et à mes mesures.
Et de plus, j'ai mis au panier 3 modèles de jupes et 1 patron de veste à 0€ (sans frais de marge) : qui ne sont pas trop de mon goût mais qui pourront plaire à ma soeur.

4508 / Robe chemise denim
Ce modèle... que dire, c'est tout ce que je vois depuis des mois et que je recherche mais pas à prix d'or. Idéal pour se promener l'été ou le printemps avec un legging (sport avec détails résille pour féminiser).
 


4230 / Robe plastron plissé religieux
Avec ou sans volants aux emmanchures et sans ceinture et hop c'est tendance.
 


5476 / Veste saharienne et poches zips
Tout mon style et pile ce que je recherchais. Un joli lin lavé et voilà l'été !
 



Thread & needles a déjà parlé de Lekala : lire ici

Bonne couture

alfafa

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Mars 2018

Beaucoup ont tenté le challenge garde-robe capsule 2017 avec Clo's : une bien belle idée qui n'est pas sans se rapprocher du projet 333 qui vise à ne garder que 33 pièces essentielles dans son armoire (en excluant les sous-vêtements, pyjamas, collants... et accessoires, je crois).

 


Une garde-robe qui nous ressemble !
Ne garder que l'essentiel... pour éviter d'être submergée par le nombre de vêtements ou d'avoir des armoires trop remplies... une belle idée. J'avoue que je n'ai pas trop ce souci car j'ai moins de 33 pièces à porter car je ne suis pas une modeuse et encore moins une personne qui soit tentée par les dernières tendances (j'aime ce qui dure, ce qui est de qualité, ce qui me va surtout).

Lorsque j'achète un vêtement qui change de mes habitudes vestimentaires, je finis toujours par le délaisser car je le juge trop voyant ou il me paraît inconfortable (les imprimés, j'aime mais cela ne me va pas ou les couleurs claires... je ne vois que cela et ça me dérange). J'en reviens toujours au sombre même pour les jeans... le bleu doit être à tendance noire et pas clair ni bleu-bleu.

1/ Il nous faut savoir quelles sont les coupes et couleurs qui nous vont (et non ce qui est mode).

2 / Il nous faut connaître les matières et imprimés qui nous font plaisir à voir et porter.

3 / Quels sont nos besoins ?
Connaître ce que l'on porte le plus : pantalons, jupes ou robes ? Vestes, manteaux ? Maillot de bain 1 ou 2 pièces ? Pulls, gilets ?
Etablir par saison ce dont nous avons besoin (les bonnets, cols, écharpes et gants ne sont pas dans la liste des 33, ouf, on peut en avoir plusieurs).
Est-on dans une région ensoleillée ou pluvieuse et froide ? On ne portera pas les mêmes tenues selon qu'on est en montagne ou en région parisienne par exemple. Donc, on adapte selon les besoins météo également.
Notre poids fait le yoyo malgré nos efforts : on conserve 2 tops, une jupe et un pantalon, une robe et un gilet qui nous permettront de nous sentir à l'aise. Des matières stretch ou "molles" pour le confort. En attendant de reperdre ce petit excès de sensualité.

4 / Ensuite, on fait le tri dans son armoire...
Usé (on jette), déformé (on jette), presque jamais porté (on aime toujours ? pourquoi ne l'a-t'on jamais porté ?), jamais porté (on revend sur vinted afin d'en faire profiter quelqu'un qui n'a pas un gros budget à mettre ou on donne à une association type Emmaus).
Les tenues une taille ou deux en dessous de notre taille habituelle : on rêve toutes de remettre le jean mode que l'on portait avant la grossesse ou à nos 25 ans mais en est-on loin ? Si oui, on ne garde que ce jean ou veste "motivateur de perte de poids" et on donne ce qui peut l'être.
La mode change et nos goûts aussi on retrouvera bien quelque chose à acheter si on perd plus que prévu.

5 / On établit nos goûts coloris pour conserver les pièces principales (les accessoires pourront permettre d'ajouter des autres coloris selon les modes). On gardera un vêtement ou deux de coloris noir pour aller avec tout par exemple et servir pour les fêtes.


Réaliser ce que l'on porte chaque jour !
On aimerait toutes ouvrir notre armoire ou parader chaque jour en disant "c'est moi qui ai tout fait" sauf que l'on court toute la journée après le temps... et que le soir ou le week-end, on a déjà de nombreuses choses à faire donc le tricot et la couture... sont souvent des moments privilégiés cherement acquis. Alors, ciblons dans nos besoins des pièces essentielles que l'on peut réaliser selon notre niveau d'expérience et le temps que l'on a.
Le pull fair isle aux 12 couleurs qui mettra 1 an... si on a peu de temps pour les loisirs... on remise à plus tard. Le manteau hyper compliqué.... à coudre et qui revient cher en matériaux... on l'achètera à la prochaine promo ou sur un site de revente d'occasion.

Que réaliser de ses petites mains ?
Une tenue simple et originale : avec le tissu que vous avez déjà en stock ou acquis lors d'une occasion. On destocke avant tout.
Une pièce exceptionnelle qui sortira de l'ordinaire : par exemple, le top aux épaulettes "pétales" ou le top au dos avec découpe, le jean aux poches zippées... une pièce qui vous paraît essentielle et pour laquelle vous avez flashé et qui ne vous sort pas de l'esprit.

J'avoue, qu'avec mon actualité professionnelle (j'ai suivi un repreneur il y a 2 ans et je suis de nouveau 'en vente' donc en attente/recherche d'emploi pour les mois à venir) : je songe à me prévoir du temps pour (aussi) réaliser des tenues couture.

On peut aussi coudre ou tricoter pour les autres... faire plaisir est la motivation première. Donc autant penser à sa petite famille ou à une amie.


Lister les projets à réaliser... selon le temps que l'on a réellement !
12 projets sur un an... cela paraît réalisable mais au fil des semaines, on court et on reporte... et puis au final, on n'a pas pû tout faire ou finir... donc on vise 4 pièces importantes à réaliser et 4 autres plus longues à réaliser et 4 pièces qui peuvent remplacer l'un des 8 projets selon les envies du moment... car il suffit qu'un top couture ou un châle de votre créateur préféré sorte dans l'année pour que l'on ai envie de l'avoir.
4 pièces réalisées par soi, cela paraît plus logique et réalisable surtout que l'on aimera à les garder ensuite de longues années.


Alors tout cela semble simple à écrire et logique mais on le sait bien... cela prend plus de temps à mettre en place, à réfléchir et établir selon nos propres besoins (les connait-on ?).
Comme vous l'avez deviné, le printemps me donne des idées de tri et d'organisation dans mes tenues et projets... et vous ?

Alfafa
 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Bio - éthique & écologie, #Coups de coeur

Repost0

Publié le 9 Mars 2018

Le printemps se fait désirer... avec un petit tour de "on a oublié l'hiver donc il débarque de Sibérie" et maintenant, on joue avec les grêlons, la pluie... et les brises glacées à vous détricoter le bonnet ! En somme, on attend de sortir les gambettes, le bout du nez et tout ce qui a la chair de poule en dessous.
Ma copine Cécile s'est grave passionné pour la couture et m'envoie des photos de ses projets (tous aussi réussis que super) et donc, elle relance mon envie de "piquer de la maille plutôt que la laine" (je suis sur un turban pour une collègue). Sauf que le temps me manque... j'ai l'impression d'être dans un sous-marin à 20.000 lieues sous les mers et que le Krakken a décidé de me garder au fond... les idées, les envies sont là... pas l'énergie.


Coups de coeur couture pour les demoiselles
Du côté de la couture pour les femmes, on a du choix... entre les parutions du moment et les grands classiques côté patrons.

 

Le top-robe Anne-Charlotte de Louis Antoinette
Vous savez... Anne-Charlotte de Cousu Main... (maman ne ratait pas une émission) et bien, c'est son patron avec les fameuses épaulettes "pétales".
Je le préfère en top plutôt qu'en robe. Un bon classique à jouer en tissu uni et biais aux épaulettes ou en version liberty.
Patron en français.

---

La combi-pantalon Petra de Louis Antoinette
Un haut croisé et des mancherons que l'on peut jouer ton sur ton ou contraster... un pantalon simple mais très classe. Une tenue très habillée à sortir pour les fêtes, les évènements et cérémonies histoire d'être la star de la soirée.
Patron en français.

---

Le jean Starboard de Papercut
J'ai flashé dès que je l'ai vu (bon, il ne va que jusqu'au 44 si je me rappelle bien... donc il n'ira pas à toutes et souvent j'aime présenter des modèles qui vont jusqu'aux grandes tailles car marre du diktat des filiformes, on peut avoir de la sensualité non mais).
On le trouve sur divers sites web (Fifi jolipois pour moi).

---

La robe ou tunique Lulu de Sew over it
Le détail du col goutte d'eau, un grand classique. Des manches raglans, une silhouette qui n'a rien d'original mais a un petit air années 60 et reste un indémodable. Le summum de ce printemps, le tencel ou le denim voire la chambray qui sont toujours à la mode.
Patron en anglais chez Sew over it.

---
 

Le pantalon Lazlo de Thread Theory
Un patron canadien dont le top (porté ici sous le nom de Camas) a fait fureur... mais j'ai surtout flashé sur le pantalon. Taille haute et ceinturé de façon originale. A garder pour les tailles de guêpe quand même. Patron en anglais mais explications françaises gratuites (en pdf) sur le site de Thread Theory.

---

La partie "coups de coeur" mag'
Les modèles qui m'ont fait acheter ces magazines... certes, des modèles simples et basiques mais parfaits pour tous les jours.

Couture actuelle hors série n°2H
Une spéciale pantalons... tout ce que j'aime !
Enfin, on a compris qu'on ne porte pas de robes du soir au matin et toute l'année.


Fashion style n°5H
J'ai repéré une jupe sympa (les jupes boutonnées sur le devant font leur grand retour) et une robe intéressante mais le magazine a de nombreux modèles sympathiques. Modèles du 36 au 56 donc parfait pour les grandes tailles !!!


Elena Couture n°80
Mes coups de coeur : le sweat à capuche pour le sport ou le confort et la chemise aux manches originales avec les noeuds (très très mode depuis un an). Parfait pour le printemps.
Modèles du 36 au 50.


---

Coups de coeur couture pour les messieurs
Parce qu'on les oublie et qu'on prend pour prétexte qu'il y a peu de patrons pour eux (c'est pas faux) mais bon, il en existe tout de même.
 

Le boxer-caleçon Comox Trunks de Thread Theory
Les canadiens ont compris qu'il fallait bien couvrir "ses arrières" pour avoir chaud.
Un boxer très détaillé qui s'adapte aux petits comme aux grands gabarits qu'ils aient des fesses ou pas. Et en plus, un joli visuel... très vendeur !
A noter, que le patron est en anglais mais que les explications françaises sont offertes gratuitement sur le site de Thread Theory : le tout en pdf à charger (donc pas de frais de livraison).

La veste Goldstream peacoat de Thread Theory
Sympa car possède une capuche et une coupe de veste croisée très classique mais vraiment chic. Un bon modèle pour ceux qui veulent une bonne veste d'hiver pour sortir par tous les temps. (Explications françaises disponibles gratuitement en plus du patron anglais).

Le pantalon et bermuda Jedediah de Thread Theory
2 patrons en 1. Idéal pour passer de l'hiver à l'été. A noter le zip sur la jambe de pantalon pour y glisser quelques accessoires. (Explications françaises disponibles aussi sur le site avec le patron anglais).

Il existe plusieurs patrons de chemises, sweats et pantalon de travail... sur ce même site. C'est donc une bonne adresse pour celles qui veulent rhabiller leur homme et ont du mal à trouver des modèles pratiques et qui durent dans le temps.

Bonne couture.
alfafa
 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Couture : fait maison et magazines

Repost0

Publié le 18 Février 2018

De temps en temps, j'aime bien tester des fils de marques différentes pour des projets personnels. Cette fois-ci, allez savoir pourquoi... j'avais envie de rose... pas un rose flashy, non, un rose poudré... doux, presque girly. Vous savez ces roses féminins qui invitent à la quiétude, au cocooning.


Comme la laine Chameau de Phildar est un peu chère : plus de 5 euros la pelote de 25g.
Je me suis dit qu'avant de plonger pour un gros projet, j'allais tester la laine avec un projet rapide et aussi me remettre à tricoter un peu.

Comme le dit bien le nom de la laine... il y a de la laine de chameau, réputée douce et très chaude naturellement. Ce sont des poils de duvet ou sous-duvet soyeux et très fins qui sont utilisés pour cette laine à 50% et pour les 50% suivants, une laine moelleuse et douce. Résultat, la laine a un gonflant naturel et la qualité se ressent au toucher... du bonheur à l'état pur pour tricoter.

1er test : 120 mailles avec des aiguilles circulaires 4,5.
J'ai bien regardé sur Ravelry et sur le site Phildar, si il y avait un patron de bonnet avec cette laine pour savoir le nombre de mailles à monter... et comme je n'ai pas trouvé... j'ai calculé environ 120 mailles. Résultat : trop grand pour mon tour de tête.
Démontage et rebobinage.

2ème test : 100 mailles avec toujours des aiguilles 4,5.
J'ai monté 100 mailles... déjà mieux mais après quelques centimètres de haut... cela était déjà trop large. Donc, démontage et rebobinage.

3ème ou 4ème test : 100 mailles avec enfin des aiguilles 4.
J'ai hésité mais j'ai laissé 100 mailles... et j'ai monté quelques centimètres... on passe la tête.
Et c'est parfait, ni serré ni large. Donc en espérant que cela ne se relâche pas trop par la suite... je reste sur 100 mailles pour monter les côtes 2x2 sur plusieurs centimètres de haut.

A retenir... je tricote trop lâche pour maman et moi je pense tricoter trop serré... mais sur la pelote, on recommande du 4 ou 4,5 et des tricoteuses ont réussi leurs bonnets en 4,5... 
Je pense donc, qu'il vaut mieux faire un échantillon avant de démarrer.

Une excellente note pour ce fil de qualité car je l'ai détricoté au moins 3 fois et il n'a pas peluché, ne s'est pas dédoublé et paraissait comme au départ. Il se détricote très bien.
Une fois tricoté, le rose thé a presque l'air d'un chiné léger. Et quel coloris !!! Parfait.


Je tiens à préciser que ce n'est pas un article sponsorisé mais bien un test personnel.

---

Mon nouveau projet... le bonnet London Blush !

Je suis repartie sur une nouvelle idée de patron : un bonnet tout doux avec un "pom pom" (pompon) de couleur "tangerine" histoire d'égayer la fin de l'hiver. J'avoue que je le voulais pour la Saint-Valentin mais qu'à détricoter... et trainer un peu... j'ai loupé le coche.

Je ne vous montre le bonnet qu'à son début car j'ai bien une idée de ce que je veux mais je dois tester les motifs pour la suite. La première partie se compose de côtes 2x2 sur une hauteur assez important afin de le replier et d'avoir un large bord pour tenir au chaud les oreilles, le front et la nuque. Le haut du bonnet sera avec des motifs et un pompon assez gros.

J'ai acheté plusieurs pom pom en fausse fourrure sur Etsy (chez CowlingCountryCrafts) afin de me refaire toute une série de bonnets et de laisser mon sempiternel bonnet noir à rebord au repos.

J'espère ne pas trop prendre de temps sur le projet et vous le montrer terminé d'ici peu.

Et vous, que tricotez-vous en ce moment ?

Alfafa


PS, j'avais également testé la laine Filéco de Bergère de France : retrouvez le test ici !
 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Février 2018

Ceci n'est pas un concours à proprement parlé car souvent on demande aux participants de mettre des likes par ci, par là... de s'abonner à tous les réseaux sociaux du monde pour avoir une chance de concourir... ici, point d'obligation sauf celle de laisser un petit commentaire pour que je puisse faire un tirage au sort tout de même ;)

Parce que je me fiche d'avoir 10 000 fans en plus juste pour un concours... je ne veux que des visites de personnes que mes articles intéressent... et des personnes que je peux apprendre à connaitre via leurs commentaires. Je n'ai nulle envie de devenir la top bloggueuse du moment ou la "greluche" la plus tendance... ici, j'écris telle que je suis... ici, je publie ce qui me plait et non par intérêt donc c'est cadeau pour 2 futur(e)s gagnant(e)s.

Ces derniers mois ont été assez sombres à tous les niveaux... de grosses peines, de grosses déceptions, de grandes pertes, des illusions fracassées... aussi, comme j'y songe depuis un moment. Place à un peu de rose... de doux... et de réverie : le concours afin de remercier ceux qui me lisent régulièrement et sont assez patients pour attendre les articles qui se font rares.

---

TENTEZ DE GAGNER 2 lots différents : un livre tricot (en français) et des aiguilles circulaires plus des patrons Alfafa Closeupfactory.

Conditions de participation :
A vous de choisir le lot que vous préférez tenter de gagner (un seul choix possible par personne et foyer comme on dit dans les emails marketing) afin que tous puissent avoir une chance.
Vous avez jusqu'au 28 février minuit pour laisser un commentaire.
Le tirage au sort pour les 2 lots aura lieu le 1er mars 2018 : les noms seront publiés le 1er mars après 20h (parce que je bosse la journée donc... l'article sera écrit le soir).

1/ 1 participation par foyer : n'oubliez pas de remplir la zone email pour que je puisse écrire aux gagnants afin d'avoir leurs adresses. N'affichez ni vos coordonnées ni votre email dans la partie message svp car tout le monde pourrait le lire.
2/ Laissez un commentaire : quel lot vous intéresse le plus.
    Quels sont les sujets ou le type de sujet (tricot, couture, crochet, cuisine, autre) que vous aimez le plus lire sur ce blog. Si vous ne connaissiez pas le blog... ce n'est pas grave.
3/ Je valide chaque message manuellement (une fois ma journée de travail finie donc pas de panique si votre message n'apparait pas tout de suite sur le blog).
4/ Merci pour les participants.


Le concours de Février sur le blog Alfafa Closeupfactory : la fièvre du tricot !

 


1/ Le livre "Le Tricot, c'est tendance n°6 : Woolens de Jared Flood" (Editions de Saxe)
Plus le patron (pdf) du col Manhattan par Alfafa Closeupfactory + le patron secret (pdf) qui paraitra bientôt.
J'ai bien aimé ce livre et les modèles sont variés : voir les modèles de Woolens.
 


2/ Les aiguilles circulaires aluminium n°6 Rose Gold de chez Phildar & aiguilles à torsades.
Plus une pelote de laine à tricoter Looping du coloris de mon choix pour réaliser un col + le patron (pdf) du col Manhattan d'Alfafa Closeupfactory + le patron secret (pdf) qui paraitra bientôt.
Ces aiguilles sont assez mignonnes et c'est assez girly... on est en février, Saint-Valentin... etc. Alors on met du rose pour égayer la fin de l'hiver.

Le plus simple est de donner les résultats sur ce même article :
J'ai utilisé un random en ligne afin d'avoir un résultat totalement neutre faute de main innocente pour le tirage au sort. J'avais mis à jour ma liste de participants au fur et à mesure des participations... ainsi chaque personne avait un numéro.

Résultats :

LOT 1 le livre tricot : n°13 - Calinhorely
 


LOT 2 les aiguilles girlies : n°7 - All made here 
 


Félicitations aux gagnantes ! Merci à toutes.
Et comme j'y songeais depuis le début, j'ai décidé que j'enverrais le patron de "Echarpe Hourdel" à chaque participant(e) dès que j'aurais fini de l'écrire. Je vais me presser un peu.
Quand aux cadeaux, ils partiront la semaine prochaine, une fois la neige repartie de nos contrées.


L'occasion me sera permise ainsi d'offrir un patron que j'ai créé en septembre 2017 et qui n'a pas encore été publié ni sur Ravelry ni ici mais que je porte depuis le début de l'hiver... et que je finis de mettre en pdf. Pour une fois, le patron sera publié ensuite à un prix raisonnable sur Ravelry (avec une partie qui sera reversé à une association de ma région qui me tient à coeur).

A vous de réfléchir, de participer... et de patienter ;)

Alfafa

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Janvier 2018

Kenji Tsuruta est de retour dans les bacs de vos librairies dès le 25 janvier 2018 avec la traduction française pour : "Souvenirs d'Emanon, tome 1".

 


Après l'Ile errante, paru en 2017... nous avons pris goût à ce style japonais à cheval entre le polar et le roman d'aventure. Ne vous y trompez pas, c'est bien un manga... qui se commence par la fin du livre et se lit de droite à gauche. Tout en noir et blanc.
L'héroïne est une jeune fille brune, avec un chat... comme toujours dans les mangas de Tsuruta. Cette fois, c'est une jeune fille, qui cherche à oublier ses amours passés... en voyageant.
Je vous en dit plus... ?
Emanon rencontre un jeune homme... qui n'est pas sans lui rappeler un ancien "amour'.

On découvrira le reste en lisant le manga qui sort le 25 janvier 2018 et que l'on peut précommander sur certains sites en ligne. Je viens de commander le mien ;)

Alfafa

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Janvier 2018

Je voulais vous faire part des nouveautés aux alentours de Noël mais des évènements personnels nous ont rattrapés. Je vais donc vous parler de publications que vous avez sans doute déjà repérés en kiosques.

 


Editions de Saxe / Tricot tendance : Woolens de Jared Flood
Mon regard s'est bloqué sur le nom de Jared Flood (toutes les raveleuses le connaissent et ses patrons sont assez chers et en anglais) alors imaginez... 11 créations pour 14.90€ !!! C'est donné.
Les modèles sont sublimes : écharpes, cols, châles... de quoi utiliser nos stocks de laine et se faire plaisir.
Pour voir les modèles du livre : https://www.ravelry.com/patterns/sources/brooklyn-tweed-woolens/patterns

--

Fait main de Février 2018
Une couv pas très attractive (enfin pour moi) et des modèles beaucoup plus sympas à l'intérieur... maman m'avait dit, tu verras cela devrait te plaire.
J'ai retenu surtout les salopettes ^^ car j'en voulais une inspirée des années 40, très pin-up avec une taille de guêpe et des jambes fuselées qui n'en finissent plus ;)
Faute de ressembler aux starlettes de ces années-là, on pourra toujours se coudre une salopette sympa pour le printemps.
 

--

La Maison Victor / Spécial Homme
Un numéro spécial très attendu car on a rarement des modèles pour ces messieurs.
Des basiques sympas que l'on peut aussi détourner pour les femmes. Sweats, chemises, pantalons. J'ai bien aimé ce numéro.

Perso : le numéro La Maison Victor avec les modèles femme et enfants... j'ai peu apprécié.
Je n'étais pas fan des tenues années 80 alors... le survet tricolore sauce 80... bof.
J'achetais tous les numéros depuis le début des publications mais depuis un an, j'ai cessé de les acheter car les femmes ne mettent pas que des robes... et on n'a pas toutes des enfants à habiller... donc la moitié des modèles enfant ne me concernaient pas et les tenues femme... ne me ressemblaient pas... ce qui faisait cher pour ne rien retenir au final. Dommage car les patrons sont biens, mais on est loin des tenues de femmes actives (qui ne sont pas en robes pour quadras !!!) de nos jours.
 



Et voilà, ce fut rapide mais... ce sont les coups de coeur du moment.

Alfafa

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 6 Janvier 2018

Ces derniers jours sont éprouvants car nous avons perdu plusieurs proches de la famille en l'espace de 14 jours. Nos âmes sont non seulement attristées mais nos coeurs sont meurtris.
J'ai pris quelques jours pour m'isoler car malheureusement beaucoup de personnes n'ont pas la délicatesse de comprendre et de respecter notre peine. J'ai entendu beaucoup de choses qui m'ont blessée... je devais fermer mes comptes sur les réseaux... et j'hésitais. C'est chose faite depuis quelques jours même s'ils sont toujours visibles pour le moment.

 


Casper était bien malade et nous avons dû le laisser partir rejoindre son petit frère Donny.
Une peine supplémentaire.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Qui est Alfafa

Repost0

Publié le 6 Décembre 2017

Depuis quelques jours, j'ai entrepris de réaliser une partie de ma généalogie et je bloque sur une idée essentielle... redonner vie à un combattant de 1914-1918 : mon arrière-grand-père maternel, mort de ses blessures peu après la fin de la guerre et que ma grand-mère n'aura vue qu'une fois sur son lit de mort lorsqu'elle avait 3 ans.
De son histoire, on n'a su peu de choses... à cette époque, on ne parlait pas de cela... et ma grand-mère n'a pas connu son père ou juste par sa mère (décédée alors que ma grand-mère sortait de l'enfance).
Qui était-il ? Quel fut son parcours lors de ces années de guerre ? Où est-il mort, de quoi... qu'est-il devenu ? A quoi ressemblait-il ?

Ce chemin de recherche... de quête d'une identité familiale a commencé voici peu et déjà j'ai collecté des informations, des liens très utiles pour la recherche d'un soldat de 1914-1918.
Concernant les photographies, ce sont souvent les familles qui les conservent parmi leurs effets personnels (malheureusement tout fut perdu avec les brouilles et décès d'ascendants).
Pensez à demander aux grands-parents ou anciens voisins si ils ont des noms de personnes à vous donner, des informations... ou même à rechercher dans les cartes postales de l'époque.

Chacun peut participer pour conserver les informations !
Si vous avez des photos de soldats, pensez à les numériser, à donner toutes les informations que vous avez sur les sites qui collectent des renseignements sur les soldats de la Grande Guerre... avant qu'ils ne soient plus... faute d'avoir été recensés ou numérisés pour la postérité.
Pour qu'ils ne soient pas en plus oubliés alors qu'ils ont donnés leurs vies pour les futures générations.

Comment démarrer sa recherche ?
Des sites gouvernementaux existent et malheureusement tous les soldats ne sont pas recensés ou sous des prénoms approximatifs qui rendent difficile la recherche.

A savoir : le nom et tous les prénoms sont importants
Il faut savoir qu'avant, les recensements étaient sujets à des fautes d'orthographe (ainsi un Arthur devient Arthure... et j'en passe), sans parler que la plupart du temps les soldats figurent sous le 2ème prénom de leur état civil.
Parce que le 1er était souvent celui du père ou d'un ascendant... on prenait le 2ème ou 3ème prénom comme celui d'usage dans la vie courante et lors de l'inscription à l'armée ou pour un mariage on choisissait ce prénom d'usage et non celui de l'état civil. Pratique pour les recherches... ainsi mon Salomon devient Charles sur le monument (et bien sûr, il y a un Charles mort au combat mais en Belgique et né pas loin) : histoire de simplifier la recherche.

 


Rechercher un ancien soldat mort au combat

Etape 1 : vérifier les données recueillies par l'Etat
On fouille le site web pour chercher si notre soldat est bien dans la liste officielle ou si il est oublié pour le moment et donc si notre quête sera facilité ou non.

base des morts pour la France de la Première Guerre Mondiale

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/


base des morts de 1939-1945

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/militaires_decedes_seconde_guerre_mondiale/

Sur le site suivant, on peut trouver des informations : 
​​​​​​​http://www.francegenweb.org/b1914-1918/
Soit on recherche par le nom et prénom, soit en choisit le régiment et l'arme (infanterie, etc).

Et même trouver le parcours des régiments :
http://www.chtimiste.com/regiments/territoriale1-50.htm
Mais là, c'est une version personnelle des faits car je suis arrivée une fois sur un lien me donnant accès au livret militaire retraçant jour après jour ce qui se passait pour le régiment (entre autre le 87ème RI).

Ou tester la méthode suivante (que je viens de trouver) :
http://combattant.14-18.pagesperso-orange.fr/pasapas.html

Etape 2 : la famille
On collecte le plus d'informations auprès de la famille... si on le peut.
Si vous avez un arbre généalogique cela peut aider afin de vérifier si le soldat fait bien partie de la famille car les homonymes sont nombreux.

Etape 3 : les lieux de sépultures ou monuments
On fait le tour des monuments aux morts de la ville et des villages alentour car à l'époque heureusement, les familles ne bougeaient que sur quelques villages ou villes.
Il existe des sites ou lieux qui évitent de voyager pour découvrir les noms sur les monuments.

liste communes et mémorial

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/com_insee_liste2m.php?depart=$dpt&chercher=lister

liste des sépultures

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/sepultures_guerre/


liste des nécropoles

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/liste_necropoles.php

A noter : s'inscrire à un site de généalogie type Geneanet (en gratuit) peut aider à trouver des listes d'états civils ou mariages par villes ou villages. Cela aide pour vérifier les dates avec celle des soldats.

Etape 4 : lire les informations et les décrypter
Obtenir une fiche est une belle chose mais savoir la lire ou se servir des quelques informations données pour obtenir plus de données sur le soldat, son régiment, sa date de décès... son lieu de sépulture est une chose moins aisée.

Exemple de nom trouvé au hasard :
 

En ce qui concerne ma recherche :
Aujourd'hui, j'en suis au point de connaitre le régiment, les dates, la raison du décès et le lieu mais je n'ai pas encore identifié la date de sa capture par les troupes allemandes ni pourquoi et où il fut prisonnier. Je sais qu'il a contracté sa maladie lors de sa captivité en Allemagne. Mais les camps de prisonniers furent nombreux et je dois encore charger les listes de noms et retrouver mon ancêtre parmi les milliers de noms.

Avec le lien de Mémoires des hommes :
vous trouvez une liste de noms, puis vous cliquez sur les pictos page (pour la fiche texte) ou oeil (pour avoir la fiche ci-dessous)
Cela vous donne des informations très utiles.
 



Etape 5 : enrichir les données
Depuis quelques jours, comme je trouve des informations, j'en profite pour enrichir des fiches d'autres soldats afin d'aider d'autres personnes qui rechercheraient des informations.
Je me limite à mes faibles connaissances, trouver une fiche déclarant que le soldat est Mort pour la France, avec le nom du régiment et parfois ses dates de naissance, mort, raison du décès.
On peut aussi profiter d'une visite dans un cimetière ou à un monument pour faire des photos et les numériser pour les poster sur le site geneanet. Certaines tombes deviennent illisibles ou sont vouées à disparaitre et les informations aussi... donc cela permet de conserver une trace de ces sépultures et surtout de ces personnes qui ont peut être encore une personne proche ou éloignée de leur famille (les recherchant).

---

Tout cela pour dire que oui, c'est compliqué de se repérer au début et que même après quelques jours, je patauge un peu dans la recherche car les informations peuvent aussi bien venir de forums que de blogs ou sites personnels. Et il faut trier pour trouver les liens utiles.
Je vous ai donné les plus fiables ou utiles pour vos recherches.
Avec mémorialgenweb, on a parfois une liste de noms et des icônes : une page texte qui donne un petit encart d'informations avec dates de naissance et décès, côte source à retenir... et aussi une icône/picto oeil (en cliquant dessus, on ouvre une fenêtre d'écran qui affiche une copie de l'acte de registre de décès avec toutes les informations dessus) qu'il faut télécharger pour conserver.

Mon objectif... j'aimerais pour le 2 décembre 2018, soit le centenaire de la mort de mon grand-père, offrir plus d'informations à ma maman sur son grand-père et aussi remplir la fiche d'information de son monument aux morts afin que les jeunes générations suivantes puissent relier ce nom à demi effacé à autre chose qu'une image vieillotte dans un livre d'histoire... ces hommes sont mort à l'ennemi soit au combat soit de leurs blessures... ils avaient des familles, des enfants, des parents... ils avaient une vie dans la ville ou le village que l'on habite. Cela pourrait être nous, notre frère, notre père... notre enfant.

Ce ne sont pas que des noms de personnes oubliées qu'on célèbre à la va-vite un jour férié.
Beaucoup d'enfants n'ont pas connus leurs pères ou ne l'ont pas revus, combien d'épouses, de mères ont attendu... en vain.
Si je peux renseigner un peu plus la fiche de mon aïeul, je me dis que mon passage n'aura pas été inutile.

Je pense avoir encore des tas de liens à trouver ou d'informations à décrypter mais au moins cela avance peu à peu.

Je comprends que ce post n'intéressera peut-être pas tout le monde mais j'espère que les liens mis à disposition pourront aider quelques personnes dans leurs recherches.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Qui est Alfafa, #Newsletters, #Coups de coeur

Repost0