Publié le 14 Janvier 2019

Je parle peu cinéma ou théâtre ou du moins plus beaucoup sur le blog. Dernièrement, j'ai pû discuter théâtre avec un comédien de renom et cela m'a fait entrevoir que cela me manquait énormément. Tout comme notre cher, et sublime artiste, Alan Rickman qui a disparu voici 3 ans.

Alan Rickman, est un comédien de talent qui fut graphiste tout comme moi... et qui plus est, nous sommes nés tous les 2 un 21 février.
Depuis 3 ans, je fête donc mon anniversaire seule.
 


La plupart connaissent cet acteur via ses films : Die Hart, Raisons et sentiments (avec la sublime Emma Thompson), Robin des bois et bien sûr la série des Harry Potter pour laquelle il fut le mystérieux Severus Snape alias Rogue pour la France.
Personnellement, je me souviens avoir eu un coup de coeur pour 2 comédiens en 1995 lors de Raisons et sentiments : Emma Thompson toujours aussi talentueuse qu'elle joue du Austen ou un rôle dans Men in black 3... elle peut tout jouer avec brio, et le colonel Brandon joué par Alan Rickman que je ne connaissais pas mais qui déjà captait l'image et mon regard tellement il imposait de sa présence même sans parler.
A noter, qu'après ce film, les acteurs ont de nouveau participé à d'autres productions ensemble et sont devenus d'excellents amis. Miss Thompson était toujours très émue après sa disparition et avait évoqué une perte inestimable en tant qu'être humain et ami.

Mais ce serait passer à côté de ses plus belles prestations que de ne pas regarder le reste de sa filmographie et des extraits de ses rôles sur scène. Le théâtre était sa passion première (bien sûr il a joué Shakespeare tout d'abord dans le rôle de Tybalt pour Roméo & Juliette puis du Beckett dans Play) et pour avoir vu (malheureusement pas au théâtre même) des extraits de Private lives... un acteur bouillonnant d'énergie, de passion, de talent. Et quelle voix, quels jeux de regards et émotions il fait passer sur son visage. Magnifique.

Mes films préférés avec Alan Rickman ne sont pas les Harry Potter où malheureusement, il n'a pû donner l'expression de toute sa palette d'émotions et de son jeu d'acteur. Severus était trop monolithique et statique. JK Rowlings n'a pas vraiment détaillé les rôles dans ses livres et au cinéma, les rôles adultes furent un peu évasifs contrairement aux rôles du trio vedette. Dommage, on a perdu beaucoup... 

Alan était l'énergie, la sensibilité et la mesure en toute chose, précis, il savait comment mener une émotion, comment porter une scène à lui seul... comment décrire un tel acteur. C'est difficile.

Les films (peu connus en France) et qu'il faut voir absolument :
Awfully big adventure de Mike Newell (en 1996) qui tourna avec Rickman le 4ème volet de Harry Potter en 2005. Tout en émotion et un must pour qui veut capter toute sa subtilité d'acteur. A lui seul, il captive la caméra et sans un mot... vous séduit par son jeux de regard. Une présence indéniable... on en oublie Hugh Grant tout juste illuminé de son rôle de 4 mariages et un enterrement. Rôle que Rickman failli avoir d'ailleurs. Un très beau film mais triste aussi.
To search of John Gissing ou The city : où il joue un homme d'affaire qui risque sa place et fait son possible pour évincer son successeur. Désopilant. J'étais déprimée quand j'ai vu des extraits et j'ai explosé de rire et j'ai vite commandé le dvd car ce film est fabuleux.
Galaxy quest : un détournement de Star Trek où les comédiens totalement dépassés assistent à des conventions de fans pour survivre et où Rickman interprête un comédien qui se désole d'en être arrivé là après avoir joué du Shakespeare... Très drôle et un rôle qui montre la capacité d'autodérision de l'acteur. (Rickman, n'appréciait pas beaucoup le rôle de Snape dans Harry Potter car il n'avait pû y apporter plus de subtilité... mais admettait que cela lui permettait d'avoir un renom et une sécurité financière et ainsi de pouvoir choisir de jouer dans des rôles plus variés et moins connus ou de rejouer sur scène).
Gambit ou arnaque à l'anglaise : cette fois le rôle est léger mais intéressant aussi à voir. A noter une scène où il est nu à son bureau.
Madly, truly, deeply avec Juliet Stevenson, avec qui il joua sur scène et tourna dans The city.
Une femme vient de perdre son époux et vit dans le souvenir de celui-ci.
Emouvant.
Dark Harbor : un film presque passé inaperçu et presque introuvable surtout en français. Il y joue un homme marié à une femme plus jeune avec qui il tente de recoller les morceaux en passant des vacances dans un endroit désert. Un jeune auto-stoppeur se fait héberger et la tension monte entre les 2 hommes... A noter, une scène où il se deshabille pour se jeter à l'eau. Un thriller tendu et criblé de détails à décrypter.
Je ne l'ai pas encore trouvé mais j'ai pû voir des scènes sur youtube.
Snowcake avec Sigourney Weaver avec qui il avait joué dans Galaxy Quest. Un homme désabusé prend en stop une jeune fille qui va voir sa mère autiste dans un petit village perdu dans la neige. Un accident se produit et la jeune fille meurt. L'homme va passer quelques jours avec la maman... une remise en question personnelle va s'effectuer. Sensible et émouvant. Le rôle dans lequel Rickman dit avoir donné le plus le lui-même, celui où il est le plus naturel aussi.
Rasputine un téléfilm tourné en Russie en 1996 qui lui fit gagner un Emmy Awards en 1997. Il interprête le controversé Grigori Rasputine : à voir absolument. Le téléfilm est introuvable en dvd.
Les chroniques de Barchester (1982), téléfilm.
On peut encore le trouver en version anglaise. Un de ses premiers rôles sur pellicule. A voir.
 

(Une photo que j'ai encadré chez moi et que j'aime pour sa simplicité et sa pudeur évoquée)

Ce que l'on sait moins d'Alan Rickman, c'est sa vie privée car très pudique (il a vécu avec sa fiancée rencontrée lors de lors études, qui fut une figure du parti travailliste anglais, Rima Horton) et ses actions humanitaires... il a participé (et donné des fonds importants) à différentes associations et ainsi pour le Téléthon anglais, on pouvait l'entendre répondre aux appels des donateurs... quelle chance.
Il a également mis en scène un spectacle engagé sur la vie et la mort de Rachel Corrie. Mais je ne pourrais parler longtemps de cet acteur merveilleux. Toutes les personnes ayant pû jouer avec lui sont unanimes : c'était un homme profondement bon et prévenant avec les autres mais aussi exigeant dans son art. Capable d'autodérision et toujours enclin à rire et faire plaisir autour de lui. Un homme loyal et fidèle en amitié qui n'hésitait pas à venir voir leurs prestations et assister à leurs premières pour les soutenir.
 


Je vais conclure en disant qu'il est l'un des rares avec Sir K. Branagh et la talentueuse comédienne Emma Thompson ... pour qui j'ai une admiration profonde pour leur carrière et leur talent. La passion du théâtre, de Shakespeare, du jeu, des émotions... Cela donne envie de relire des pièces de théâtre ou d'aller voir des spectacles.

3 ans déjà... parti trop vite... il nous manque.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Qui est Alfafa, #Newsletters

Repost0

Publié le 26 Décembre 2018

J'espère que vous avez passé un bon réveillon.
Aujourd'hui, nous sommes le Boxing day comme on dit chez les anglo-saxons, à savoir que les promos pleuvent déjà dans les boites mails. Une bonne occasion pour surveiller sur Ravelry d'éventuels codes réductions pour acheter un patron qu'on a repéré ou acheter de la laine en offre flash (comme sur Pingouin jusque 16h).

Quoi de neuf par chez moi ?
Rien, car je ne fête plus Noël depuis fort longtemps, juste un repas simple partagé en famille (pot au feu maison).

J'ai fini un énième col avec le point du Severus pullover de Josie Mercier. Une vraie obsession je vous dit. Cette fois, le col est parti dans un colis pour une amie afin qu'elle l'ai pour Noël.
En laine Partner 6 de Phildar, coloris Emeraude.



De mon côté, je viens de commencer le pull en question (le Severus pullover, je vous le dit c'est une obsession ces torsades). En laine Filéco de Bergère de France coloris Ecomarine avec un fin fil lurex.
Comme ma jauge est de 5 et que le modèle est en jauge 4 à 4,5 autant vous dire que sans avoir fait d'échantillon (bouh la vilaine) et bien, je le paye.
Premier tricotage, beaucoup beaucoup trop grand... donc on remonte les mailles de 2 tailles en dessous de la mienne. Et au final, c'est encore trop grand.
Une nuit d'hésitation et puis zut, je continue... ce sera un sur-pull ou un swoncho (comprenez un pull poncho). J'ai trop envie de l'avoir pour mon anniversaire dans 2 mois et ça prend du temps les torsades (surtout en coloris sombre le soir, peste soit de ma passion pour le foncé).


....
Je commence à de nouveau avoir envie d'écouter de la musique et de regarder des extraits de film... ce qui ne m'était pas arrivé depuis 2013 voire avant encore. Quand le travail et les ennuis vous minent cela peut vous "manger" de l'intérieur et on finit par oublier qui l'on est ou ce que l'on aime. A tout donner autour de soi et surtout à son travail... 

Sinon, j'ai repéré des patrons sympas depuis un moment : si vous cherchez un modèle à tricoter pour offrir ou pour vous.

Exhale par Françoise Danoy
modèle de châle en anglais, pas de traduction à ce jour.
environ 7.62euros
 

Paris in Berlin par Joji Locatelli
modèle de châle en anglais, traduction française pendant quelques jours encore chez Bleu de toiles (on se dépêche car en janvier, ce sera fini).
Lien vers les patrons Joji traduits en français.

Bonne fin d'année à tous.
Et on fini, avec Alan Rickman (le talentueux comédien et acteur, ici dans To search of John Gissing... un film désopilant qui a réussi à me faire rire). Entrainez-vous pour la ... glisse ... sans renverser votre café ;)
 

Et je suis restée bluffée par sa façon de danser (à voir en entier pour apprécier le jeu de jambes twistées et le déhanché). Pour celles qui veulent essayer, je pense qu'on va mettre un peu de temps à trouver le tempo et le rythme.

Alfafa

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Décembre 2018

Vous allez vous dire que je tourne à l'obsession avec ce motif... et vous auriez raison. J'ai mis des années avant de tenter ces volutes et au final, ce motif est tellement beau et simple que je le décline à l'infini sur des cols tout doux.
Cette fois, j'ai hacké (détourné) le motif en partie, en ajoutant des mailles entre chaque répétition du motif. (Il est rare que je pose pour la photo sans couper un peu de la tête et je ne vois que maintenant que la jolie laine a laissé des peluches sur le bleu marine... oups).

 


Le col est cette fois en laine Phil Randonnées de Phildar, coloris Ambre.
J'avais envie d'un coloris clair et gai... et du chiné. Sans être franchement sûre que le motif serait visible avec le chiné. En général pour des motifs irlandais, on choisit un coloris uni afin de mieux faire ressortir les courbes et volutes des motifs câblés.

Un calcul rapide pour ajouter des mailles... je suis passée des 96 mailles du premier col (avec des aiguilles 6) à 120 mailles pour des aiguilles 5 (au lieu de 4,5) afin d'être sûre d'avoir un col ni serré ni large.

Au final, le col est parfait pour ne pas laisser passer les courants d'air et pas trop serré pour pouvoir être au chaud tout en respirant librement.
J'ai ajouté 6 mailles entre chaque séries de motif (qui compte 24 mailles sur 24 rangs de haut).

Rien de sorcier ni compliqué donc point besoin d'user de magie ou de baguette pour réaliser ce col. (Allez, Severus, Luna... rengainez les enchantements et la baguette ... et comptez plutôt les rangs).
 


Il a vite été évident qu'avec mes 2 pelotes, le col serait un peu court pour finir le motif et comme j'aime rentabiliser la pelote à fond et avoir un col qui monte... assez pour couvrir le nez si besoin... j'ai acheté une 3ème pelote... et une 4ème pour avoir un col qui couvre la tête tout en ayant un peu de plissé pour rester un col. Et en plus, j'ai réussi à tricoter toute la pelote et finir le motif !!! (En même temps avec 5 pelotes, cela n'aurait plus ressembler à un col mais à une écharpe ;)
 


L'ouvrage fini (non bloqué) fait 52 cm de haut sur 28 cm (plié en 2).
La laine Phil Randonnées de Phildar est douce, un peu gratouillante mais on s'y fait. J'ai bien aimé. Le col cagoule au final me revient à 20euros et des poussières.
Le patron du motif Severus Pullover peut être trouvé en version anglaise (et PDF) sur Interweaves. Aucune traduction française n'existe mais la grille de points suffit à se débrouiller.

Bon, alors, il neige pour que je le teste en cagoule !!!
Je ne quitte plus ce col depuis que je l'ai terminé. J'adore.

Rassurez-vous, je vais finir par tricoter autre chose... enfin espérons ;)

Et vous, quoi de neuf sur les aiguilles ?

alfafa

#severus #severussnape #severusrogue #harrypotter #knitting #tricot #knittich2018 #slytherin #serpentard

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Novembre 2018

J'avais presque oublié que j'avais ce patron : Severus pullover de Josie Mercier, issu du livre tricot (non vendu en Europe et vendu sous format PDF en anglais sur Interweaves - cliquez sur ce lien) The Unofficial Harry Potter Knits (2013). Ce livre m'avait été envoyé par une lectrice de mon blog et cela m'avait émue à l'époque mais le pull m'impressionnait à l'époque à cause du motif cablé très complexe au premier regard.

Cette fois, j'ai suivi mon inspiration et surtout mon envie inattendue de tenter ce motif... et donc d'en faire un test sur un petit projet... un col par exemple.
 


Le temps de recopier le motif et de le décaler pour le prolonger de façon harmonieuse et hop, on monte les mailles avec la laine Yarn 3 de Pingouin coloris outremer. Une laine acrylique un peu extensible et qui ne se démonte et reste dodue et parfaite pour des motifs cablés de type irlandais.

Un test de bordure en côtes 2x2 : j'ai un doute pour l'harmonie et j'ai démonté pour suivre le motif... ce ne fut pas très heureux aussi, j'ai démonté une deuxième fois et refais en côtes 2x2 et ce fut le meilleur choix finalement.

Le motif fut beaucoup, beaucoup plus simple que je ne le pensais... à vrai dire, je m'en faisais tout un monde et sans être experte (tout juste une tricoteuse intermédiaire) : ce fut simple, amusant et surtout j'ai adoré ce motif.

Comme quoi, on peut détourner un projet quand on aime un motif... et je pense me refaire un autre col très très vite. Eh oui, je suis snoodmaniaque comme dirais ma soeur... après ma période bonnets, je ne tricote que des cols en ce moment. C'est rapide, c'est plaisant et surtout cela fait vite des petits cadeaux prêts pour offrir à Noël.
 


Je pense refaire un tour sur le site Pingouin car ils font du -25% sur la laine jusque ce soir pour le Black Week.

Et vous, quoi de neuf sur les aiguilles ou crochets ?

Alfafa

#severus #severusrogue #severussnape #harrypotter #potterhead #knitting #tricot

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Novembre 2018

N'allez pas croire que je ne fais rien ;) certes, je cherche un nouveau job mais pour garder le moral, je tricote.
 


Windschief par Stephen West
Eh oui, j'y arrive après cette digression... j'ai pris goût à faire un col pour mon frère aussi j'ai décidé d'en faire un pour moi.
J'ai pioché dans mes anciens patrons sur Ravelry. Vous savez parfois on achète un patron sur un coup de coeur et on ne le tricote pas au final car on a d'autres priorités et sur celui-ci, j'avais peur des côtes torses et les augmentations ne sont pas ma tasse de thé. J'ai décidé cette fois de sauter le pas...
 


Le patron est bien expliqué pour le bonnet mais la version est juste évoquée et survolée (et la photo de Stephen montre un col trop court)... donc j'ai improvisé pas mal. Note : 3 étoiles sur 5.
C'était un des premiers patrons du designer donc... il manquait un peu d'expérience pour écrire des patrons clairs. Il n'est qu'en anglais mais on s'en sort pour traduire.

Prix du patron : aujourd'hui, il fait cher, à l'époque de la sortie, j'avais dû avoir une réduction. Patron Windschief de Stephen West à acheter sur Ravelry.

Le choix de la laine : Metallo de Phildar.
J'avais une pelote de coloris noir. Achetée car trop joli ce coloris et je tente de destocker un peu les pelotes solitaires. Résultat, j'en ai achetée une seconde (au final, une suffisait) pour faire un col plus haut.

Le rendu : superbe !
J'ai déjà eu des compliments sur le col et le dessin des côtes.

La difficulté : 2 sur 5.
A réserver pour des tricoteurs de niveau intermédiaire donc pas aux débutants sauf si vous maitrisez les augmentations (c'est simple au final) et les diminutions. Les mailles torses sont faciles à faire.

La photo a été prise rapidement pendant la semaine où j'ai eu le dos bloqué des cervicales au bas du dos avec en prime en rage de dents qui a duré plus de 10 jours... donc ne faites pas attention à mon teint éclatant et à la mine réjouie que je cache ;)

Je pense refaire ce modèle dans d'autres coloris.
Il a été l'un des modèles proposés pour ma participation au tournoi de Knittich2018 en 3ème série contre les Gryffondor.

(Apparté, sur Pottermore, je n'ai capté que la moitié des questions en anglais au test et j'ai été mis chez les Serpentards. Alors que sur tous les tests même en répondant pour tricher et être Serpentard ou Poufsouffle on me met toujours chez les Gryffondors. 
Mais bon, Harry Potter pour moi ce sont les films (et Harry m'agace, perso, je préfère Hermione ou Rogue)... et donc l'histoire en elle-même... et je voulais absolument être Poufsouffle car plus humains, décontractés et moins pédants que les autres... et puis la salle commune est trop classe avec les lucioles, les plantes.)

J'ai tricoté un autre col dont je pense écrire le patron pour la fin de l'année. J'ai réalisé le modèle 2 fois déjà avec 2 laines différentes pour tester.

Tecumseh : en mode pause.
Quoi de nouveau depuis le post du pull Tecumseh... eh bien, j'étais bien partie sur le pull et j'ai eu le doute que la 4ème augmentation soit de trop (comprenez que cela soit trop large) : malgré mes doutes, je l'ai tricoté, j'ai commencé les croix jaunes sur le haut du buste... et j'ai mis en pause. Car j'ai eu le doute de tout démonter pour reprendre dès la fin des plumes.

Et vous, quoi de neuf sur les aiguilles ?

Alfafa

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Octobre 2018

Entre l'ambiance Halloween et Harry Potter : du fantastique, de la magie... de quoi émoustiller ce début d'automne et nous donner envie de tricoter. Vous l'avez compris, j'ai craqué grave à peine... j'avais aperçu le Professeur Meow gona cowl.
 

Professor Meow gona cowl


Tiny Owl Knits se faisait discrète depuis quelques temps et voici la raison : 5 patrons sur le thème de la fantaisie et de la magie.
Patron 1 / Professeur Meow gonna cowl : un col chat, un peu comme le célèbre patron col renard qui l'a fait connaitre du grand public.
Patron 2 / Practical witch hat : un chapeau de sorcière biscornu
Patron 3 / Broom riders : chaussettes rayées
Patron 4 / Moon phase scarf : écharpe phases de la Lune
Patron 5 / History of magic book bag : histoire du sac livre de magie


Vous pourrez trouver le livret de 5 patrons en vente sur Ravelry pour environ 12 euros et des poussières de Lune : ici même sur ce lien.
 


Pile pendant la compet' du groupe Tricot & Stitch pour la Knittich2018. Héhé cela va en inspirer quelques unes.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Repost0

Publié le 9 Octobre 2018

Coucou ! Mais non, je n'ai pas disparue... pas plus que je n'ai été enlevée par le Dr Who pour une énième aventure (d'autant qu'il paraît que le Dr Who est devenu...e une Dr Who !!!). J'ai loupé la dernière saison...

Revenons à nos petites mailles et à nos aiguilles à tricoter !
Après des mois d'inertie tricotesque, comme quoi le travail ce n'est pas forcement la santé ni le bonheur... je retrouve enfin l'envie d'avoir envie de faire des choses de mes petites mains... ou plutôt, je retrouve mon cerveau abruti par le travail à la chaine de ces 2 dernières années.

Je cogite de nouveau, je réorganise un peu tout... ma vie, mes oeuvres..., je cours, je cogite encore... car pour celles qui ont suivi mes aventures... après 20 ans de bons et loyaux services (et surtout d'épuisants services), je suis désormais amenée à "traverser la rue"* pour trouver un job avec que dalle en poche (là, je vais censurer le fond de ma pensée). Une chance que j'ai un accompagnement avec une agence de reclassement pour m'aider dans mes démarches.
*certains reconnaitrons la citation

Quel plaisir de reprendre le tricot... et de songer de nouveau à créer des modèles.


TECUMSEH : le retour du pull de Caitlin Hunter
Toujours est-il que les aiguilles ont recommencées à cliqueter depuis quelques jours pour démarrer un pull indien dont je vous avais parlé à sa sortie (si, si... je vous avais déjà cassé les pieds avec ça ;) ... le fameux Tecumseh !

Quelques pelotes Drops Puna et une jolie laine Lima de Bergère de France de mon stock et hop, on se lance...

J'ai un peu pesté contre les rangs raccourcis car j'avais fais des trous... et au final, après avoir redémonté et recommencé ce fut pire... oups, je suis bonne pour le rattrapage en cours du soir.
La laine alpaga est si douce que c'est un plaisir à tricoter malgré que le modèle soit en 3,5 ou 4. Je fonds d'amour pour l'alpaga et la Lima de Bergère de France s'associe bien à la Drops bien qu'un peu plus épaisse... mais cela ne se remarque pas.
 
J'ai longuement hésité (mon cerveau est encore endormi par moment et je peine à prendre des décisions rapides) pour le coloris... fond gris clair ou fond noir...
Le choix a été motivé en partie car je voulais rejoindre le #teampoufsouffle (groupe Tricot & stitch sur Ravelry) pour le #knittich2018 et que j'attends une place... donc noir, gris, jaune.
 


MANHATTAN : le col slim signé Alfafa
Et ce n'est pas tout, je fais une pause sur le Tecumseh pour répondre à une demande urgente de mon petit frère qui s'est fait pirater (par sa copine, une crocheteuse)... le col que je lui avais fait. Donc il désire un col très slim (collant), haut et chaud pour ses cervicales douloureuses.
Pas d'hésitation cette fois, je pioche l'une de mes pelotes Looping de Phildar (en gris car les hommes aiment le classique) et mon patron gratuit de col slim Manhattan.

Patron tricot gratuit : col slim MANHATTAN signé Alfafa Closeupfactory


Et vous ? Qu'avez-vous sur les aiguilles ?

Je ferais un petit article tricot bientôt pour vous montrer des nouveautés et vous donner envie de réaliser des douceurs laineuses pour vous réchauffer.

Alfafa
 

#tricot #tecumsehsweater #colmanhattan #manhattan #snood #patrontricot

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Septembre 2018

Un talent qui s'affirme au fil des projets et des années, Caitlin Hunter, une américaine qui sous le nom de Boyland Knitworks publie des patrons tricot de pulls et bonnets.

J'avoue que ses premiers projets tricot publiés sur Ravelry m'avaient déjà tapé dans l'oeil.
Cette fois, ce sont des pulls qui me titillent et je ne sais lequel démarrer tellement ils sont beaux.
Vous connaissez ce dilemme, on aime un projet puis un second et on sait qu'on veut les réaliser mais on hésite sur celui qu'on peut tricoter en premier et dans quel coloris (surtout avec la laine de notre stock si possible)... va-t'il être jaune car on adore mais on parait un peu plus dodue en couleur claire ou gris chiné car cela va avec tout ou noir... ou bleu sombre... dilemme.

Toujours est-il que j'ai repéré plusieurs modèles que vous connaissez sans nulle doute ou que vous pouvez découvrir et qui peuvent vous faire craquer pour un joli ouvrage en ce début d'automne indien.


Les incontournables petits pulls jacquards de Caitlin Hunter
 

Pull Sipila, le petit finnois à la mode
---

Pull Sunset highway, un classique que l'on se doit d'avoir
---

Pull Alyeska, un nordique plein de charme
---

Ninilchik swoncho, le confort d'un pull large
---

Pull Birkin, le charme discret de la campagne anglaise
---

Du classique anglais Birkin aux pulls à tendances nordiques Sipila, Alyeska... en passant par un swoncho (sweat et poncho mixé) Ninilchik : on a largement de quoi être séduit.


Les petits pulls sages pour l'hiver

Sages mais pas pour autant sans glamour. Féminins à souhait.
 

Pull Zweig, le dandy !
---

Pull White horse, chicissime et so glam
---

Pull Little cabin, un doudou pour l'hiver
---


Des châles, des bonnets et cols pour affronter l'hiver
 

Prairie skies, le petit châle pour débutant
---

Camp Wilkerson, le châle graphique très coloré
---

Châle Time trades, un petit air suranné très rococo
---

Bonnet Kobuk, le bonnet à "boules" trop rigolo
---

Bonnet Cardamom coffee, des idées bien au chaud
---

Col Immortalists, des couleurs automnales pour enchanter l'hiver
---

Et oui, ils sont écrits en anglais... mais heureusement traduits en français pour la plupart par Bleu de Toiles qui vend la traduction sur son site. J'avoue que lorsque je repère un projet tricot, si je vois qu'il est traduit chez Bleu de Toiles, je le commande directement chez elle car les traductions sont de qualité et cela me fait gagner un temps fou.

Comme je vous le disais plus haut, cela me titille de commencer à tricoter un pull.
Les modèles semblent assez larges et amples donc, je vais sûrement adapter en cintrant un peu le corps ou tricoter une taille en dessous sachant que j'ai perdu déjà près de 5kg en peu de temps et que cela va continuer je pense encore un peu. Autant anticiper et prévoir mon pull pour passer Noël au chaud.

J'ai passé ces dernières semaines en démarches pour des dossiers à déposer et cela va se poursuivre et malgré les nombreux rendez-vous de ces prochaines semaines, j'espère pouvoir tricoter un peu. Je suis en recherche de poste... ce qui ne veut pas dire que je ne fais rien non plus :) mais je dois aussi cogiter pour la poursuite de mes activités professionnelles.

Sinon, alors, quel est le projet de Caitlin qui vous a le plus séduit ?
Ne me dites pas que cela ne vous a pas donné envie de tricoter...

Perso, j'hésite entre Tecumseh (qui était dans ma to do en n°1) et Zweig. Cela va dépendre de mon stock de laine... car je réduits les dépenses faute de budget.

A bientôt.
Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Repost0

Publié le 1 Septembre 2018


Pas besoin d'avoir la main verte ou d'être expert en jardinage pour réaliser une bouture de votre pilea peperomioides alias "chinese money plant" (plante monnaie chinoise).


Tout d'abord, il faut attendre que votre pilea ait des petits "bébés" sur le côté de la plante mère.
Ces rejets sont de bons départs pour de mini pilea.
Donc on choisira les plus grands et les plus fournis en feuilles pour avoir toutes les chances que le bébé fasse ses racines propres. (Sur la photo, à gauche, un bébé avec peu de feuilles qui restera avec la plante mère et à droite, un bébé avec plus de feuilles qui peut être bouturé).
 


Matériel :
- Une lame propre (lame de rasoir ou couteau très coupant)
- Un Pilea avec des rejets.
- Du terreau à semis et bouturage
- Un pot en terre pour le semis en terre
- ou un petit bocal en verre pour le bouturage eau.
- Un espace dégagé et propre.

Méthode :
Préparer la plante :
- On sort la plante mère de son pot délicatement en tenant la tige doucement.
- On dégage délicatement du bout des doigts, le rejet choisi de la terre et des fibres qui l'entourent en prenant soin à ne pas abimer ses racines.
Prélever la bouture :
- On prend une lame et on tranche le rejet en laissant assez de tige pour pouvoir reprendre.

Méthode 1 / bouturage et semis en terre :
 On met le bébé soit dans un petit pot avec de la terre pour semis et bouturage (et on arrose copieusement tous les jours, sans laisser l'eau stagner au pied).
 

Méthode 2 / bouturage et racinage dans de l'eau
Méthode pour les curieux qui veulent voir les racines de développer. Cela peut prendre du temps donc on reste patient.
On met le bébé en surface du bocal (ici des salières et poivrières vides) sans que l'eau ne touche les feuilles.
 


Voilà, c'est fait !
Et pour remercier la plante mère de nous avoir confié ses bébés, on la rempote dans un pot un peu plus large en lui remettant de la terre neuve pour passer l'hiver.

---
J'ai ramené mes plantes : 3 pilea et 1 pelargonium, en famille car mon appartement est peu lumineux et les plantes ont "décolorées". Donc, elles sont en cure verte pour respirer un air pur et changer de pot et de terre. Le moment aussi de sléectionner une partie des bébés pour leur donner un nouveau départ. Et pour moi, de me refaire une santé.

Bonne journée
Alfafa


PS aujourd'hui c'est les 10 ans du blog Closeupfactory.

#pilea #peperomioides #bouture #jardinage #astuce #planteverte #bouturage

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Août 2018

Vous devez déjà connaitre cette astuce bien pratique quand on ne peut consommer trop de glucides ou de céréales : adopter les produits végétaux lowcarb (glucides bas) tel le chou-fleur.

J'ai attendu que le prix du chou-fleur baisse un peu pour le remettre à la carte des menus.
Pour vous dire, j'ai décidé de faire une phase de quelques semaines en keto (cétogène) soit supprimer au maximum le sucre parfois caché dans les aliments pour remettre mon organisme en phase optimale et aussi perdre du poids de façon raisonné sans se priver et de façon équilibrée. Point de shakeur magique ou de plats minceurs dont on ne sait ce qui s'y cache... ici je mise sur le fait maison et la fraîcheur des produits.

---
 


Taboulé de chou-fleur (pour 2 personnes)
300g de fleurettes de chou-fleur
3 cuillères à café d'huile de coco (ou huile olive)
50ml de bouillon de légumes maison (ou un demi cube KubOr)
une ou deux pincées d'épices à votre goût (ici, persil et ail semoule)

Couper les fleurettes en petits morceaux afin de les glisser dans le mixeur-hachoir pour les mixer finement et obtenir de petits grains tels de la semoule.

Faire fondre l'huile de coco.
Ajouter la semoule de chou-fleur. Mélanger tout en laissant revenir à feu doux 3 à 4 mn.

Ajouter le bouillon de légumes.
Remuer jusqu'à évaporation du bouillon. Laisser 1 à 2 mn à feu doux en remuant pour "sécher" la semoule avant de disposer dans des petits bols.

Vue du chou-fleur mixé


Les portions sont assez copieuses et petites à la fois pour accompagner un repas ou compléter un repas "soupe" léger pour le soir. Idéal aussi pour faire découvrir à des amis qui ne sont pas familiarisés avec le chou-fleur.
Pour les estomacs qui craindraient le côté "al dente" de la semoule de chou-fleur, laisser cuire 1 à 2 mn de plus et mettre un peu plus de bouillon.

L'huile de coco se cuisine bien et apporte une légère saveur aux aliments si vous craignez le côté exotique ou sucré de la coco, je vous rassure cela reste discret. Vous pouvez la remplacer par l'huile d'olive.

---
 


Riz de chou-fleur, oignon, poivron et ciboulette (2 personnes)
300g de fleurettes de chou-fleur
3 à 4 cuillères à café d'huile de coco
150ml de bouillon de légumes maison (ou un demi cube KubOr)
1 petit poivron
1/2 oignon
quelques brins de ciboulette
une ou deux pincées d'épices à votre goût (ici, persil et ail semoule et une pincée d'épices à tandoori)

Mixer le demi-oignon avec la ciboulette et le poivron coupé en dès.

Faire fondre l'huile de coco.
Faire revenir 2 à 3mn cette préparation.

Mixer les fleurettes de chou-fleur.
Ajouter la semoule de chou-fleur. Mélanger tout en laissant revenir à feu doux 4 à 5 mn.

Ajouter le bouillon de légumes.
Remuer jusqu'à évaporation complète du bouillon.

Disposer dans des bols en accompagnement de vos plats.
Ce riz est assez léger à manger.


J'ai adoré tester les 2 versions et j'avoue que cela me change du chou-fleur vinaigrette et du chou-fleur cuit nature comme j'aimais à le déguster.

N'hésitez pas à varier les mélanges d'épices (curcuma pour le côté jaune orangé, gomasio pour le sésame).

Bon appétit.

Alfafa


PS alors, oui, en mode cétogène on supprime en grande partie les glucides (dont le sucre) et oui c'est un peu compliqué au départ car le goût sucré manque même si on en consomme peu.
Par chance, je triche en mangeant des nouilles de carottes faites avec le spiraliseur de légumes manuel acheté voici peu.


Ainsi j'ai un petit apport sucré et des vitamines en plus.
Pour celles qui se demandent si comme on le voit partout, on perd beaucoup de poids... je vous dirais que cela dépend de votre alimentation de départ car quand on a déjà une alimentation naturelle et équilibrée (et selon l'âge) cela est moins rapide que 5kg par semaine ;)

En 3 semaines, j'ai perdu 2,7kg sans privation et en faisant un peu de sport. La première semaine, on perd un peu plus ensuite le corps réagit... il faut être patient pour qu'il comprenne que sans sucre pour lui fonctionner il doit puiser dans les (bonnes graisses) qu'on lui donne et piocher aussi dans la masse grasse de notre corps.

Mon but est de ne pas perdre en masse musculaire et donc je fais mon sport comme d'habitude et je veille à conserver un bon équilibre. Je fais le test sur 8 à 12 semaines pour voir.

Et oui, j'ai choisi pour être sûre que ce changement n'était pas mauvais pour moi de prendre rdv avec une diététicienne pour faire les bons choix et de ne pas avoir de carences même si en tant de que veggie, je suis déjà bien habituée à équilibrer les repas. L'avis d'un professionnel n'est pas superflu de temps à autre car je vais voir si je peux passer du keto au lowcarb moins restrictif et qui peut être plus evident au long terme car veggie plus sans gluten plus keto... cela réduit les possibilités ;)

#keto #cetogene #recette #choufleur #cauliflower #rice #riz #vegan #veggie #cauliflowerrice #taboule #semoule

Voir les commentaires

Repost0