Spa attitude naturelle : éponge contre loofah… que choisir !

Publié le 8 Décembre 2009

Une envie de prendre soin de son corps avec l'hiver qui s'installe et les fêtes de fin d'années qui approchent !

Jusqu'ici, j'avais craqué sur les éponges végétales (avec un brin de nostalgie en songeant aux bébés qu'on baigne avec ces éponges toutes douces) et voici que l'on me dit que cela provient d'animaux ! Mince où avais-je l'esprit, je l'avais sû pourtant… et là, j'avoue ma grande honte… j'exploîte insidieusement un animal pour faire ma toilette chaque jour !

Donc je décide de faire un petit tour d'horizon sur les alternatives végétales proposées pour prendre soin de mon corps de façon naturelle :
- le loofah (luffa)
Est une éponge végétale constituée à base de pulpe de courge séchée ; il est entièrement biodégradable et compostable. J'ai même vu des jouets à croquer en loofah pour rongeurs !
On laisse arriver à maturation les cucurbitacés (les courges quoi !) soit 9 mois avec de les nettoyer et de les sécher pour obtenir une fibre végétale utilisée ensuite comme exfoliant pour le corps.
Lavable en machine à 60° (environ 3 euros)

Pour rappel :
- l'éponge végétale
Elle provient d'un animal invertébré qui a longtemps été classé comme "végétal" d'où l'erreur de typologie.
(plus d'infos sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Porifera)
Idéale pour les peaux délicates dont celles des bébés. (entre 8 et 15 euros selon la taille)


En comparant, je me rend compte que l'éponge "dite végétale" est plus onéreuse que le loofah ! Certes la texture du loofah semble plus rêche, mais on me garantit qu'après le premier trempage, la texture va s'adoucir ! Je vais donc changer mes habitudes autant pour tester le loofah que pour éviter une hécatombe d'éponges pour satisafaire ma toilette "de princesse-working girl-écolo" et apparemment, je ferais même une économie à l'achat.



Mais dans ma "spa attitude maison", n'oublions pas pour autant le gommage :
- la pierre ponce naturelle
Elle provient des volcans, c'est une roche friable qui s'effrite en petites particules avec le temps tout en exfoliant (de 3 à 7 euros pour les petits modèles)

- le gant de massage en coton

Pour un lissage doux du grain de la peau. Permet un renouvellement des cellules et une meilleure circulation du sang (de 7 à 9 euros)
Lavable en machine à 60°

- le gant de massage en sisal

Le sisal est entièrement végétal, les fibres sont tressées finement. Idéal pour se savonner après l'exfoliation. Permet un lissage doux pour les peaux délicates.
Lavable en machine à 60° (environ 5 à 6 euros)

Me voici donc prête pour une "spa attitude" maison ^^
Le temps d'aller voir des recettes de "scrubs" (gommages), crèmes et beurres de massages à faire soi-même chez Caly (avec le sugar scrub, que j'ai testé car Caly m'en avais envoyé), Miss Lollipop (le baume soufflé "flower power") ou les copines cosméteuses telles que Fabienne, Greene Ouitche, Laly, Ombretta… (et de nombreuses autres petites fées qui me font rêver)… et bientôt, je pourrais onduler telle une sirène pour Noël !

Alfafa

crédits photos : Getty Image, libres de droits
sur la photo en haut à gauche, le loofah et en bas l'éponge

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Bio - éthique & écologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article