Livres : retour à mon amour pour Samuel Beckett

Publié le 12 Août 2013

Lire a toujours été un grand plaisir... que j'oublie parfois durant de longues périodes mais que je reprend avec autant de passion dès que l'envie se fait ressentir.

P1020419.JPG


Avant de vous parler de mon amour pour l'Oeuvre de Samuel Beckett, je vais vous narrer mon cheminement littéraire si on peut prétendre à ce terme en considérant mes choix... Petite, j'ai du apprendre à lire avec Astérix, Tintin, Oumpapah et bien d'autres bandes dessinées (Illico, Picsou, Rahan, Blek... et j'en passe). Puis à 12 ans, j'avais lu Le Petit Prince en un après-midi, dévoré les pièces de théâtre de Molière (quel vieux barbant), Corneille, Racine... avant d'en être dégouté par les profs de littérature de nos lycées qui nous saoulent toujours des mêmes auteurs alors que la littérature est si riche... rien ne valait plus donc à mes yeux que les auteurs plus modernes tels Anouilh et Samuel Beckett... plus les auteurs d'anthropologie Claude Levi-Strauss, Barbara Glowczewski qui ont révolutionné notre regard et jugement sur les arts premiers et leurs auteurs... ou des ouvrages d'histoire de l'Art.
Jusqu'à ce que je doive rechercher un travail... et que je sois cataloguée "intello" avec ces lectures donc, je n'ai plus lu que des polars pour rentrer dans la "masse qui bosse sans réfléchir". Et travail faisant, on en oublie qu'on a un cerveau à nourrir d'autres fadaises que faire plus et plus de chiffres... on oublie même de rêver.

Je me réveille de nouveau, d'un trop long sommeil... je viens d'engloutir un livre, avant de passer avec délectation sur les précieux livres "Mal vu Mal dit" de Samuel Beckett... un des rares que je n'avais pas lu. 


D'ailleurs petit apparté, ne prêtez jamais les livres auquels vous tenez car un jour j'ai prêté mes livres marketing et mes livres favoris dont un ouvrage numéroté de Samuel Beckett que je n'ai jamais revu !!! Un vrai appel au crime.

Et donc le second livre, L'apiculture selon Samuel Beckett... qui est un délice. Découvrir les plaisirs simples d'un auteur dit "fermé""secret""taciturne""caustique" dont l'oeuvre est aussi noire et juste que l'auteur est lumineux et fantaisiste.

Un bonheur dont je me délecte doucement pour faire durer le plaisir... je le recommande.

Que dire d'un livre de Beckett : vous allez aimer ou pas.
Je recommanderais juste de débuter par mon préféré "Tous ceux qui tombent" puis par les plus connus... n'attaquez "Quad" et les autres que plus tard lorsque vous serez habitué à la pensée beckettienne car il se joue des rythmes, il épuise les mots, les écrit avec mesure et justesse... rien de trop. Tout est pesé.

Quand à l'humour beckettien, il se résume dans "Tous ceux qui tombent"... une belle satyre de l'humain.
J'aime... c'est tout !

Alfafa 

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hélène 13/08/2013 09:22


Merci pour ces conseils de lecture, je pense n'avoir lu que "en attendant godot" et "fin de partie", mais j'ai beaucoup aimé !


 


Je vais fureter à ma bibliothèque

Alfafa 13/08/2013 09:33



Il faudra sûrement faire plusieurs bibliothèques car ce livre n'est pas trop courant et les bibliotuèques ont la désagréable habitude de mettre au pilon les ouvrages qui ne sont pas empruntés ou
peu... ce qui a toujours eu le don de m'agaçer au possible car on perd des perles au profit de livres de vulgarisation qui occupent les étagères... et donc on n'incite pas les lecteurs à
découvrir de bons auteurs. Bises



marief 12/08/2013 21:04


Tu en parles si bien que ça me donne envie d'essayer, j'ai commandé "tous ceux qui tombent", je verrai bien si j'accroche ! en tout cas merci de ce partage .

Alfafa 12/08/2013 23:16



Les personnages sont attachants, il faut penser que l'humour est un peu spécial mais le regard est lucide et ironique sur la nature humaine. Merci :) car le fait que tu ai commandé ce livre me
fait plaisir. J'espère de tout coeur qu'il te plaira. Bises