La pipe de Mr Hulot…

Publié le 18 Avril 2009


Cela aurait pû être un titre de film… mais non, mais non !
La polémique fait rage sur le net depuis quelques jours, et je suis cela parce que j'adore Mr Hulot, j'adore Mr Tatischeff, j'adore la silhouette longiligne et raide de ce troublion lunaire et débonnaire… Ah Mr Hulot ! Chaque année c'est sûr, je me fais ma rétrospective Mr Hulot (Les vacances de Mr Hulot, Mon oncle et le fabuleux… mon préféré Playtime !!!).
Avez-vous regardé en détail les premiers et arrière-plans des films… surtout Playtime ! La scène du rond-point, le couloir sans fin avec les bruits de pas du portier… la scène de la vitrine… oups, ça y est, je me suis perdue !




Tout ça pour une pipe (attention, pas de jeux de mots foireux :-)… avant même que tout soit censuré dans le glorieux monde de la République, un auguste personnage a préféré oter l'appendice même d'une figure connue : notre Mr Hulot a eu sa pipe cassée… et le voici tagué, ridiculisé par un moulin à vent (symbole des dingos ! Mr Hulot est un lunaire, un rêveur, un homme en avance sur son Temps… pas un Ubu grimaçant !). Ce type de censure est aussi ridicule que de flouter ou inverser une logo (on devine toujours).

Je ne fume pas, mais cela ne me gêne pas que "mon" Hulot arbore une pipe (jamais allumée d'ailleurs) !
Cessons de censurer avant d'être montré du doigt ! Mr Hulot est correct !

Sinon en ce moment a lieu l'Exposition Jacques Tati à la Cinémathèque Française :
51 rue de Bercy, 75012 Paris (Métro ligne 6 et 14)

Alfafa

PS : si vous n'avez jamais vu Playtime, regardez-le et observez les scènes… avec un regard décalé !
 
Sortie de Playtime en décembre 1968 :
Un groupe d'Américaines en voyage organisé débarquent à Paris découvrant une ville ultra-moderne et aseptisée, à l'aspect désespérément international, dans laquelle  M. Hulot a peine à s'intégrer. L'« ancien monde » se trouve réduit à un étal de fleuriste que des touristes veulent photographier comme symbole représentatif de ce qui a déjà disparu, s'extasiant néanmoins par un « 
It's really Paris ! ». Ils ne découvrent plus qu'un reflet des monuments, tels des cartes postales, dans les vitres des immeubles modernes qui renvoie à un passé architectural réduit à un décor pour touristes. Le nouveau cadre de vie n'est plus, en effet, qu'un espace uniforme de lieux fonctionnels : l'aéroport, les bureaux, les magasins analogue à celui de toutes les grandes zones urbaines de la planète. 

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Autour du Net…

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Une histoire que M. HULOT lui-même n'aurait pas imaginé ! Je suis moi aussi non fumeuse (qui déteste la fumée des cigarettes), et la photo avec la pipe ne me gène pas, mais la censure, oui...
A

Bienvenue au club ! Il faut que nous sommes censées et non censeurs !
On censure de plus en plus… mais pas l'essentiel, qui nous masque les images de corps exhumés des décombres ou en sang au moment des infos (à l'heure où les enfants mangent en regardant la télé)
?

En plus, j'adore Mr Hulot ! Idéal quand on déprime pour redonner le moral et la bonne humeur.