Le jour où je fus obligée de devenir… grande !

Publié le 20 Février 2009


A la veille d'un changement de décade… mon enfance me revient à la suite d'une nouvelle !

Ce matin, j'apprenais par ma mère que mon école maternelle, celle où j'ai fait mes premiers pas, celle où je décidais que je ferais toute ma vie du dessin (j'y suis presque arrivée, je joue des lettres et images en graphisme !!! photoshop est mon ami !)… celle où j'allais voter les premières fois ; cette école est fermée et rasée !

Plus une trace de mon passage, plus un morceau de mur pour rappeller ce qui fût ! Ma petite enfance s'envole ! Juste à côté, c'est le lycée qui au début de ce siècle fut transformée pour devenir des logements sociaux ! Ne reste pour le moment (en haut de la rue) que l'école primaire et sa cour au préau couvert ! Pour combien de temps !

Doit-on fermer toutes les écoles du quartier et forcer les enfants à devoir aller à l'extérieur de la ville s'entasser !? A-t'on moins besoin d'éducation ? Je pensais que nous étions en période de baby boom… où vont-elles aller les prochaines générations ? Vont-elles zapper les études et squatter les écrans d'ordis avec un prof virtuel ?

Mon enfance s'enfuit, s'envole… sous les pelleteuses ! 
Demain, je deviens "grande" forcement… plus de souvenirs de ce qui fut… "moi", ma soeur, nos camarades… vous peut être ? Le monde n'est plus bleu, ni rose… il est gris "gravats"… un trou béant gît à deux pas d'ici… la petite fille aux couettes y jouait encore il y a si peu (de temps dans mes souvenirs, c'était hier encore). Le temps passe… nos souvenirs restent, les lieux s'effacent ! Où ira-t'on se rappeller de ce que nous fumes… ? Où iront nous pour montrer à nos enfants où nous avons grandis ?

Gros gloups…
Alfafa

PS
Alfafa voulait faire du dessin toute sa vie, mais elle fut obligée de reconnaître que sur papier c'est bien plus évident que sur écran. L'illustration n'est pas mon amie préférée (autant le savoir)… m'en fiche comme ça, j'aurais pas à partager mon goûter ! (illustration Gettyimages)

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Qui est Alfafa

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tatiana 23/02/2009 20:59

Alfafa serait donc nostalgique. Je le comprends très bien. C'est une épreuve que d'avancer dans la vie. Pleure pas !

Alfafa 23/02/2009 21:50


Nostalgique, non pas trop ! Mais je trouve nul de voir les lieux ainsi rasés… alors qu'il suffirait de faire des travaux d'entretiens (ils étaient encore en états). Forcer les gens à aller toujours
hors des quartiers vers les zones extérieures !
Et puis, je passe un cap… un âge où l'on réfléchit à ce qui a été fait, à ce qui reste à faire… Je sais qui je suis, ce que j'aime et je sais que veut apprendre encore plein de choses (dont le
japonais).

Merci d'être passée et d'avoir écrit. Beez Tatiana 


miss lollipop 21/02/2009 11:00

Oh tu m'étonnes, ça doit faire bizarre ! mais quelque part, c'est aussi un signe, non ? (je deviens very spirituelle cette année)...rien n'arrive par hasard ;)

Alfafa 21/02/2009 12:43


Je ne sais pas si c'est une bonne chose… depuis 10 ans j'ai perdu ma pétulance, mes espoirs et rêves (pour une lucidité accrue). Amélie Poulain c'était moi il y a 10 ans, aujourd'hui… c'est une
autre histoire !


TAILLE-CRAYON 20/02/2009 21:18

Blog tres sympa...un vrai regal... je reviendrais...
LORENT ET SES 2850 TAILLES-CRAYON....

Alfafa 20/02/2009 22:05


Merci… j'espère que tous (ou presque) les sujets vous plairont, cela est assez diversifié… et suit le fil de mes passions. A bientôt… Alfafa