Cent ans déjà pour un penseur… Claude Lévy-strauss

Publié le 28 Novembre 2008

Monsieur Claude Levy-Strauss a 100 ans…
J'ai fait sa connaissance - par l'intermédiaire de ses livres - au cours de ces interminables cours de philo. Autant je ne me passionnais pas pour les pensées profondes de ces illustres philosophes dont on nous rabachait les noms ; autant, devant le choix de faire un résumé d'une œuvre, je fus aussitôt attirée par ce philosophe-anthropologue. Tristes tropiques… et bien d'autres, je les enchaînais avec gourmandise et découvrais l'art dit des "primitifs".


Que je n'aime pas ce terme, il est si inaproprié, car enfin s'il existe une culture, un langage, un art… il ne peut avoir de primitifs mais une pensée. Enfin selon mon idée. Je ne suis guère philosophe, il est vrai.

Je préfére de beaucoup le terme - enfin usité - de "premiers".
Bien qu'il regroupe autant des cultures anciennes (remontant avant Jesus Christ), que ceux découvert à l'ére précolombienne, l'art des améridiens ou des océaniens pourtant plus proches de notre moyen-âge que de l'age des cavernes… enfin bon, les "à prioris" persistent. Comment les classer ainsi, l'art aborigène par exemple ne compte pas d'œuvres anciennes enfin pas avant le XIXème siècle et ce, pour des raisons de conservation des matériaux et non par manque de "réseau culturel". Les aborigènes véhiculent leur culture depuis la "nuit des temps" bien avant l'arrivée des premiers colons… alors qui est le "primitif" ? L'anthropologue, le visiteur de musée qui découvre, l'artiste ?


Je fus ravie d'apprendre la création du musée du Quai Branly, et qui plus est par un architecte que j'apprécie beuacoup Jean Nouvel. Auparavant, nous pouvions découvrir avec merveille, les œuvres "premières" au MAAO (Musée d'Art Africain et Océanien) à la Porte Dorée à Paris… l'art se mérite et il fallait traverser la capitale pour l'apprécier. Somptueux musée retraçant la période de l'empire colonial, à voir pour l'architecture. Vous ai-je dit qu'il était de loin mon musée favori et que je ne venais à Paris que pour le voir (entraînant derrière moi ma famille exaspérée d'aller hors du centre, loin des magasins).
Mais quel plaisir de voir les œuvres à quelques centimètres de vous…

Et si on allait au musée ce week-end… il y en a forcément un près de chez vous, et nous ne sommes pas obligés de tout connaître et tout apprécier. Laissons-nous séduire, étonner, captiver…

Ce soir, sur Arte (et non je ne suis pas sponsorisée pour faire leur pub, mais j'adore leurs programmes), je "voyage avec le penseur". Ce que j'aime chez lui, c'est qu'l s'est attaché plus à l'humain qu'au "primitif". L'homme, son mode de vie, sa pensée, son réseau social, son art, son langage… tout est matière à "réfléchir" et "comprendre".
Prenons-en de la graine !

Alfafa

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Closeup : portraits d'artistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article