L'échappée du bateau-livre !

Publié le 20 Octobre 2008

Franchement l'arrêt de l'émission Le Bateau-Livre sur Arte m'attriste et me manque énormement… je me levais tôt exprès le dimanche matin pour la regarder en prenant mon café, lové sur le canapé en priant pour que les autres oublient de se lever. Le silence, le calme et mon émission.

J'aimais bien découvrir des auteurs, des livres grâce aux portraits ou résumés faits par les journalistes conviés chaque semaine : une émission ludique, intéressante, captivante et littéraire ! Pas de cols enfarinés, pas de mines contrites… le sourire de Ferney, de ses journalistes facétieux.
On était séduits par les auteurs invités à passer parler d'eux… et d'autres choses. On était dans la relation "naturelle" enfin moins figée que les faces à faces habituels. Je découvrais aussi par le résumé, les coups de cœur des journalistes, des histoires que je n'aurais pas songé à lire seule On recherche souvent le même type de lectures. On se fige dans nos habitudes… le Bateau Livre c'était ma porte ouverte sur le monde "livresque". Maintenant, il n'y a plus grand chose… de littéraire ! L'émission de Field passe trop tard, on peut aimer la culture et aller bosser le lendemain sans s'endormir sur son clavier !
Pourquoi si tard, a-t'on honte de la culture ?


Les émissions "pseudo réalité" (j'en doute fort)
, les feuilletons français façon sagas à n'en plus finir… très peu pour moi ! Je veux du "vrai" pas du polyphosphaté !

C'est à croire que l'on doit se cacher pour lire ou pour découvrir des auteurs. Il n'y a plus que des émissions déco (on croirait que les gens s'ennuyent !), de relooking (on ne sait pas s'habiller ?), de voyage (bon le dimanche à la place de mon émission littéraire, je regarde avec plaisir "Echappées belles" avec la pétillante Sophie Jovillard ; c'est bien fait mais l'émission d'Antoine de Maximy était plus dans la relation, dans le spontané, l'inattendu).
A quand une émission culturelle et littéraire en "plein jour" au vu de tous avec des journalistes qui n'ont pas avalé leur cintre et des auteurs qui ne se prennent pas pour des stars.
Le prix Nobel de littérature a été remis à un français : JMG Le Clézio (du coup Arte a fait une spéciale dimanche dernier ! Futés ! Un portrait intimiste subtil et étonnant.)… est-ce pour récompenser la fin d'un genre !? Sera-t'il le dernier ? Qui lit encore au fait ? Sincérement… vous c'était quand déjà ? Et vous vous rappellez le livre ?
(Moi c'était du marketing, même pas obligée, sur le référencement… prise de tête… c'est marrant depuis la fin du bateau livre je suis moins inspirée par les romans d'auteurs. Serait-je influençable ? Ou en manque d'idées, ou de conseils… assurement !)

Alfafa

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Coups de coeur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nils 21/10/2008 16:59

Je déplore également la fin de cette émission. C'est vraiment dommage car pour une fois qu'on avait des présentateurs dynamiques !