1,2,3… jours au Salon VAD

Publié le 10 Octobre 2008

Mardi 07 octobre :
Une première journée mitigée sur le salon
, il est vrai que j'avais raté la plénière du matin… qui aux dires d'une source de toute confiance était vraiment passionnante.
Un magicien officiat à l'entrée… vous choisissiez une carte (forcément gagnante) qui donnait droit à un cadeau sur le stand DHL. Original pour une fois… mais comme magicien j'en connais un autre… vraiment extra, mon grand frère Dr Rock.
Je restais sur une impression de déjà entendu, déjà vu… rien de nouveau ne me restait au sortir du salon. Certes, je retrouvais d'anciens contacts - avec bonheur - échangeais des nouvelles, des promesses de se joindre plus, de se croiser pour déjeuner… mais rien ne sortait vraiment du lot à première vue. Peu de personnes sur les stands, une journée trop calme pour une ouverture. Les conférences ne furent pas prises d'assaut non plus… et pourtant il y avait de beaux sujets abordés en plénières.

A cela ma source bien informée - si, si je vous assure de toute confiance, c'est un pro - me donna une explication… il y a quelques jours se finissait le salon e-commerce sur Paris avec les mêmes exposants. Ceci explique peut être cela !?


Mercredi 08 octobre :
Deuxième journée,
certes un empêchement me priva de la matinée mais déjà il y avait plus de monde, les stands vivaient un peu… impossible d'approcher de la plupart (ce qui est normal sur un salon intéressant). Vite, vite ma conférence est déjà démarrée… ah non, c'est dans 30 mn.
Sur le plateau TV il n'y a pas foule (comparé à l'an dernier), on y parle des nouveautés en marketing sur les mobiles (ouai bof c'est pas mon truc), j'attends, écoute un peu en regardant l'écran… intriguée. Je file me glisser sur un siège. Pas mal du tout, on parle des avancées du Japon (ils sont à l'avant-garde : déjà le Ginza project l'an dernier m'avait passionné)… ils parlent du QR code qui est très utilisé et cartonne (+ 70% de ventes sur une opération jeu). Gucci s'est nouvellement lancé dans la brèche ! On va suivre cela de près.

Comment ça… tout le monde connait ! Bon, et bien j'en parlerais qu'à ceux qui comme moi ne sortent pas assez sur les salons ! (C'est pourtant pas faute d'en parler à mon boss).

Le QR code
, c'est un petit carré, comme une image de puce électronique. Un code barre en 2 dimensions (code matrice) pouvant stocker plus de 7000 caractères numériques.
On peut le trouver sur des pages pubs de magazines, des affiches, des packaging alimentaires. Vous le prenez en photo avec votre mobile et vous arrivez sur un mini-site avec le produit concerné. Ce peut être un jeu à suivre, une promo… Le code QR a été crée par l'entreprise japonaise Denso-Wave en 1994. Etonnant que l'on ne le découvre réellement que maintenant en Europe.
Et cela va prendre de l'ampleur dans tous les domaines. Pour en savoir plus sur ses fonctionnalités et son mode d'utilisation : cliquez ici.
.

Je vais vous parler de mon coup de cœur du Salon. PRIAD.
Sur le stand de Priad, vous allez voir les innovations en terme de shopping virtuel, de réalisme 3D. Bluffant !
En plus, la présentation est faite par les managers (des pros de l'image, de la technique)… avec charisme et brio. Mais c'est eux qui vous parleront le mieux de leurs projets. Pour contact, messieurs Bruno Dubois et Christian Garin.
Leur site ouvre dans quelques jours, notez l'adresse : www.priad.fr/teaser/

Ne ratez pas le coche… l'an dernier c'était Ankama, cette année c'est Priad.



Jeudi 09 octobre :
Troisième journée
, cette fois j'y vais du matin… J'avais aussi rendez-vous… pour revoir mon grand frère (c'est aussi l'occasion de se croiser 30 secondes vu son planning… et il fut très sollicité par les agences lors de son passage) et quelques amis que je n'ai pas l'occasion de voir autrement. J'étais super ravie, on a parlé marketing, échangé des nouvelles d'amis… et j'en ai profité pour prendre une leçon marketing relationnel en restant à distance (pour préserver la confidentialité des échanges) de mon mentor marketing. On apprend beaucoup à son contact, je suis malheureusement trop réservée et je n'ose guère aller aux stands. Cela m'a permis d'obtenir une info intéressante pour une piste que l'on voulait exploiter dans notre société.

Après quelques conférences un peu décevante : des sociétés venaient surtout vendre leur produit et non disserter sur une optique B2B ou B2C… dommage. Quelques belles d'affiche soit dit en passant : Pascal Yim, David Edouard… mais j'en oublie !
Ce que j'ai le plus apprécié cette journée, c'est le contact… avec des professionnels (un brin satisfait des 3 jours et aussi prêt à accrocher les derniers visiteurs… parfois le masque était tombé, c'est encore mieux, on perçoit enfin la vraie substance). Enrichissant… motivant ! J'ai même trouvé des pistes pour mes projets sur lesquels je bloquais un peu (le fait d'être hors contexte).

En conclusion : un peu décevant par rapport à l'an dernier… moins d'efforts pour les stands, moins d'opérations sensationnelles (peu de champ' ouverts), peu d'étudiants, plus de professionnels…

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article