Publié le 7 Juin 2019


Voici bien 4 ans que je n'avais fait mes yaourts maison : la raison est mon intolérance au lactose depuis petite mais dernièrement, j'ai craqué sur du Skyr et du fromage blanc entier de Alsace Lait. Avouez qu'avec des fraises ou des myrtilles... mieux des framboises fraîches, c'est un délice.
 

Donc, je retente l'aventure... en mode Skyr au lait entier.
J'ai retrouvé la notice de la yaourtière Lagrange que j'avais achetée il y a presque 8 ans sur leur site. C'est bien pratique pour se remémorer comment faire la première fois.

Ingrédients :
1 litre de lait entier (ou demi-écrémé)
1 yaourt ou ici, 200g de Skyr (je suis généreuse, j'en ai mis beaucoup)
de marque Paturages Intermarché soit moins de 2€.
8 petits pots à yaourt avec couvercles plastiques (je recycle les pots de Marie Monin et ses liégeois)
1CS de lait concentré sucré
1 blender (j'ai mixé léger pour aller plus vite)

Réglages : 14h bien que pour le lait entier on parle de 8 à 10h mais je ne voulais pas me lever à 4h du matin pour éteindre la yaourtière.

Recette :
J'ai mélangé la moitié du lait avec 4 cuillères à café bombées de Skyr soit environ 100g, ajouté 1/2 cuillère à soupe de lait concentré sucré et mixé léger dans un blender. Vous pouvez aussi mettre dans une bouteille d'eau vide et secouer.
Ensuite, j'ai rempli les pots vides placés sur la yaourtière.
Même chose avec le lait restant : ce qui m'a permis de remplir facilement les 8 petits pots et il me restait un peu de lait que j'ai mixé avec une banane et une pincée de cardamome pour me faire un milkshake gourmand.

Quand les pots sont remplis, on conserve les couvercles à proximité de la yaourtière. On programme selon le temps que l'on veut et surtout la fermeté. Personnellement, j'aime les yaourts qui se tiennent dans la cuillère donc façon Skyr cela me va. J'ai mis comme pour du lait écrémé, 12 à 15h.
Note : pensez bien avant de commencer à l'heure à laquelle votre yaourtière va s'arrêter surtout si vous êtes absents à ce moment-là. J'ai mis les yaourts en programmation à 18h+14h soit 8h du matin pour les retirer de la machine. Mettre les couvercles, laisser refroidir et mettre au frigo vers 9h.
Pensez à garder un pot pour réaliser la prochaine fournée de yaourts, cela servira en ensemencer les autres. Et donc, il ne faudra qu'un litre de lait la prochaine fois.

Une fois le cycle de la yaourtière terminé, on met les couvercles sur les pots et j'ai préféré laisser refroidir avant de mettre au frigo pour éviter un choc thermique.
 


Plus qu'à patienter minimum 2h avant de déguster.
J'ai testé après 5h au frigo, et le yaourt est bien ferme, onctueux, doux et pas du tout acide. Par contre, j'ai été radin en lait concentré sucré car on ne sent pas du tout le sucre. Mais avec une poignée de myrtilles, il fut vide englouti.
 



Vous pouvez parfumer à la vanille (préférez une gousse de vanille à la vanille concentrée) ou à la cardamome.

Alfafa


La prochaine fois, je fais des yaourts végétaux au lait d'amande.
Car j'avoue que je consomme du lait végétal depuis petite et que les produits laitiers restent en consommation exceptionnelle à cause de ma difficulté à les ingérer. Ceci dit, j'avais remarqué qu'avec la fabrication de yaourts maison, j'arrivais mieux à les supporter et surtout, ils sont bien meilleurs.

Verdict, une semaine après.
Même au 7ème jour, les yaourts qu'ils me restent sont excellents et fermes.
Pas de goût acide. Un vrai délice.
J'ai lancé une fournée de yaourts au lait d'amande, entièrement végétaux ceux-ci. Sans agar-agar ou arrow-root pour les rendre plus fermes, donc on verra lorsqu'ils seront refroidis (mais ils semblent fermes) et mis au frigo quelques heures.

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost0