Publié le 2 Septembre 2018

Un talent qui s'affirme au fil des projets et des années, Caitlin Hunter, une américaine qui sous le nom de Boyland Knitworks publie des patrons tricot de pulls et bonnets.

J'avoue que ses premiers projets tricot publiés sur Ravelry m'avaient déjà tapé dans l'oeil.
Cette fois, ce sont des pulls qui me titillent et je ne sais lequel démarrer tellement ils sont beaux.
Vous connaissez ce dilemme, on aime un projet puis un second et on sait qu'on veut les réaliser mais on hésite sur celui qu'on peut tricoter en premier et dans quel coloris (surtout avec la laine de notre stock si possible)... va-t'il être jaune car on adore mais on parait un peu plus dodue en couleur claire ou gris chiné car cela va avec tout ou noir... ou bleu sombre... dilemme.

Toujours est-il que j'ai repéré plusieurs modèles que vous connaissez sans nulle doute ou que vous pouvez découvrir et qui peuvent vous faire craquer pour un joli ouvrage en ce début d'automne indien.


Les incontournables petits pulls jacquards de Caitlin Hunter
 

Pull Sipila, le petit finnois à la mode
---

Pull Sunset highway, un classique que l'on se doit d'avoir
---

Pull Alyeska, un nordique plein de charme
---

Ninilchik swoncho, le confort d'un pull large
---

Pull Birkin, le charme discret de la campagne anglaise
---

Du classique anglais Birkin aux pulls à tendances nordiques Sipila, Alyeska... en passant par un swoncho (sweat et poncho mixé) Ninilchik : on a largement de quoi être séduit.


Les petits pulls sages pour l'hiver

Sages mais pas pour autant sans glamour. Féminins à souhait.
 

Pull Zweig, le dandy !
---

Pull White horse, chicissime et so glam
---

Pull Little cabin, un doudou pour l'hiver
---


Des châles, des bonnets et cols pour affronter l'hiver
 

Prairie skies, le petit châle pour débutant
---

Camp Wilkerson, le châle graphique très coloré
---

Châle Time trades, un petit air suranné très rococo
---

Bonnet Kobuk, le bonnet à "boules" trop rigolo
---

Bonnet Cardamom coffee, des idées bien au chaud
---

Col Immortalists, des couleurs automnales pour enchanter l'hiver
---

Et oui, ils sont écrits en anglais... mais heureusement traduits en français pour la plupart par Bleu de Toiles qui vend la traduction sur son site. J'avoue que lorsque je repère un projet tricot, si je vois qu'il est traduit chez Bleu de Toiles, je le commande directement chez elle car les traductions sont de qualité et cela me fait gagner un temps fou.

Comme je vous le disais plus haut, cela me titille de commencer à tricoter un pull.
Les modèles semblent assez larges et amples donc, je vais sûrement adapter en cintrant un peu le corps ou tricoter une taille en dessous sachant que j'ai perdu déjà près de 5kg en peu de temps et que cela va continuer je pense encore un peu. Autant anticiper et prévoir mon pull pour passer Noël au chaud.

J'ai passé ces dernières semaines en démarches pour des dossiers à déposer et cela va se poursuivre et malgré les nombreux rendez-vous de ces prochaines semaines, j'espère pouvoir tricoter un peu. Je suis en recherche de poste... ce qui ne veut pas dire que je ne fais rien non plus :) mais je dois aussi cogiter pour la poursuite de mes activités professionnelles.

Sinon, alors, quel est le projet de Caitlin qui vous a le plus séduit ?
Ne me dites pas que cela ne vous a pas donné envie de tricoter...

Perso, j'hésite entre Tecumseh (qui était dans ma to do en n°1) et Zweig. Cela va dépendre de mon stock de laine... car je réduits les dépenses faute de budget.

A bientôt.
Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Repost0

Publié le 1 Septembre 2018


Pas besoin d'avoir la main verte ou d'être expert en jardinage pour réaliser une bouture de votre pilea peperomioides alias "chinese money plant" (plante monnaie chinoise).


Tout d'abord, il faut attendre que votre pilea ait des petits "bébés" sur le côté de la plante mère.
Ces rejets sont de bons départs pour de mini pilea.
Donc on choisira les plus grands et les plus fournis en feuilles pour avoir toutes les chances que le bébé fasse ses racines propres. (Sur la photo, à gauche, un bébé avec peu de feuilles qui restera avec la plante mère et à droite, un bébé avec plus de feuilles qui peut être bouturé).
 


Matériel :
- Une lame propre (lame de rasoir ou couteau très coupant)
- Un Pilea avec des rejets.
- Du terreau à semis et bouturage
- Un pot en terre pour le semis en terre
- ou un petit bocal en verre pour le bouturage eau.
- Un espace dégagé et propre.

Méthode :
Préparer la plante :
- On sort la plante mère de son pot délicatement en tenant la tige doucement.
- On dégage délicatement du bout des doigts, le rejet choisi de la terre et des fibres qui l'entourent en prenant soin à ne pas abimer ses racines.
Prélever la bouture :
- On prend une lame et on tranche le rejet en laissant assez de tige pour pouvoir reprendre.

Méthode 1 / bouturage et semis en terre :
 On met le bébé soit dans un petit pot avec de la terre pour semis et bouturage (et on arrose copieusement tous les jours, sans laisser l'eau stagner au pied).
 

Méthode 2 / bouturage et racinage dans de l'eau
Méthode pour les curieux qui veulent voir les racines de développer. Cela peut prendre du temps donc on reste patient.
On met le bébé en surface du bocal (ici des salières et poivrières vides) sans que l'eau ne touche les feuilles.
 


Voilà, c'est fait !
Et pour remercier la plante mère de nous avoir confié ses bébés, on la rempote dans un pot un peu plus large en lui remettant de la terre neuve pour passer l'hiver.

---
J'ai ramené mes plantes : 3 pilea et 1 pelargonium, en famille car mon appartement est peu lumineux et les plantes ont "décolorées". Donc, elles sont en cure verte pour respirer un air pur et changer de pot et de terre. Le moment aussi de sléectionner une partie des bébés pour leur donner un nouveau départ. Et pour moi, de me refaire une santé.

Bonne journée
Alfafa


PS aujourd'hui c'est les 10 ans du blog Closeupfactory.

#pilea #peperomioides #bouture #jardinage #astuce #planteverte #bouturage

Voir les commentaires

Repost0