Publié le 6 Décembre 2017

Depuis quelques jours, j'ai entrepris de réaliser une partie de ma généalogie et je bloque sur une idée essentielle... redonner vie à un combattant de 1914-1918 : mon arrière-grand-père maternel, mort de ses blessures peu après la fin de la guerre et que ma grand-mère n'aura vue qu'une fois sur son lit de mort lorsqu'elle avait 3 ans.
De son histoire, on n'a su peu de choses... à cette époque, on ne parlait pas de cela... et ma grand-mère n'a pas connu son père ou juste par sa mère (décédée alors que ma grand-mère sortait de l'enfance).
Qui était-il ? Quel fut son parcours lors de ces années de guerre ? Où est-il mort, de quoi... qu'est-il devenu ? A quoi ressemblait-il ?

Ce chemin de recherche... de quête d'une identité familiale a commencé voici peu et déjà j'ai collecté des informations, des liens très utiles pour la recherche d'un soldat de 1914-1918.
Concernant les photographies, ce sont souvent les familles qui les conservent parmi leurs effets personnels (malheureusement tout fut perdu avec les brouilles et décès d'ascendants).
Pensez à demander aux grands-parents ou anciens voisins si ils ont des noms de personnes à vous donner, des informations... ou même à rechercher dans les cartes postales de l'époque.

Chacun peut participer pour conserver les informations !
Si vous avez des photos de soldats, pensez à les numériser, à donner toutes les informations que vous avez sur les sites qui collectent des renseignements sur les soldats de la Grande Guerre... avant qu'ils ne soient plus... faute d'avoir été recensés ou numérisés pour la postérité.
Pour qu'ils ne soient pas en plus oubliés alors qu'ils ont donnés leurs vies pour les futures générations.

Comment démarrer sa recherche ?
Des sites gouvernementaux existent et malheureusement tous les soldats ne sont pas recensés ou sous des prénoms approximatifs qui rendent difficile la recherche.

A savoir : le nom et tous les prénoms sont importants
Il faut savoir qu'avant, les recensements étaient sujets à des fautes d'orthographe (ainsi un Arthur devient Arthure... et j'en passe), sans parler que la plupart du temps les soldats figurent sous le 2ème prénom de leur état civil.
Parce que le 1er était souvent celui du père ou d'un ascendant... on prenait le 2ème ou 3ème prénom comme celui d'usage dans la vie courante et lors de l'inscription à l'armée ou pour un mariage on choisissait ce prénom d'usage et non celui de l'état civil. Pratique pour les recherches... ainsi mon Salomon devient Charles sur le monument (et bien sûr, il y a un Charles mort au combat mais en Belgique et né pas loin) : histoire de simplifier la recherche.

 


Rechercher un ancien soldat mort au combat

Etape 1 : vérifier les données recueillies par l'Etat
On fouille le site web pour chercher si notre soldat est bien dans la liste officielle ou si il est oublié pour le moment et donc si notre quête sera facilité ou non.

base des morts pour la France de la Première Guerre Mondiale

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/


base des morts de 1939-1945

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/militaires_decedes_seconde_guerre_mondiale/

Sur le site suivant, on peut trouver des informations : 
​​​​​​​http://www.francegenweb.org/b1914-1918/
Soit on recherche par le nom et prénom, soit en choisit le régiment et l'arme (infanterie, etc).

Et même trouver le parcours des régiments :
http://www.chtimiste.com/regiments/territoriale1-50.htm
Mais là, c'est une version personnelle des faits car je suis arrivée une fois sur un lien me donnant accès au livret militaire retraçant jour après jour ce qui se passait pour le régiment (entre autre le 87ème RI).

Ou tester la méthode suivante (que je viens de trouver) :
http://combattant.14-18.pagesperso-orange.fr/pasapas.html

Etape 2 : la famille
On collecte le plus d'informations auprès de la famille... si on le peut.
Si vous avez un arbre généalogique cela peut aider afin de vérifier si le soldat fait bien partie de la famille car les homonymes sont nombreux.

Etape 3 : les lieux de sépultures ou monuments
On fait le tour des monuments aux morts de la ville et des villages alentour car à l'époque heureusement, les familles ne bougeaient que sur quelques villages ou villes.
Il existe des sites ou lieux qui évitent de voyager pour découvrir les noms sur les monuments.

liste communes et mémorial

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/com_insee_liste2m.php?depart=$dpt&chercher=lister

liste des sépultures

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/sepultures_guerre/


liste des nécropoles

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/liste_necropoles.php

A noter : s'inscrire à un site de généalogie type Geneanet (en gratuit) peut aider à trouver des listes d'états civils ou mariages par villes ou villages. Cela aide pour vérifier les dates avec celle des soldats.

Etape 4 : lire les informations et les décrypter
Obtenir une fiche est une belle chose mais savoir la lire ou se servir des quelques informations données pour obtenir plus de données sur le soldat, son régiment, sa date de décès... son lieu de sépulture est une chose moins aisée.

Exemple de nom trouvé au hasard :
 

En ce qui concerne ma recherche :
Aujourd'hui, j'en suis au point de connaitre le régiment, les dates, la raison du décès et le lieu mais je n'ai pas encore identifié la date de sa capture par les troupes allemandes ni pourquoi et où il fut prisonnier. Je sais qu'il a contracté sa maladie lors de sa captivité en Allemagne. Mais les camps de prisonniers furent nombreux et je dois encore charger les listes de noms et retrouver mon ancêtre parmi les milliers de noms.

Avec le lien de Mémoires des hommes :
vous trouvez une liste de noms, puis vous cliquez sur les pictos page (pour la fiche texte) ou oeil (pour avoir la fiche ci-dessous)
Cela vous donne des informations très utiles.
 



Etape 5 : enrichir les données
Depuis quelques jours, comme je trouve des informations, j'en profite pour enrichir des fiches d'autres soldats afin d'aider d'autres personnes qui rechercheraient des informations.
Je me limite à mes faibles connaissances, trouver une fiche déclarant que le soldat est Mort pour la France, avec le nom du régiment et parfois ses dates de naissance, mort, raison du décès.
On peut aussi profiter d'une visite dans un cimetière ou à un monument pour faire des photos et les numériser pour les poster sur le site geneanet. Certaines tombes deviennent illisibles ou sont vouées à disparaitre et les informations aussi... donc cela permet de conserver une trace de ces sépultures et surtout de ces personnes qui ont peut être encore une personne proche ou éloignée de leur famille (les recherchant).

---

Tout cela pour dire que oui, c'est compliqué de se repérer au début et que même après quelques jours, je patauge un peu dans la recherche car les informations peuvent aussi bien venir de forums que de blogs ou sites personnels. Et il faut trier pour trouver les liens utiles.
Je vous ai donné les plus fiables ou utiles pour vos recherches.
Avec mémorialgenweb, on a parfois une liste de noms et des icônes : une page texte qui donne un petit encart d'informations avec dates de naissance et décès, côte source à retenir... et aussi une icône/picto oeil (en cliquant dessus, on ouvre une fenêtre d'écran qui affiche une copie de l'acte de registre de décès avec toutes les informations dessus) qu'il faut télécharger pour conserver.

Mon objectif... j'aimerais pour le 2 décembre 2018, soit le centenaire de la mort de mon grand-père, offrir plus d'informations à ma maman sur son grand-père et aussi remplir la fiche d'information de son monument aux morts afin que les jeunes générations suivantes puissent relier ce nom à demi effacé à autre chose qu'une image vieillotte dans un livre d'histoire... ces hommes sont mort à l'ennemi soit au combat soit de leurs blessures... ils avaient des familles, des enfants, des parents... ils avaient une vie dans la ville ou le village que l'on habite. Cela pourrait être nous, notre frère, notre père... notre enfant.

Ce ne sont pas que des noms de personnes oubliées qu'on célèbre à la va-vite un jour férié.
Beaucoup d'enfants n'ont pas connus leurs pères ou ne l'ont pas revus, combien d'épouses, de mères ont attendu... en vain.
Si je peux renseigner un peu plus la fiche de mon aïeul, je me dis que mon passage n'aura pas été inutile.

Je pense avoir encore des tas de liens à trouver ou d'informations à décrypter mais au moins cela avance peu à peu.

Je comprends que ce post n'intéressera peut-être pas tout le monde mais j'espère que les liens mis à disposition pourront aider quelques personnes dans leurs recherches.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Qui est Alfafa, #Newsletters, #Coups de coeur

Repost0