Publié le 31 Août 2015

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait
Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Un petit délice pour la pause thé !
Sans oeuf, sans sucre ajouté, sans gluten... et tout cela en quelques minutes à peine.
En fait, mon collègue me remémorait mon gâteau chocolat sans oeuf que je lui avais fait manger et cela m'a donné l'idée de faire une version chocolat blanc... avec du thé matcha car il ne cesse de dire que je fais des gâteaux verts. Comme quoi, vous apportez un cookie au thé matcha et vous voici étiqueté pour la vie. Que voulez-vous, certaines personnes préfèrent manger les yeux fermés de la nourriture industrielle sans en connaître la fabrication plutôt que du fait maison naturel.

Choisissez un moule à carré en verre ou de petits moules à financiers.

- 200g de compote de pomme et poire (fait maison ou sans sucre ajouté)
- 2/3 de plaque de chocolat blanc à cuisiner
- 10g de margarine
- 2 CS de crème fleurette ou crème d'amande
- 4 CS de farine de riz bio
- 1/3 de sachet de levure
- 1 à 2 cc de thé matcha culinaire Unami (Maison de thé sur Lille)

Dans un bol, faire fondre le chocolat blanc avec la margarine.
Mélanger au fouet à main. Délayer avec la compote, le thé et la crème.

Ajouter la farine, la levure et fouetter.
Le mélange doit être souple mais pas trop épais.

Verser dans les moules graissés et farinés.
Faire cuire à 200° durant 20mn.

Servis natures avec un thé léger ou une citronnade.

Alfafa


tags : Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes sans lait sans oeuf, #Recettes sans gluten

Repost 0

Publié le 27 Août 2015

Tarte aux noix de pécan et sirop d'érable
Tarte aux noix de pécan et sirop d'érable

Je sais que ce n'est pas encore Thanksgiving mais avec le temps magnifique de cette fin de mois d'août, j'avais plus des envies de saveurs d'automne que d'été.

Et comme toujours, j'avais quelques cerneaux de noix de pécan en poche et mon fidèle bidon de 5 litres de sirop d'érable acheté à de vrais canadiens en goguette dans ma verte Picardie lors des chalets de Noël. Sur le moment, l'achat me paru très cher mais au final, c'est sacrement économique.

On va jouer les pèlerins du Nouveau Monde avec une tarte aux noix de pécan et sirop d'érable ! Et tant pis pour la silhouette !

- 4 oeufs

- 20 cl de crème fleurette légère

- 120 cl de sirop d'érable (ou un petit bidon du commerce)

- 2 CS de miel de tilleul

- 100g de noix de pécan (dont 50g pour la farce)

- gousse de vanille (facultatif)

- pâte brisée un peu sucrée ou pâte sablée

Dans un cul de poule, monter les oeufs au fouet en ajoutant le miel, la vanille.

Ajouter encore la crème et le sirop d'érable et les brisures de noix.

Verser la farce sur la pâte sablée dans un moule à tarte.

Laisser cuire 20mn à 200°, sortir la tarte et disposer des cerneaux de noix.

Laisser cuire de nouveau. Si la farce brunit trop, penser à mettre un peu d'aluminium sur le dessus.

Laisser reposer une fois la tarte cuite.

A servir avec un peu de glace à la vanille ou de crème anglaise.

Comme bien sûr… c'est une recette qui se partage !

Et comme disait le Capitaine Koenig* : "Nous sommes tous des étrangers tant que nous nous ignorons les uns les autres" (*Cosmos 1999, je sais… j'ai une culture d'enfer ;)

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost 0

Publié le 10 Août 2015

Graine de fleur prête à s'envoler
Graine de fleur prête à s'envoler

Cela fait très longtemps que je réalise la pollinisation de mes pélargoniums de collection entre eux afin d'obtenir des graines. Cela est parfois bien utile pour conserver des graines d'espèces rares. J'avais un peu arrêté cela mais cette année, j'ai repris mes tests en vue de cet article didactique car souvent on me demande comment faire des graines.
C'est vraiment très simple à réaliser... mais on peut aussi laisser faire les abeilles, nos précieuses alliées, qui oeuvrent chaque jour pour préserver l'équilibre naturel des plantes qui nous entourent.

Petit mot sur les abeilles !
Très souvent, j'entends les gens râler et pousser des hurlements à la vue d'une abeille : mais sans elles, il n'y aurait plus de nature, de fleurs ou de fruits.
Une abeille ne pique que si elle est menacée et l'essaim vient toujours au secours d'une abeille en panique ou que l'on écrase : donc laissez-les oeuvrer en paix et elles ne vous piqueront pas. Au jardin, je suis la plupart du temps à quelques centimètres d'elles et on se partage l'espace sans souci (le tout est de garder un oeil sur elles pour ne pas être sur les mêmes fleurs).
Préférez le soir pour vous occuper de vos fleurs si vous avez peur des abeilles... car au soir qui tombe, elles rentrent au bercail préparer notre miel si doux et onctueux.

Obtenir une graine facilement !
La pollinisation réfl
échie :
- A l'aide d'un coton tige propre et sec, prélever du pollen sur les étamines (tiges autour du centre de la fleur, avec un peu de poudre sur le dessus) d'une fleur qui vient d'éclore et appliquer le coton sur le pistil (le coeur de la fleur qui présente comme de petits cils).
La "gestation" de vos futures graines :
- Un peu de patience et au bout de quelques jours, vous verrez comme un bec de grue (une excroissance verte) pousser au coeur de la fleur ! Votre fleur est enceinte : félicitations !
Je plaisante, certes, mais non ce n'est pas une maladie de votre fleur... c'est juste de futures graines en préparation.
- Ne pas cueillir les tiges de fleurs fanées qui présentent des graines. Elles doivent continuer leur "grossesse à terme". Quand les pointes deviennent un peu foncées et striées de marrons, cela veut dire que vos graines vont prendre leur envol grâce à l'effet de propulsion de la petite pointe garnie d'un plumet qui va servir le temps que votre graine s'envole et se pose au sol.
Ensuite, la graine s'enfouira et germera.
La récolte de graines :
- Donc lorsque votre graine est prête à s'envoler ou marron : prélever les graines doucement en les décollant de la tige et les conserver dans une enveloppe en pensant à noter le nom de votre fleur et la date.
Le prélevement de la graine nue :
- La graine se cache dans la partie plus ronde en bas : il faut écarter un peu la cosse pour sortir doucement la graine un peu tendre et souvent assez petite.
Laissez-les sécher un peu avant de les semer.

J'espère vous avoir aider.
Voilà la petite histoire de l'abeille et de la fleur est finie ;) le bébé est né... et à vous les futures fleurs en disant, c'est moi qui ai produit mes graines (à moins que ce ne soit celles que les abeilles vous ont laissées gentiment).

Alfafa


tags : #pelargonium #geranium #graines #pollinisation

Graines de fleurs dans leurs cosses

Graines de fleurs dans leurs cosses

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Repost 0