Publié le 30 Juillet 2009


- 1/2 litre de lait de soja

- 4 cuillères à soupe de poudre d'amandes
- 2 cuillères à soupe de semoule de blé
- 1 cuillère à soupe de miel
- 1 cuillère à soupe de fructose
- 2 cuillères à café d'arôme mimosa de Néroliane 

Dans une casserole, faites chauffer doucement le lait avec le sucre, la semoule de blé.
Ajoutez enfin le miel, la poudre d'amandes et l'arôme de mimosa. Fouettez le tout.

Laissez chauffer un peu puis ajoutez l'agar-agar en fouettant.
Au bout de 2 mn, le mélange va épaissir et bouillonner. Versez dans des ramequins.

Le goût subtil du mimosa m'a donné envie de l'associer au sucré et à la douceur de l'amande.

Alfafa          

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes sans lait sans oeuf

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2009


- 4 cuillères à soupe de mascarpone
- 4 cuillères à soupe de lait concentré (moi il était sucré :)
- 4 cuillères à café de Kirsch
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amandes
- 1 oeuf
- 3 cuillères à café d'arôme pistache de Néroliane
- 1 cuillère à café d'arôme vanille d'Archipel Parfums

Entre le sabayon et le semifreddo… un semifreddo gourmand pour un ami (Shubi).

Dans un bol, déposez le mascarpone, le lait concentré (sucré, assumons à fond), le kirsch et les arômes.
Fouettez le tout en pommade puis déposez le jaune d'oeuf. Et enfin le blanc qui va épaissir la préparation.

Déposez dans des moules en silicone (pour faciliter le démoulage et les compositions) ou dans des ramequins.
Mettez au congélateur environ 6 heures (sortez 15 à 30 mn avant de servir).

Un goût poudré dû au mascarpone, un parfum typé dû au Kirsch et à la pistache.
Crémeux à souhait !

Alfafa

Une alternative aux glaces !
Et toujours les jolis tissus de Stéphanie (lafarandoledestissus). 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost 0

Publié le 27 Juillet 2009


- 3 pommes (ici des Golden)
- 3 cuillères à soupe de rhum brun
- 1 1/2 cuillère à soupe de fructose
- 1 cuillère à café d'arôme vanille d'Archipel Parfum
- un jus de citron
- 250 ml d'eau

Dans un wok profond, déposez les morceaux de pommes découpées en dès très fins. Ajoutez le sucre.
Versez un peu de jus de citron, la vanille, le rhum et laissez les pommes dorer 10 mn avant d'ajouter l'eau.

Lorsque les pommes sont bien cuites et toujours jaunes (grâce au citron).
Faites égoutter dans une passoire. Puis (laissez un peu refroidir) mixez au blender pour obtenir la compote.

Repartissez la compote dans des ramequins.
Le vieux garçon a été assez sage côté rhum ^^

Alfafa

Pour la version vieille fille, remplacez le rhum par une gousse de cardamome.

J'ai conservé le jus pour réaliser une gelée de pommes (à voir demain si je suis satisfaite du résultat).

Utiliser de l'arôme naturel de vanille est plus économique que d'acheter des gousses ; de plus celui que j'utilise contient des graines noires qui garantissent l'arôme naturel ! Je ne sais plus m'en passer ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost 0

Publié le 27 Juillet 2009

Depuis quelques temps, je me questionne sur le bien fondé de certains choix d'achat produit. On nous dit achetez bio, achetez local, achetez éthique… oui, mais tout n'est pas à mettre dans le même panier !


Je vous explique mon point de vue… ou plutôt le niveau de réflexion où je me trouve :

- le bio… respecte des critères de culture spécifiques qui nous garantissent des produits sans traitement chimique. Ce qui est idéal pour les personnes allergiques ou sensibles ou les adeptes du naturel qui aiment manger "sain".

- le local… ou acheter des produits locaux auprès des producteurs de la région (jusque 150 km). Le choix n'est pas aussi varié qu'en hypermarché car ils respectent les saisonnalités. Vous n'y trouverez pas de produits exotiques sauf si un producteur local a eu l'ingénieuse idée de les acclimater mais j'en doute.

- l'éthique… est basé sur la vente de produits labelisés par Max Havelaar (mais pas seulement) la plupart du temps et qui aide les producteurs locaux à produire eux-mêmes et selon des critères normés (pas d'engrais ni de produits chimiques). Cela permet aussi d'apporter des aides aux familles de producteur et de les aider pour l'enseignement de leurs enfants.


Seulement, nous n'avons pas forcement des producteurs bio à côté de chez nous pour tous les types de produits et que doit-on choisir ? Bio ou local ?

Et enfin, si nous devons être solidaires en achetant des produits éthiques… alors nous ne sommes plus locavores ! Car les produits éthiques viennent de fort loin et nécessite une dépense en carbone pour être acheminés juqu'à nous… ce qui est à l'encontre d'une démarche écologique non ? Suis-je la seule à me poser ces questions et à me perdre en conjonctures ? Dois-je acheter local et bio et négliger les produits exotiques qui sont énergivores ? Dois-je être catégorique dans mes choix ou puis-je transiger sur certains produits (le café, le cacao, le riz, les bananes sont des produits courants qui viennent de loin) ?


Pour y voir plus clair, je suis donc allée lire certaines sites d'informations sur certains points… parce que nous nous devons de nous poser des questions et d'ouvrir les yeux sur les modes de consommation.


Je vous recommande ces lectures, en laissant à chacun le choix de se faire ses conclusions et de choisir selon ses préférences car je ne pense pas qu'il n'y ait qu'un choix de consommation responsable.


http://www.guide-ecofood.fr/Article-14-tes-vous-locavore-ou-distavore.html

http://www.guide-ecofood.fr/Article-59-les-locavores-a-et-sur-la-une.html

un document à lire

http://www.consoglobe.com/ac-commerce-equitable_3218_commerce-equitable-consommation-vraiment-responsable.html

http://www.consoglobe.com/bp85-2649_alimentation-amap-cote.html


Et aussi :

http://www.guide-ecofood.fr/Article-60-thon-rouge-le-retour-du-boycott.html
Parce qu'on oublie souvent que certaines espèces sont en voie de disparition… et même si j'aime manger japonais, je n'en oublie pas la préservation des espèces !

Consommer et manger responsable… est possible si on s'informe un minimum et j'avoue ne pas encore tout savoir aussi au fur et à mesure de mes questionnements… je vous ferais suivre mon cheminement.


En attendant, je me verrais bien accepter l'invitation d'un ami pour aller tricoter des moufles au Groenland (ce qui me laissera le temps d'y voir clair ! ^^)

Bises à tous…
Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Bio - éthique & écologie

Repost 0

Publié le 26 Juillet 2009


- 400 ml de lait de soja (ou de riz)
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amandes
- 2 cuillères à soupe de fructose (ou 3 de sirop d'agave)
- 100 ml de crème de soja (ou de riz)
- 1,5 cuillère à café d'agar-agar
- 1 cuillère à café d'arôme de mandarine pâteuse de Néroliane
- 1,5 cuillère à café d'eau de rose de mai de Néroliane 

Dans une casserole, versez un peu de lait, le fructose, l'agar-agar et la poudre d'amande. 
Fouettez le tout vivement. Ajoutez la crème de soja. Faites chauffer doucement. 

Puis incorporez le reste du lait et les arômes de mandarine et l'eau de rose.
Fouettez tout au long de la cuisson.
Dès que le mèlange se met à épaissir, retirez du feu puis versez dans des ramequins.

Mettez au frais et une heure après ils seront prêts à être dégustés.

Alfafa

J'avais flashé depuis un moment sur une recette d'entremets à l'eau de rose. J'ai modifié la recette et je ne regrette pas car elle est légère, crémeuse grâce à la crème de soja… subtile grâce aux arômes fruités et fleuris. De plus, elle convient aux personnes qui font attention à leur ligne.
J'adore le côté mousseux sur le dessus et la fermeté de l'entremets. 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes sans lait sans oeuf

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2009

Alors là, il ne faut pas rater le code promo des derniers jours… il n'est valable que jusqu'à mardi minuit !
Ce code 497 102, et vous donne droit aux frais de port gratuits dès 29 euros d'achat !

Bonne fin de Soldes à tous et à toutes !

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Réductions - concours - promos en ligne

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2009

Phénomène tendance ou véritable engouement pour les produits maison ?
Aujourd’hui, les émissions télé fleurissent sur ce thème : «comment faire soi-même ses cosmétiques» «ou ses yaourts»... mais les systèmes d’informations ne sont pas les seuls. Les grandes marques d’électroménager jouent sur le phénomène en lançant des machines à pain, yaourtières et sorbetières de toutes catégories et pour tous les prix.
Maintenant, quand est-il ?
Est-ce une réelle économie et pour qui ?


La méthode yaourt maison :
Tout d’abord avant d’investir dans un matériel de prix, il convient de réfléchir à ces questions :
- Mangez-vous fréquemment des yaourts ? Nature ou arômatisé ?
- Quelle est le nombre de yaourts consommés sur une semaine ?`
- Etes-vous nombreux chez vous à en manger ?

Donc si par l’affirmative vous êtes un consommateur de yaourts ou tentés pour les réaliser vous-même de façon à manger naturel. Voici des astuces :
- Empruntez pendant un mois une yaourtière auprés d’une amie.
Si vous ne faiblissez pas dans la production de yaourts, c’est que vous êtes prêts à acheter votre yaourtière ou de vous lancer dans la production sans yaourtière.
- Testez des recettes aux parfums qui vous plaisent de façon à ne pas vous lasser.
Varier permet aussi de mieux apprécier. De plus, vous pourrez varier le lait utilisé (entier, demi-écrémé, lait de coco, lait de chèvre, lait de soja ou riz plus allégés et digestes…).
Le web est plein de recettes sympas !
- Innovez : une fois la méthode de fermentation assimilée soit environ la 4ème tournée, inventez ou déclinez une recette de base.
Pour vous lancer dans la production sans yaourtière, des méthodes diverses existent. Mais il ne faudra pas oublier le thermomètre adapté pour la cuisson pour suivre la température du lait chauffé mais pas bouillant : soit environ 45°.
Soit des bocaux hermétiques à pasteuriser. Un thermomètre spécial cuisson. Une casserole ou auto-cuisseur. Un ferment lactique. Du lait.

Comment choisir sa yaourtière ?
Les électriques :

Il en existe des petites de capacité un litre en un seul contenant !
Economiques mais pas toujours pratique si vous êtes seuls ! Il vous faudra consommer vite.
Pour un modèle standard, prévoir entre 45 et 60 euros.
Le mieux étant avec affichage du temps, de façon à mieux voir où vous en êtes. Prévoyez aussi la puissance de l’appareil, plus il le sera plus l’efficacité sera visible.
Voir la puissance permet aussi de se faire une idée de la consommation énergétique : car il faut compter entre 8 et 10h pour produire une tournée de 5 à 7 yaourts  (vite mangés par les enfants) !
S’ajoutera au budget un yaourt ferment pour chaque tournée ou un ferment (en magasin bio), un litre de lait, les fruits ou arômes (chocolat ou fraises, vanille…) et un peu de temps.

Est-ce une économie ?
Si vous oscillez entre une à deux tournées par semaine soit environ 10 à 14 yaourts. Entre l’énergie consommée et les ferments à acheter ou le yaourt témoin… pas vraiment. Mais vous serez assuré des ingrédients utilisés et de n’avoir ni conservateur ni colorant sauf si vous en ajoutez. Le goût sera différent des yaourts industriels mais là encore la plupart des personnes qui testent sont ravies. De plus, vous ne craquerez plus aussi souvent pour les desserts variés très caloriques et vous serez même plus attentifs aux composants de ceux que vous acheterez par la suite. Et quel bonheur de goûter sa propre production.
Pour qui ?
- Pour les familles nombreuses ou les mamans soucieuses de ce que mangent leurs enfants
- Pour les adeptes des produits naturels ou les personnes qui tenteraient des régimes.
- Pour les personnes qui ne peuvent aller régulièrement en ville faire du shopping et sont loin des commerces.

Pour avoir acheté un yaourtière, je vous assure que les débuts peuvent décevoir car il nous fait apprendre le processus de fermentation… mais quel bonheur de goûter ses propres yaourts. Le hic, est de devoir laisser tourner la yaourtière 10 à 12 heures pour seulement 7 yaourts ! Surtout qu'ils sont vites engloutis.
Ceci dit, cela est bien pratique quand comme moi on aime la variété et qu'on aime guère faire les courses pour des yaourts ou peu de choses.
Sincèrement, j'y gagne en qualité gustative quand je n'ai plus mes yaourts au soja bio ou mes 2 vaches.

Testez avant de succomber à la mode !

Alfafa


Si vous désirez vous passer de yaoutière, il y a des méthodes à suivre :
voir mon article précédent, les yaourts maison sans yaourtière ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #J'ai testé pour vous…

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2009


- 1 boite de 400g d'ananas
- 1 boite de lait de coco (même contenance)
- 3 cuillères à soupe de sucre de canne ethiquable
- 4 cuillères à soupe de rhum brun
- 4 cuillères à soupe de poudre de noix de coco
- 2 cuillères à café d'agar-agar

Dans le bol du blender, versez la boite de morceaux d'ananas avec le jus, le sucre, la noix de coco râpée.
Mixez le tout et versez dans une casserole.

Dans la casserole, faites chauffer doucement en ajoutant le lait de coco et en fouettant.
Ajoutez le rhum peu à peu. Puis la poudre d'agar-agar en pluie. 

Laissez chauffer doucement jusqu'à ce que cela épaississe un peu.
Versez dans des ramequins ou des moules en silicone. Laissez refroidir.

J'avoue avoir fait des coeurs de Piña Colada et des coupelles… pour les coeurs à démouler, je cherche encore avec quelle sauce les servir !

Alfafa

PS on a perdu le soleil, dommage pour les photos… du coup, j'ai sorti le joli tissu (destiné à ma tunique) de Stéphanie

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2009


- 12 biscuits Speculoos
- 150 ml de lait de soja
- 4 cuillères à soupe de lait concentré sucré
- qq gouttes d'arôme orange
- une cuillère à soupe de crème de soja (facultatif)

Dans une casserole à feu doux, faites chauffer le lait, 2 cuillères à soupe de lait concentré, l'arôme orange (2 pointes de couteau). Fouettez le tout.
Ajoutez les biscuits émiettés qui vont se dissoudre. Fouettez le tout.

Attention, le mélange va vite épaissir !
Retirez vite du feu et fouettez. Si cela est trop épais, ajoutez une cuillère à soupe de crème de soja.

Pour finir, ajoutez les 2 cuillères à soupe de lait concentré qu'il vous reste et fouettez le tout.
Cela va détendre la préparation. Déposez vite dans des pots (bocaux pour garder au frais) ou dans des ramequins.

Idéal pour craquer ! (Attention c'est sucré et calorique ;)
Idéal pour servir de base aux tiramisus avec des fruits frais pour surprendre un peu.

Alfafa

PS les jolis tissus sous mes préparations viennent de la boutique de Stéphanie

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2009


- 1 banane
- pastèque (le double de la quantité de banane)
- framboises
- un peu de jus de citron
- 200 ml de lait de soja

Tout d'abord découper la pastèque et l'épépiner. Mettez dans le bol du blender avec le jus de citron.
Ajoutez la banane et les framboises (une poignée). Versez le lait… mixez !

Rien de plus simple.
Si vous désirez sucrer un peu, pensez à une noisette de lait concentré sucré (pour une fois) ou de sirop d'érable.

Alfafa 

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes de smoothies - laits végétaux

Repost 0