Tricot solidaire : déjà 4 ans !

Publié le 29 Septembre 2015

Tricot solidaire
Tricot solidaire

Déjà 4 ans que Knit Spirit a lancé avec Larcenette un appel au tricot solidaire parmi les lectrices du blog (crocheteuses ou tricoteuses). (Cette année, c'est ici)
Déjà 4 ans que je tricote l'hiver pour Stefan et Fifi afin qu'ils aient chauds (j'ai choisi d'aider au quotidien un tchèque que je croise chaque jour en allant travailler), que en toutes saisons, j'offre des croquettes pour Fifi, une pièce et parfois un peu de nourriture à Stefan.

Alors cette année, je me suis dit... allons voir le Tricot Solidaire de Lille organisé par Tata Tricot et Ingrid via leur page Facebook. Plus on sera de tricoteuses... mieux ce sera.
Effectivement, une fois arrivée au café diskaire de Lille (lieu de rendez-vous de ce vendredi) : il y avait déjà près d'une dizaine de personnes affairées, serrées les unes contre les autres au fond du café à deviser joyeusement en crochetant et tricotant des cols, écharpes et bonnets.
Et contrairement, à ce que certains supposent... ce sont de jeunes femmes, jeunes demoiselles aussi, et un homme qui avaient choisis de répondre à l'appel.

De quoi ont besoin les sans-abris ?
Echarpes, bonnets, cagoules, mitaines, pulls pour leurs chiens (parce qu'ils sont avec eux dans le froid et sont souvent leur seul réconfort et soutien).
Comment participer quand on ne sait ni tricoter ni crocheter ?
On peut offrir des pelotes de laine à des associations.
On peut apporter des accessoires (écharpes, bonnets, couvertures) à la Croix Rouge et aux associations.

L'histoire nous a montré qu'en temps de guerres, hommes et femmes prenaient les aiguilles afin de tricoter chaussettes, cagoules, écharpes et pulls pour les soldats au front. Que se soit durant la guerre de Sécession aux Etats-Unis, durant la Grande Guerre (1914-1918), ou la Seconde Guerre Mondiale... des Etats-Unis jusqu'en Europe, on tricotait pour apporter réconfort et chaleur à plus démunis que soi.
Sans tomber dans le côté "dames patronnesses" telles que je les appelais petite... on peut aisément participer à aider une association (de quartier) ou un organisme tel La Croix Rouge à titre personnel sans forcement rejoindre un groupe (pour les sans-abris, les réfugiés, les prématurés, les Petits Frères des Pauvres...).

Jusqu'ici je parlais peu de mes actions au quotidien car cela me regarde mais je pense qu'il est bon de rappeler que nous devons songer aux autres plus qu'en hiver seulement...
Je pense que chacun doit faire ce qu'il ressent sans se sentir obligé. Faire juste ce qui lui semble juste et normal. Aider son prochain sans attendre en retour autre chose qu'un sourire.
Cela apporte beaucoup à ceux qui donnent aussi...
J'ai déjà été touchée en voyant la joie de Stefan lorsque je lui offrais une photo de lui avec son chien... être dans la rue, ne plus avoir de famille, être exilé loin de ses racines... c'est parfois un peu oublier qui on est... ne plus être qu'un individu sans nom sur un trottoir... voir défiler des gens qui vous ignorent sans le remarquer parfois. Parfois ce sont les choses les plus simples qui manquent le plus... un accessoire tricoté main par une personne qui a pensé à vous, une photo, un morceau de gâteau fait maison...
Je me dis souvent qu'aimerais-tu qu'on fasse pour toi si tu étais à sa place ?
Juste un sourire, un bonjour le matin, quelques mots... parfois plus... des fois c'est déjà bien non ?

Bon tricot chez vous ;)

WWII : femmes au Front tricotant

WWII : femmes au Front tricotant

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : Alfafa et ses petites laines

Repost 0
Commenter cet article

Sylvien5 30/09/2015 08:34

Très bel article qui a le mérite de remettre les choses à leurs places. Je ne connaissais pas cette action, je vais aller voir. J'en profite pour te signaler (si tu ne connais pas déjà) l’opération "un snood pour un sans-abri" mise en œuvre par IoaraNanou du blog du même nom qui s'adresse aussi bien aux couturières qu'aux tricoteuses. La 4ème édition ne va sûrement pas tarder, ça se passera là-bas:
http://by-iaorananou.over-blog.com/
L’année dernière, 300 pièces ont pu être distribuées sur Grenoble, cette année, je ne sais pas encore quelle ville portera l'opération.
A bientôt!

Alfafa 30/09/2015 09:26

Merci pour cette information ! Je vais l'ajouter à l'article dès que possible. De belles actions se font un peu partout en France et c'est agréable de voir autant d'énergies positives. Bises

Bernieshoot 29/09/2015 18:08

une action solidaire qui a beaucoup de sens

Alfafa 29/09/2015 20:03

Bonsoir Bernie, une action solidaire n'a de sens que si on y participe pour une raison personnelle. J'aime mettre un prénom, un visage sur une action... pour moi ce sont Stefan et Fifi, pour d'autres ce sera d'autres personnes. Nous ne sommes étrangers les uns aux autres que tant que l'on s'ignore. Merci de m'avoir lue. Bonne soirée.

reynaud 29/09/2015 14:53

Bel article qui fait réfléchir. Merci. Fr

Alfafa 29/09/2015 15:21

Merci à vous pour votre petit mot :) Je ne sais si il fait réfléchir mais je me suis dit qu'oeuvrer solo c'est bien mais parfois il faut aussi dire aux autres ce que l'on fait afin que d'autres osent aussi :) Bises

tata tricot 29/09/2015 13:56

Salut , Merci pour la mention. C'est Juliette qui m'accompagne sur cette organisation. J'avais aussi la même "envie" d'offrir un bonnet et une écharpe à deux personnes qui sont assez proches de mon lieu de travail.
J'espère te revoir à la prochaine session. ;-)

Alfafa 29/09/2015 15:20

Tata Tricot, j'ajouterais les liens ce soir... j'ai publié au lieu de déjeuner et j'ai omis les précieux liens pour celles qui aimeraient participer activement de leurs aiguilles et crochets à une association solidaire. J'avoue que je suis plus dans la proximité (du producteur au consommateur)... je vois ce dont a besoin la personne que je croise et je lui apporte. Ainsi, on oublie souvent les pulls pour chiens. Bises.