Knitting : Tendance tricot Cowichan-Siwash ou tricot canadien

Publié le 7 Mai 2015

Cowichan jacket by Gosyo
Cowichan jacket by Gosyo

J'aime bien découvrir de nouveaux styles de tricot et en ce moment, je collecte les patrons gratuits de modèles vintage (1890-1980) et les chartes de motifs Fair Isle sur mes dossiers Pinterest. Récemment, j'ai découvert des motifs nommés Cowichan ou Siwash (un lien vers mon dossier motifs tricot).

Quelques mots sur l'histoire du Cowichan knitting / Genuine Cowichan knitting :
Ce sont les motifs créés par les indiens Salish (de la région de la Colombie britannique au Canada) de la région du Cowichan.
Dans les 1800, le Fair isle fut introduit au Canada par le biais des européens puis des soeurs missionnaires qui apprirent ces motifs aux jeunes enfants et femmes Cowichan dans les écoles.
Ce qui apporta une source de revenus pour les familles tout en filant la laine des chèvres.
L'une des plus grandes figure du tricot de cette période est Jemima Colvin, qui enseigna ces motifs vers 1885-1890 à des jeunes femmes de la région.
S'inspirant donc du Fair Isle vers les années 1900, les Salish utilisèrent leur laine filée non teintée pour réaliser des vestes, ponchos, tuques et bonnets typiques racontant leur culture avec des motifs stylisés (ours, baleine, aigle, totems, bison…).
Il n'était pas rare que les familles aient leurs propres motifs et "animaux totems" comme dans la plupart des cultures indiennes. Les coloris sont naturels : marrons, noirs, écrus, gris…

Vers les années 1940, la compagnie Mary Maxim se met à produire des vêtements et exporter ces graphismes. Le cowichan knitting devient alors assez répandu.

Dans les années 1950, chacun avait son gilet cowichan pour les sports d'hiver ou activités d'extérieur... même Steve Mc Queen et Marylin Monroe en portaient.
Ce fut aussi le grand essor de la firme Mary Maxim avec ses nombreux modèles et motifs vintage (bowling, agneau, totem, buffalo...), la couleur fait son apparition ainsi que les laines acryliques.
Les tricoteuses se mettent alors à créer leurs propres motifs en fonction de leurs préférences : guitare, saxo… et autres objets modernes. Allant même jusqu'à mélanger les styles et coloris vifs (rouge, vert, bleu).

Le style Cowichan figure sous les termes "Genuine Cowichan" "Cowichan " "Mary Maxim" "Siwash sweater" "Curling sweater".

Dans les années 70, le style fut modifié en partie pour des motifs plus géométriques.
Souvenez-vous : Starsky portait un gilet large et épais (j'étais petite et ce que j'ai pu aimer ce gilet, j'en avais fait acheter un plus léger et bien différent juste pour en avoir un dans le même style)... sans parler, plus récemment du phénomène Big Lebowski qui a fait fureur aux Etats-Unis et au Canada.

Depuis quelques années, ce style revient au devant de la scène grâce aux ouvrages tricot japonais qui piochent dans les différents styles de tricot et graphismes de par le monde.
On peut dire ce que l'on veut mais le tricot a bien été rajeuni grâce à ces ouvrages japonais qui savent mettre en avant des basiques de façon ludique (belles photos épurées, lumières claires pour mettre en avant les motifs et modèles, mises en scène amusantes, diagrammes qui peuvent se lire même sans connaître le japonais et structures de modèles assez simples pour être entrepris par des novices).
Donc, je vous mets des liens plus bas mais ce sont des "Cowichan inspired" donc pas des authentiques modèles Salish... mais cela peut vous inciter à créer votre propre "charte" de motifs familiaux.
Mais il est un élément essentiel du Cowichan style : outre le tricot aux manches raglan tricoté avec une grosse laine... c'est le col arrondi qui se relève pour protéger la nuque qui lui ne change pas au fil des époques.

Côté technique : voici 2 liens pour en savoir plus.
- Technique : Sweater Cowichan : partie 1
- Technique : Sweater Cowichan : partie 2


Patrons gratuits (free pattern) de "Cowichan inspired" :

- Cowichan jacket by Gosyo (pdf plus bas) en anglais

- Takoma cardigan de Julia Farwell-Clay

- Reindeer Games by Bernat

- Cowichan inspired "Kleecot jacket" (free/gratuit)

- Cowichan inspired or Lebowski jacket : The Dude by Andrea Rangel


​J'ai trouvé quelques motifs de style Cowichan : https://www.pinterest.com/closeupfactory/salish-cowichan-native-figures-history/

---

Réaliser un tricot Cowichan ou Mary Maxim pas trop cher !

Quelques adresses pour acheter des patrons (pdf) Cowichan ou Mary Maxim pour q
uelques euros seulement :
Si vous avez paypal, il vous suffit d'acheter ces patrons sur Etsy ou les sites web et de télécharger les patrons (qui figurent dans votre récapitulatif de commande sur votre boite mail).
En général, cela va de 3,50€ à 5€ selon les modèles et sites pour un Mary Maxim et moins de 2€ pour un modèle native Cowichan.
Les tailles de modèles vont jusqu'au 44 (taille US) et 46 (taille US) au mieux donc pour les grandes tailles, il faudra agrandir la base du modèle.

- Mary Maxim : patrons Cowichan et vintage Mary Maxim.
Ce sont des modèles années 50 en partie pour les gilets "fantaisie" avec motifs.
Sur le site, il existe aussi des patrons gratuits pour tous les styles et époques.
Prix : de 3,99$ canadien à 5$ canadien soit 3,50€ à 4,50€ environ selon le cours.
- Raincoast studio : patrons Cowichan Siwash et kits.
On trouve des modèles Cowichan plus typiques que chez Mary Maxim.
Prix : 3,59€
- Cowichan Valley : patrons native Cowichan
La vendeuse se réclame de la nation Salish et vend quelques modèles en pdf dont certains sont bilingues : vous allez heureux, traduction anglais-français.
Les patrons sont sous les marques connues : White Buffalo, Chinook.
Prix : 1,86€ le modèle (plusieurs tailles incluses sur le patron).

Autres boutiques, plus vintage qui vendent des patrons :
- Hatbox pantry : patrons vintage & Cowichan
Marques : White Buffalo pour la plupart.
Prix : 2,24€
- Kilbella Vintage : patrons Cowichan
Des patrons de marques : White Buffalo et Chinook pour la plupart (sans traduction française).
Prix : 2,69€


Sur Ravelry, vous pourrez trouver un groupe qui tricote des modèles "inspirés Cowichan".
​http://www.ravelry.com/groups/cowichan-inspired


Vous hésitez : entre le prix de la laine et le patron... cela peut coûter cher.
Sincérement, tout réfléchi : prenez une laine Cascade yarns Ecological wool ou Eco+ ce qui vous fait 50€ maxi pour la laine ou choisissez une laine Drops.

Ouvrages typiques des natifs Cowichan Salish :
J'ai regardé les prix des gilets, toques, écharpes et pulls Cowichan typiques (dits Genuine Cowichan) : cela va entre 250 et 550 dollars. Toutefois, les prix sont justifiés par le fait que les pulls sont tricotés main par les Salish eux-mêmes et non par des machines comme certaines grandes marques qui surfent sur le succès des ouvrages natifs. Les laines sont filées et réalisées sur place avec les moutons et chèvres locales : il s'agit donc de matières naturelles non teintées. Les revenus de ces pulls vont directement à la communauté et non à des actionnaires.
Ces ouvrages sont aussi l'une des dernières occasions pour les natifs de vivre et raconter leur histoire par le biais des motifs. Les ouvrages confectionnés par les Salish (hommes et femmes) portent une étiquette au col avec un numéro et une étiquette d'authenticité qui garantissent le pull durant 10 ans. Certains se lèguent même de générations en générations.
Voici un article très intéressant "lettre ouverte aux hipsters locaux" par MediaIndigena (certes, je suis à ma façon aussi une hipster utilisant les coutumes d'autrui).

Si vous trouvez un Mary Maxim vintage des années 50 ou 60 ou Cowichan inspired sur Etsy : vous en aurez pour 120 à plus de 300€ au mieux (sans avoir le choix de la taille forcement) contrairement aux pulls vendus par les Salish eux-mêmes et parfois les pulls seront en acrylique et non en laine vierge.

Vous voyez... tricoter peut être économique parfois quand on craque sur un modèle de créateur ou tendance parce que l'on n'a pas toujours les moyens de pouvoir acheter un modèle original.

---

Voilà, la petite note culturelle et économique est passée…
De mon côté, je suis sur des petits projets tricot (plus faciles à emporter dans le train) : des bonnets. Je vous les montrerais prochainement, car j'hésite à écrire les patrons avant de les publier sur le blog... le temps me manque entre les journées épuisantes et les week-ends d'aller-retour.

Alfafa


#cowichan #knitting #tricot #canadien #salish #strandedknitting #siwash #pattern #patron #marymaxim

Cowichan sweater : certificat d'authenticité numéroté

Cowichan sweater : certificat d'authenticité numéroté

Mary Maxim - modèle vintage "Totem" des années 1950

Mary Maxim - modèle vintage "Totem" des années 1950

Exemples de modèles "Mary Maxim", catalogue 1957

Exemples de modèles "Mary Maxim", catalogue 1957

Mabel Modeste / 1940s, modèle typique Cowichan : motif très repris à l'époque

Mabel Modeste / 1940s, modèle typique Cowichan : motif très repris à l'époque

Mrs Johnny Bear / 1964

Mrs Johnny Bear / 1964

Tricoteuse Salish sur un ouvrage typique (hommes et femmes tricotent)

Tricoteuse Salish sur un ouvrage typique (hommes et femmes tricotent)

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Repost 0
Commenter cet article

Lolo 25/05/2015 17:25

bonjour, je serai très heureuse de t'accueillir dans ma communauté pour y parler de tout ce qui concerne le fil ou la laine ....
à bientôt et bonne fin de we !!!

Alfafa 25/05/2015 17:50

Merci Lolo :) Bonne fin de week-end.