Publié le 6 Février 2016

Waiting for rain
Waiting for rain

Je lis beaucoup mais je craque aussi sur de beaux ouvrages tricot ces derniers temps : il faut dire que ma copine lyonnaise Cécile y est pour beaucoup. Contrairement à moi, elle aime tricoter des châles... j'aime les cols, les snoods et les chèches mais les châles... je me fais tirer l'oreille même je suis admirative devant les modèles. Cette fois, je me suis décidée... je vais en commencer un (parmi ceux-ci). Voici donc ma sélection "châles" coup de coeur de ce début 2016.

Waiting for Rain
par Sylvia Bo Bilvia, dont j'ai déjà réalisé 2 châles tirés du patron "Lonely tree shawl". Je le porte presque tout le temps. Cette créatrice a toujours de beaux modèles.

Vendu sur Ravelry : 5,57€ en anglais

Rheinlust
par Melanie Berg, un motif vagues à la base et châle en pointe triangulaire.

Vendu sur Ravelry : 5,88€ en anglais

Lemmy K

par Isabell Kraemer, un beau classique car "Lilalu sur Ravelry" réalise toujours de beaux patrons.

Vendu sur Ravelry : 4,00€ en anglais
(souvent, les patrons sont traduits en plusieurs langues donc on attend la version française).
Merci Isabelle : il existe une réduction de -25%, avec le code "happy 2nd"
valable jusqu'au 18/02/201
6.

The colourist
par Lisa Hannes, une nouvelle pour moi. Je ne connaissais pas encore cette créatrice.

Vendu sur Ravelry : 4,68€ en anglais

Broken Lines
par Ankestrick, un modèle tout en longueur qui présente des lignes de couleurs avec fils qui dépassent.

Vendu sur Ravelry : 3,90€ (en français et en anglais)

Maintenant à vous de deviner lequel m'a fait craquer ! (En fait, il y en a 2 qui me tentent bien).
(Aujourd'hui, c'est ma fête... et Cécile m'a offert il y a quelques jours l'un de ces patrons... Elle me chouchoute, merci ma puce.)

Bon tricot !
Alfafa

Waiting for rain

Waiting for rain

Rheinlust

Rheinlust

Lemmy K

Lemmy K

The Colourist

The Colourist

Broken Lines

Broken Lines

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Publié le 2 Février 2016

Donny & Casper
Donny & Casper

Donny & Casper... un an déjà que notre "roux" est parti.
La tornade rousse a laissé un grand vide.

Donny attendant de jouer

Donny attendant de jouer

Donny et l'un de ses jouets

Donny et l'un de ses jouets

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Casper & Donny de Castelburry

Publié le 1 Février 2016

Mma Ramotswe, femme détective africaine !
Mma Ramotswe, femme détective africaine !

Je vous avais fait part de ma découverte de l'auteur A. McCall Smith et de ses personnages de Mma Precious Ramotswe, Mma Makutsi, Charlie... qui m'avaient manqué au point que j'ai acheté d'occasion le n°1 de la série... et je dois me forcer à ne pas le lire en une journée mais au moins en 3 jours histoire de faire durer le plaisir.

Dans le n°1 de la série, on découvre le père de Mma Precious, son histoire et celle de la jeune enfant puis demoiselle, son mariage raté, ses souffrances et sa décision à la mort de son père de devenir une femme indépendante et maître de son destin et de son entreprise de détective ! La 1ère agence de détectives (des femmes qui plus est) du Botswana.
On suit ses diverses enquêtes résumées au fil des chapitres et on apprend à se lier à cette Mma Ramotswe hésitante et forte à la fois. Une femme moderne. Fière de sa culture setswana.
J'adore le bon sens de ces personnages. Les histoires paraissent un peu simples mais elles dénoncent en fait les travers de la société africaine (les couples désunis, la maltraitance, les mariages forcés, le chamanisme et trafic d'organes...) : l'auteur a su instaurer une double lecture de ce pays magique.
Si vous lisez un jour un de ces livres : vous tomberez sous le charme de Mma Precious !

Je dois me raisonner pour ne pas acheter tous les exemplaires de la série et les lire tous en une semaine... goulument et avec délectation.
Sous le coude : j'ai déjà 2 livres très différents, un polar un peu étrange et un roman qui a pour scène le Xème siècle en Suède donc de futurs livres à partager avec vous.

Je retourne vite auprès de Mma Precious (et son jus de goyave ou thé rouge).
Bonne lecture... et tricot.
Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Publié le 20 Janvier 2016

3 romans pour janvier
3 romans pour janvier

Ma découverte de A. McCall Smith m'a donné envie de suivre le reste de sa série avec Mma Ramotswe et j'ai réussi à obtenir le premier numéro d'occasion. Mais en attendant, j'ai un peu séché devant 3 livres qui me semblent intéressants mais je suis dans l'attente de vos avis si vous les avez déjà parcourus ?

Il s'agit de :
- Les amants du Spoutnik, de Haruki Murakami, chez 10/18
L'histoire d'un jeune homme qui tombe amoureux d'une femme qui en aime une autre et qui disparaît. Il part sur sa trace...

- Sarah Thornhill, de Kate Grenville, chez Points
Les amours contrariés de Sarah et d'un aborigène. La famille s'interpose et le fiancé quitte Sarah qui cherche à savoir les raisons de ce refus de la part des Thornhill.

- Le peigne de Cléopâtre, de Maria Ernestam, chez Babel.
3 amis se sont liés pour résoudre les demandes les plus farfelues de leurs clients.
Un jour, une mamie vient leur demander de tuer son mari...

3 belles histoires qui sont différentes... 1 histoire d'amour sublimée (car pas encore vécue), 1 histoire d'amour contrariée sur fond de mystère familial, 1 histoire rocambolesque et farfelue.
Lequel me conseillez-vous en premier ? Et si vous en avez lu un parmi ces 3 livres-là, pouvez-vous me dire (sans dévoiler l'intrigue) ce qui vous a séduit ou déçu ?

Merci :)
Comme je tricote peu, je rattrape mon retard en lecture.

Alfafa

Haruki Murakami : Les amants du Spoutnik (10/18)

Haruki Murakami : Les amants du Spoutnik (10/18)

Kate Grenville : Sarah Thornhill (Points)

Kate Grenville : Sarah Thornhill (Points)

Maria Ernestam : Le peigne de Cléopâtre (Babel)

Maria Ernestam : Le peigne de Cléopâtre (Babel)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Publié le 15 Janvier 2016

Pull-cape femme de Cheval Blanc
Pull-cape femme de Cheval Blanc

Une bien belle découverte que ce patron de pull-cape chez Prima !
Le modèle est original, il se porte comme un pull avec la superbe d'une cape à porter au bureau pour se couvrir les épaules ou à la maison pour couper court aux courants d'airs ou aller au jardin s'aérer.

Le patron est en français et gratuit : à imprimer ou télécharger.
Le lien : http://www.prima.fr/mode-beaute/le-pull-cape-gris-modele-gratuit-tricot/7958158/

Bon week-end à vous :)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Publié le 15 Janvier 2016

Birchbox : la box beauté
Birchbox : la box beauté

Une amie fashionista et beautista m'a fait découvrir Birchbox : je recherchais une box beauté pas trop chère pour découvrir des produits en vue de prendre un soin de moi pour changer. 2016, m'a fait un peu réfléchir… je m'oublie un peu beaucoup... je ne cesse de courir pour jongler après le temps et le résultat fait peur à voir dans un miroir.
Peau desséchée, tiraillée par la fatigue, le stress et la pollution ambiante sans parler du choc thermique entre le bureau surchauffé et le froid de l'hiver. Parce que Photoshop ne peut venir à bout de tout (et que je ne suis pas une star hollywoodienne) : il me faut donc me décider à prendre soin de ma peau et me chouchouter un peu et si possible avec des produits naturels (pas trop chers).

Le concept Birchbox : chaque mois, pour 10€ + 3€ de frais de port, on reçoit une sélection de 5 produits (de taille un peu supérieure aux échantillons) qui permettent de tester les soins et de se faire une idée si cela nous réussit ou pas.

En clair, cela fait du 2€ par produit à tester. Donc cela reste raisonnable.

Si vous souhaitez tester le concept pour février : https://birchbox.fr/r/do

Il vous suffit de vous abonner ou de créer un compte pour voir. La sélection du mois sur le site présente de nombreux produits d'où est issu la sélection de 5 produits envoyés. Un profil beauté est à remplir afin de mieux cerner les besoins de chacune.

Je ne connais pas encore assez bien le concept pour vous dire si toutes les sélections sont intéressantes. Aussi, je prends le temps de tester les différents produits afin de voir lequel me convient et si ma peau réagit ou pas de façon positive.

J'ai une peau sensible, un peu allergique et à la fois sèche et grasse. Une peau naturelle car à part le savon, l'eau et l'eau micellaire seul un lait démaquillant et une crème de jour complètent mes soins selon les besoins.

Box de janvier : voir la photo

- BEAVER / Hydro nutritive moisturizing shampoo > testé
Shampooing ph 5
,5 - 6,5

- BEAVER / Hydro nutritive repairing conditioner > test en cours

- JELLY PONG PONG / Lighten up (crayon) > testé

- DOUX ME / Masque gommage réconfortant (bio)

- L'OCCITANE / Crème perfectrice pivoine > test en cours

- BEAUTY PROTECTOR / Beauty wash body cleanser

+ cadeau : 2 mois d'abonnement sport en ligne chez Coach Club (valeur 43,80€)

+ 2 élastiques souples pour cheveux

Ma commande personnelle :

- NAOBAY / Milk facial cleanser > testé et approuvé
Non testé sur les animaux ! (cruelty free)
Un lait démaquillant, doux, hydratant. Naturel. Packaging en matières recyclées.
Attention à ne pas vous en mettre dans les yeux, cela pique (j'ai aussi testé cela).
A part cela, ma peau est douce, bien hydratée. Le parfum est délicat. Je pense conserver ce produit si ma peau continue à l'adorer comme ces premiers jours.

- JELLY PONG PONG / Lighten up (crayon) > testé
Pour masquer les imperfections. Pointe douce. Teinte naturelle très claire.
Je suis allée voir sur le site de la marque : packaging recyclé, encre à l'huile de soja.

- SCHMIDT'S / Kit de 2 bergamot lime (déodorant) > test en cours
Non testé sur les animaux (cruelty free), produit vegan.
Je dois avouer que le produit est un peu compact pour l'utilisation... donc peu pratique. Test sur une journée, au début le produit sent très fort le citron (c'est agréable mais un peu fort pour moi) puis le parfum disparaît. Peu de tenue pour le moment bien que testé avec un gros pull dans un bureau chauffé... à tester plus longtemps. A vrai dire au quotidien, j'utilise la pierre d'alun super économique, sans odeur et naturelle... et les premiers jours, j'avais aussi la sensation que cela ne faisait pas beaucoup d'effet et finalement, elle est devenu mon alliée.

Echantillons offerts et choisis :

- ERBORIAN / CC Crème HD

- AKANE / Huile purifiante démaquillante

Je teste au fur et à mesure... donc je mettrais la suite de mes tests dans un autre article prochainement.
Pour le moment, je suis satisfaite de ma 1ère box beauté : je fus un peu surprise par la taille des produits mais cela reste raisonnable vu les produits et les valeurs des soins qu'on ne testerait pas sinon. Le but étant pour moi de trouver des soins adaptés à ma peau et à mes convictions si possible (non testés sur des animaux, si si cela existe... le logo est une tortue).

Je ferais des photos personnelles dès que j'arriverais à voir la lumière du jour car le matin en partant il faut sombre et le soir quand je quitte le travail le soir est tombé...

Pour ce qui est du cadeau bonus de début d'année : les 2 mois d'abonnement sport en ligne chez Coach Club, je verrais la semaine prochaine pour activer le code personnel qui figurait dans la box. Les élastiques sont là pour attacher les cheveux ou orner nos poignets pendant les efforts. Et je m'offre encore un peu de farniente ;)

Merci Caroline pour la découverte.

La sélection produits naturels : https://birchbox.fr/boutique/caracteristiques-produits/naturel
J'aimerais que Birchbox puisse aussi permettre prochainement de sélectionner la gamme des produits non testés sur les animaux car il faut bien lire chaque descriptif et formulation produit pour le découvrir.

Alfafa


#birchbox #box #beauté #naturel #coachclub

Le contenu de ma box de janvier

Le contenu de ma box de janvier

Déodorant "vegan" : cruelty free = non testé sur les animaux

Déodorant "vegan" : cruelty free = non testé sur les animaux

Naobay : le lait "douceur" naturel et cruelty free

Naobay : le lait "douceur" naturel et cruelty free

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #J'ai testé pour vous…

Publié le 11 Janvier 2016

Cassoulet végétarien aux épices
Cassoulet végétarien aux épices

Depuis quelques jours, j'ai envie de plats épicés et il faut dire que j'ai reçu ma commande d'épices de l'Ile aux épices et que cela embaumait ma boîte aux lettres au Nouvel An. Et j'avoue que j'ai eu envie de tous les tester (j'en ai commandé 12 différents dont certains que je connais déjà tel le Nora Hojilla utilisé dans ma recette de courge en mode country).
Et puis m'est venue l'idée d'un cassoulet à ma façon... avec des mogettes qui me restaient sur les étagères, des cubes de patates douces surgelées et de la sauce tomate... le tout mitonnant doucement ce week-end. Fini les sandwichs sur le pouce devant l'écran.

- 250g de mogettes de Picardie (ou cocos blancs).
- 1/2 cube de miso (rayon bio en supermarché Intermarché)
- 150g de cubes de patates douces
- 3 pincées d'épices italiennes Ile aux Epices
- 3 pincées d'épices massalé Ile aux Epices
- 1 carotte jaune en dès ou rondelles
- fèves
- 1 boite de pulpe de tomates
Trempage des mogettes : 1 nuit.
Cuisson des mogettes : 2h à 2h30.

Je tiens à préciser que cet article n'est pas sponsorisé... je désire seulement faire partager ma passion des épices et aromates. Je ne sais cuisiner sans saveurs et imaginer une cuisine sans toute une série de pots d'épices, d'herbes aromatiques est impensable pour moi. (Je dis non aux plats cuisinés tout faits qui regorgent de sauce et graisses inutiles).
De plus, cela fait 2 fois que je teste les produits de l'Ile aux épices et j'en suis enchantée ! Il y a du choix, la livraison est rapide et soignée, les épices sont envoyés sous sachets hermétiques selon le poids choisi. Les tarifs sont raisonnables.

Et maintenant la recette !!!

Après une nuit à tremper, placer les mogettes à cuire à feu moyen avec le miso et les épices.
Remuer et ajouter de l'eau si besoin en cours de cuisson.

Au bout d'une heure 30 de cuisson, ajouter la pulpe de tomates et les cubes de carotte et patate douce pour les laisser cuire doucement et s'imprégner des saveurs épicées.

Si au bout de 2 heures de cuisson (en ajoutant un peu d'eau en cours de cuisson pour éviter que cela n'attache) vos mogettes sont encore croquantes, faites chauffer 30mn de plus.

Le plat peut être accompagné de boulettes végétales (ou non selon vos invités) ou de tofu.
(Sur la photo, ce sont des boulettes aux herbes de sojasun, elles sont excellentes même au four 10mn à 180° sans matière grasse).

Un repas confort idéal en hiver ! Il suffit de surveiller la cuisson un peu et c'est prêt.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 4 Janvier 2016

Un polar africain
Un polar africain

Voici bien longtemps que je ne vous avais présenté de livre.
J'ai eu un coup de coeur pour deux livres : des romans policiers... et celui-ci est le 1er que je lis.
Il se déroule au Botswana. Il s'agit d'une série : l'ambiance est dépaysante car représentative de l'Afrique ce qui nous changera des policiers suédois, des enquêtrices tricoteuses anglaises.

Tout d'abord le résumé :
Mma Ramotswe, la célèbre Miss Marple africaine, doit retrouver l'identité d'une femme amnésique tout en aidant son adjointe Grace Makutsi à monter un nouveau restaurant
Un frère et une sœur au bon cœur recueillent une femme connue seulement sous l'identité de "Madame" ; une femme sans aucun souvenir, qui ne se rappelle ni de son nom ni de la façon dont elle est arrivée au Botswana. Et c'est à Precious Ramotswe et son adjointe, Grace Makutsi, qu'il revient de découvrir l'identité de cette femme. Mais la venue au monde de son bébé ne peut retenir Mma Makutsi dans sa quête de réussite professionnelle. A peine vient-elle d'être promue partenaire à part entière de L'Agence N° 1 des dames détectives – en dépit des allégations tardives de Mma Ramotswe stipulant qu'elle n'était que "partenaire adjointe" – qu'elle lance une nouvelle entreprise à son compte : le Café de Luxe pour messieurs élégants. Grace Makutsi est une businesswoman avec de la suite dans les idées, mais qui pouvait prévoir qu'elle tomberait sur chef colérique, un serveur alcoolique et bien pire encore ? Heureusement, l'aide est à portée de main en la personne de Mma Ramotswe, la seule femme de Gaborone à la détermination un peu plus tempérée que Mma Ma
kutsi.

Le livre est paru le 02 septembre 2015.
Donc peu d'avis pour le moment mais tous sont enthousiastes.


L'avantage de ce livre est qu'en cette période hivernale, il nous apporte de la couleur et du dépaysement. Le côté chaleureux des personnages les rend attachants. L'auteur les reprend à chaque livre ce qui permet de continuer à suivre les histoires de Mma Ramotswe, de son mari et de leurs comparses.
Que dire de l'auteur ? Alexander Mc Call Smith est né au Zimbabwe et est connu pour son expertise en droit appliqué à la médécine et à la bio-éthique. Il a écrit des livres pour enfants, joue du basson dans un groupe musical qu'il a fondé et il a commencé le genre policier avec des personnages moins connus tels le Dr Von Igelfeld (2003), Isabel Dalhousie (de 2004 à 2012) ainsi que cette série africaine de 1998 à aujourd'hui.

Et si tout cela vous a séduit... voici un extrait pour faire une idée du style d'écriture de l'auteur.

Et comme vous êtes nombreuses à me parler des épisodes de la série, j'ai trouvé le pilote de la série (en anglais mais les images sont fabuleuses et on comprend l'histoire) :
https://www.youtube.com/watch?v=J_Js0dOm2zY

Ainsi vous verrez Mma Ramotswe en chair et en os sans parler des paysages magnifiques du Botswana.

J'espère que cela vous aura donné l'envie de découvrir cet auteur.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Publié le 1 Janvier 2016

Mon fan n°1
Mon fan n°1

Tous mes voeux pour l'année 2016 : en espérant que nous puissions profiter de moments calmes, heureux, enrichissants avec notre famille, de découvertes qui nous fassent palpiter, de beaux moments qui nous fassent rêver et espérer...

Je tenais aussi à vous remercier : pour votre fidélité au quotidien ou tout simplement votre lecture ou passage. Merci à celles qui ont envoyé de gentils messages réconfortants : je sais que souvent on aime à lire des blogs sans pour autant oser ou laisser de messages.

Je cherchais une image pour illustrer mes voeux et comme je pense souvent à mon fan n°1... je me suis dit que j'allais choisir une de ses photos.

Je tente de finir le col commencé au début du mois... lentement, très lentement... avec des aiguilles n°4 et des fonds de laine de couleur. Un col qui sera assez long pour couvrir le cou et la tête si besoin pour couper un vent frais ou une pluie fine.

Bonne soirée.
Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Publié le 31 Décembre 2015

Animal Crossing : le phénomène Nintendo du moment !

Le phénomène des cartes Amiibo Animal Crossing sévit depuis un moment mais avec le marketing astucieux de Nintendo… Noël fut le boom absolu !

Les joueurs connaissent Animal Crossing depuis des années via la Nintendo DS. Puis ce fut avec la Wii U. Aux simples jeux, se sont ajoutés une myriade de produits collectors futés (je dis "futés" car l'achat est justifié par le fait que chaque carte par exemple possède un personnage mais aussi des objets spécifiques à stocker sur le jeu et donc utiles pour meubler et réaliser les requêtes dans Home designer).

Sacré business...

Sont ainsi sortis en l'espace de quelques mois :

- les jeux Animal Crossing New Leaf, Animal Crossing Home Designer.

- les albums collectons Série 1 et Série 2 pour cartes.

- la série 1 : 100 cartes à collectionner

- la série 2 : 100 autres cartes à collectionner

- la série 3 (annoncée dès le 15/01/16 au Japon) : 100 cartes encore.

- la série 4 (à venir) : et 100 cartes de plus.

- le lot de 3 personnages Amiibo : Keke, Risette, Serge

- les personnages Amiibo à l'unité : 5 de plus !

- la console Nintendo 2DS + jeu New Leaf

- la console Nintendo + jeu Home Designer

Enfin vous comprenez le business bien réglé sur la corde sensible de "oh ils sont si mignons" et ainsi on passe d'un simple jeu à une ou deux cartes pour voir ce que cela donne, puis l'achat d'un album collector ou d'une figurine… et la famille de vouloir faire plaisir en offrant le reste des personnages ou quelques cartes de plus pour la collection. Et on n'en finit plus de tenter d'obtenir quelques bonus de plus en se disant que l'on joue souvent à ce jeu et qu'on aime bien.

Un phénomène familial...

J'ai ainsi vu des parents inciter leurs enfants à acheter les personnages Amiibo manquants ou des cartes pour la collection… sans compter les jeux.

Qui a dit que le marketing ne visait que les enfants ? ;) On est tous de grands enfants et même en se disant qu'on est plus finauds que les autres, on se laisse prendre un peu ou plus dans ce piège marketing si mignon. Un peu de douceur et de rêve dans ce monde si gris et monotone. Aujourd'hui, même les adultes veulent devenir des enfants même le temps d'un jeu ou quelques heures de temps en temps.

J'ai voulu le temps d'un article vous parler d'autre chose que de tricot ou cuisine… parce que le marketing fait partie de nos vies même si on n'aime pas trop y participer, cela rentre en compte dans nos façons modernes de consommer.

Réfléchissons un peu...

Avant, pour collectionner nos Panini, ont mettait des mois et la collection suivante arrivait pile comme il nous manquait quelques images (à commander par courrier contre des timbres ou points). Aujourd'hui, la série 1 sortie en octobre avec 100 cartes a été suivie de peu par la série 2 avec 100 autres cartes… et déjà la série 3 se profile… soit 300 cartes sur moins de 4 mois !!! Sacré business… à 4,50 les 3 cartes (au mieux car on trouve des paquets à 4,99 - prix sans promo - dans les commerces) imaginez le budget à accorder pour des bonus !!!

Si Nintendo avait choisi de mettre des produits à acheter directement dans le jeu, les joueurs se seraient rebellés… mais là, le joueur se laisse prendre un peu, puis se voit obligé de poursuivre sa collectionnite afin d'avoir les mêmes produits que les autres pour jouer… c'est fin non.

Un commerce en parallèle…

Avant on échangeait les cartes en double à la cour de récréé ou par le biais d'amis… aujourd'hui, on vend sur des portails de commerce en ligne afin de trouver les cartes manquantes ou pour revendre ses doubles. Logique, on s'adapte au nouveau marché et notre façon de consommer s'est accommodée d'internet assez rapidement. Acheter vite, revendre vite, consommer assidument et aussi penser de façon futée à d'autres manières d'échanger en dehors de sa sphère personnelle.

Je dis cela mais je vais moi aussi revendre mes doubles très bientôt car j'avais offert des cartes à une personne de la famille avec les albums collectors. Eh oui, je parle en connaissance de cause ^^ voici un lien de boutique où trouver des cartes Animal Crossing à l'unité (cliquez).

J'espère que ce sujet vous aura intéressé et peut-être éclairé sur une des tendances du moment.
A demain pour les voeux.

Alfafa

Cartes Animal Crossing à collectionner

Cartes Animal Crossing à collectionner

Personnages Amiibo Animal Crossing

Personnages Amiibo Animal Crossing

Utilisations des goodies Animal Crossing

Utilisations des goodies Animal Crossing

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Geek story : World of Warcraft etc