Publié le 3 Septembre 2015

De nombreuses choses font que je me suis éloignée de la toile (le net, les réseaux). Mais c'est surtout à cause du changement de ton sur les réseaux !

Voici quelques années, émergeait les réseaux sociaux… bons enfants, on y rencontrait des amies qui bloquaient, qui échangeaient conseils et aide avec naturel et gentillesse. On aimait y discuter… y passer des heures à prendre des nouvelles des autres. C'était enrichissant.


Aujourd'hui, qui n'a pas de compte facebook ou twitter ? Google, plus personne ne semble s'en rappeler.

Aujourd'hui, on se tire dans les pattes, on dénonce, on hurle, on insulte à tout va… plus un bonjour, plus un merci… plus de gentillesse (alors feinte souvent).

Cela m'a écoeurée puis lassée… puis dégoûtée au point d'en avoir des sueurs froides à l'idée de devoir m'y connecter… quelles saletés vais-je lire, quelles choses vais-je encore voir ???

Le pire, fut que je dû faire non seulement la publication de la page de mon entreprise mais aussi les réponses aux clients mécontents.


Du pire, on en lit… attaquée au vif, en plein coeur, je fus… impossible de se mettre à distance. Comment se distancier de tant de colère, de haine parfois dès le matin en arrivant au travail… lire ses messages qui vous hurlent dessus sans un bonjour, sans un peu de formalisation dans le contenu (parce qu'il faut souvent se creuser la tête pour savoir ce dont parle le client qui en 2 phrases sans point ni virgule vous livre le fond de sa pensée sans exposer le coeur de ses soucis).

En arriver à en avoir la nausée, rien qu'à ouvrir cette fichue page de commentaires clients. A prier pour être ailleurs, devenir caissière (quoique les pauvres ne sont pas mieux traitées)… enfin quitter ces réseaux devenus le déversoir à rancoeurs.

Tu ne me livres pas en 2 heures au bas de chez moi, je te laisse des insultes, je te hurle dessus comme si tu étais un chien. (Comment rester insensible ? Nous sommes des personnes pas des objets ni des monstres).

Je veux des avantages, je te menace via un article incendiaire sur mon blog… en exigeant de l'argent pour écrire quelque chose de bien. (Cela m'a révulsé en tant que blogueuse car je refuse tout article sponsorisé et la pratique du chantage masqué. J'avais entendu dire que cela se pratiquait mais quand on a ce type de contacts... cela effare... j'ai bien sûr refusé tout pacte en justifiant mon choix auprès de mes responsables... un chantage c'est la porte ouverte à d'autres). Certaines choses… font douter de la bonne conscience de nos concitoyens.
De bons partenariats existent car heureusement, il existe des blogs sérieux, où le contenu est bien écrit et présenté avec objectivité.

Ces derniers temps, je vois fleurir des messages sympathiques vantant les mérites de notre entreprise et de ses services… est-ce parce qu'en désirant rassurer une personne qui s'effrayait de ne lire que des messages négatifs, j'ai signalé que personne ne pense plus écrire de choses positives quand les services sont biens ? Je ne pense pas… mais je suis ravie de lire des clients rassurant d'autres, des messages juste pour dire qu'ils aiment nos produits et services… mais je ne fais pas d'illusions, je suis trop déçue désormais pour croire encore à ces réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux sont le signe de cette société qui a oubliée la politesse, la courtoisie d'un "bonjour, s'il vous plait, merci, bonne journée". Désormais, on est égoîstes, égocentriques, nombrilistes (on s'aime, on publie des photos de nous sans arrêt comme si nous étions célébres ou des mannequins), on s'ébahit de nos propres talents (et d'en convaincre toute la toile en publiant nos faits et gestes à la seconde), impudiques... ai-je besoin de savoir tout de ton divorce, de ta nouvelle vie privée ou tous les détails de ton accouchement avec vidéo et photos ? Mais je m'égare... je parlais du community management.

Chaque jour, le community manager (qui a un métier à côté et doit répondre aux clients en plus de son travail) se voit anonyme pris entre le marteau et l'enclume… plaignant le service-client de tout coeur car ils subissent cela toute la journée.
Non, chers amis, la personne au bout du fil ou de la boite mail ou de la page réseau n'est pas celle qui a planqué votre colis pour vous faire râler, qui vous a perdu le cadeau de tantine ou livré le mauvais coloris de tee-shirt. C'est une personne qui comme vous, a un travail et en plus répond à vos demandes et tente de jouer les intermédiaires pour solutionner les soucis en vous faisant plaisir car c'est notre enjeu principal.

Alors, s'il vous plait avant d'aller râler sur une page facebook, ou au bout du fil… songez que la personne en face est là pour vous aider et non pour vous enquiquiner et surtout on est plus réceptifs lorsque le client en face s'explique calmement et sans nous hurler dessus.

Et surtout, faites comme moi... acceptez que votre colis ait 1 ou 2 jours de retard (après tout ce sont des personnes pas des machines derrière et puis la plupart du temps... le colis erre en attente de livraison par un prestataire et même pas chez l'entreprise où vous avez commandé... ainsi dernièrement j'ai attendu 2 mois que le prestataire veuille au bout du 2ème rdv se présenter avec mon colis sans même présenter une excuse. Par chance le service-client de l'entreprise où j'avais commandé m'a bien aidée en relançant son prestataire sinon j'attendrais encore).
Aujourd'hui, on veut tout tout de suite comme des enfants gâtés... sinon on piaffe comme des gosses mal élevés... est-ce vraiment indispensable ce nouveau modèle de téléphone ? ce tee-shirt signé cacahuète à mettre dans les 24h chrono histoire de l'avoir avant les autres ? Notre qualité de vie en dépend donc ? Avant, on attendait 3 semaines pour un tee-shirt commandé sur catalogue ou sur internet. Alors 24h de plus... qu'est-ce...

Souriez, cela se lit aussi. Respirez, videz votre colère intérieurement, et écrivez posément votre souci pour que l'on puisse vous aider au mieux. La personne en face est un homme ou une femme qui a une sensibilité aussi et qui fait son maximum pour résoudre les questions et demandes.

Alfafa
une blogueuse qui est infographiste, community manager etc... qui fuit internet une fois la journée finie pour vivre une vraie vie avec des personnes sociables ;)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Publié le 31 Août 2015

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait
Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Un petit délice pour la pause thé !
Sans oeuf, sans sucre ajouté, sans gluten... et tout cela en quelques minutes à peine.
En fait, mon collègue me remémorait mon gâteau chocolat sans oeuf que je lui avais fait manger et cela m'a donné l'idée de faire une version chocolat blanc... avec du thé matcha car il ne cesse de dire que je fais des gâteaux verts. Comme quoi, vous apportez un cookie au thé matcha et vous voici étiqueté pour la vie. Que voulez-vous, certaines personnes préfèrent manger les yeux fermés de la nourriture industrielle sans en connaître la fabrication plutôt que du fait maison naturel.

Choisissez un moule à carré en verre ou de petits moules à financiers.

- 200g de compote de pomme et poire (fait maison ou sans sucre ajouté)
- 2/3 de plaque de chocolat blanc à cuisiner
- 10g de margarine
- 2 CS de crème fleurette ou crème d'amande
- 4 CS de farine de riz bio
- 1/3 de sachet de levure
- 1 à 2 cc de thé matcha culinaire Unami (Maison de thé sur Lille)

Dans un bol, faire fondre le chocolat blanc avec la margarine.
Mélanger au fouet à main. Délayer avec la compote, le thé et la crème.

Ajouter la farine, la levure et fouetter.
Le mélange doit être souple mais pas trop épais.

Verser dans les moules graissés et farinés.
Faire cuire à 200° durant 20mn.

Servis natures avec un thé léger ou une citronnade.

Alfafa


tags : Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Carrés au chocolat blanc et thé matcha sans gluten, sans oeuf, sans lait

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes sans lait sans oeuf, #Recettes sans gluten

Publié le 27 Août 2015

Tarte aux noix de pécan et sirop d'érable
Tarte aux noix de pécan et sirop d'érable

Je sais que ce n'est pas encore Thanksgiving mais avec le temps magnifique de cette fin de mois d'août, j'avais plus des envies de saveurs d'automne que d'été.

Et comme toujours, j'avais quelques cerneaux de noix de pécan en poche et mon fidèle bidon de 5 litres de sirop d'érable acheté à de vrais canadiens en goguette dans ma verte Picardie lors des chalets de Noël. Sur le moment, l'achat me paru très cher mais au final, c'est sacrement économique.

On va jouer les pèlerins du Nouveau Monde avec une tarte aux noix de pécan et sirop d'érable ! Et tant pis pour la silhouette !

- 4 oeufs

- 20 cl de crème fleurette légère

- 120 cl de sirop d'érable (ou un petit bidon du commerce)

- 2 CS de miel de tilleul

- 100g de noix de pécan (dont 50g pour la farce)

- gousse de vanille (facultatif)

- pâte brisée un peu sucrée ou pâte sablée

Dans un cul de poule, monter les oeufs au fouet en ajoutant le miel, la vanille.

Ajouter encore la crème et le sirop d'érable et les brisures de noix.

Verser la farce sur la pâte sablée dans un moule à tarte.

Laisser cuire 20mn à 200°, sortir la tarte et disposer des cerneaux de noix.

Laisser cuire de nouveau. Si la farce brunit trop, penser à mettre un peu d'aluminium sur le dessus.

Laisser reposer une fois la tarte cuite.

A servir avec un peu de glace à la vanille ou de crème anglaise.

Comme bien sûr… c'est une recette qui se partage !

Et comme disait le Capitaine Koenig* : "Nous sommes tous des étrangers tant que nous nous ignorons les uns les autres" (*Cosmos 1999, je sais… j'ai une culture d'enfer ;)

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 10 Août 2015

Graine de fleur prête à s'envoler
Graine de fleur prête à s'envoler

Cela fait très longtemps que je réalise la pollinisation de mes pélargoniums de collection entre eux afin d'obtenir des graines. Cela est parfois bien utile pour conserver des graines d'espèces rares. J'avais un peu arrêté cela mais cette année, j'ai repris mes tests en vue de cet article didactique car souvent on me demande comment faire des graines.
C'est vraiment très simple à réaliser... mais on peut aussi laisser faire les abeilles, nos précieuses alliées, qui oeuvrent chaque jour pour préserver l'équilibre naturel des plantes qui nous entourent.

Petit mot sur les abeilles !
Très souvent, j'entends les gens râler et pousser des hurlements à la vue d'une abeille : mais sans elles, il n'y aurait plus de nature, de fleurs ou de fruits.
Une abeille ne pique que si elle est menacée et l'essaim vient toujours au secours d'une abeille en panique ou que l'on écrase : donc laissez-les oeuvrer en paix et elles ne vous piqueront pas. Au jardin, je suis la plupart du temps à quelques centimètres d'elles et on se partage l'espace sans souci (le tout est de garder un oeil sur elles pour ne pas être sur les mêmes fleurs).
Préférez le soir pour vous occuper de vos fleurs si vous avez peur des abeilles... car au soir qui tombe, elles rentrent au bercail préparer notre miel si doux et onctueux.

Obtenir une graine facilement !
La pollinisation réfl
échie :
- A l'aide d'un coton tige propre et sec, prélever du pollen sur les étamines (tiges autour du centre de la fleur, avec un peu de poudre sur le dessus) d'une fleur qui vient d'éclore et appliquer le coton sur le pistil (le coeur de la fleur qui présente comme de petits cils).
La "gestation" de vos futures graines :
- Un peu de patience et au bout de quelques jours, vous verrez comme un bec de grue (une excroissance verte) pousser au coeur de la fleur ! Votre fleur est enceinte : félicitations !
Je plaisante, certes, mais non ce n'est pas une maladie de votre fleur... c'est juste de futures graines en préparation.
- Ne pas cueillir les tiges de fleurs fanées qui présentent des graines. Elles doivent continuer leur "grossesse à terme". Quand les pointes deviennent un peu foncées et striées de marrons, cela veut dire que vos graines vont prendre leur envol grâce à l'effet de propulsion de la petite pointe garnie d'un plumet qui va servir le temps que votre graine s'envole et se pose au sol.
Ensuite, la graine s'enfouira et germera.
La récolte de graines :
- Donc lorsque votre graine est prête à s'envoler ou marron : prélever les graines doucement en les décollant de la tige et les conserver dans une enveloppe en pensant à noter le nom de votre fleur et la date.
Le prélevement de la graine nue :
- La graine se cache dans la partie plus ronde en bas : il faut écarter un peu la cosse pour sortir doucement la graine un peu tendre et souvent assez petite.
Laissez-les sécher un peu avant de les semer.

J'espère vous avoir aider.
Voilà la petite histoire de l'abeille et de la fleur est finie ;) le bébé est né... et à vous les futures fleurs en disant, c'est moi qui ai produit mes graines (à moins que ce ne soit celles que les abeilles vous ont laissées gentiment).

Alfafa


tags : #pelargonium #geranium #graines #pollinisation

Graines de fleurs dans leurs cosses

Graines de fleurs dans leurs cosses

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Publié le 27 Juillet 2015

Tarte oeillette picarde / gâteau au pavot bleu
Tarte oeillette picarde / gâteau au pavot bleu

Parmi les recettes picardes figure la tarte à l'oeillette mais j'ai eu beau chercher... je n'ai trouvé comme information qu'il s'agissait d'une génoise au pavot issue des pavots blancs mais pas de recette traditionnelle. Aussi, j'ai décidé de réaliser une recette de génoise avec une farce au pavot bleu.

Pour une petite tarte (2 à 3 personnes)
- 2 oeufs
- 2 CS de miel
- 200g de graines de pavot bleu ou farce de pavot
- un peu de cannelle (facultatif)
- 30g de beurre fondu ou 3cc bombées d'huile de coco
- 60g de farine
- un peu de levure (facultatif)
- 20cl de lait (pour faire gonfler les graines de pavot)

Réaliser la farce
Dans un bol, mettre le lait tiède, le miel et les graines de pavot.
Laisser gonfler une nuit en ajoutant ou non des épices (cannelle, vanille) selon votre goût.

Réaliser le gâteau ou tarte

Dans un grand bol, mixer les oeufs avec le reste du miel.
Le mélange doit blanchir et mousser naturellement.

Ajouter la farce, le beurre (ou huile de coco) fondu, la farine et levure.
Fouetter doucement pour bien mélanger.

Mettre au four à 180° pour environ 25mn.

Désolé pour la photo : mais mon appareil est en panne et mon ancien téléphone refuse toute photo... et le nouveau fait de superbes photos mais refuse tout accès au réseau. J'ai donc du utiliser la cabine photo de mon ordinateur pour réaliser la photo d'où la qualité. Je mettrais vite une photo dès que mon téléphone acceptera de se connecter au réseau.

Le gâteau est moelleux, doux et absolument délicieux... par contre, il faudra éviter de sourire ;)

Alfafa

Fleur d'oeillette ou pavot blanc (photo Alvesgaspar)

Fleur d'oeillette ou pavot blanc (photo Alvesgaspar)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes picardes

Publié le 23 Juillet 2015

Voici plus de 13 ans que j'adore Nils Lofgren !
Sa musique acoustique est d'une finesse et d'un velouté qui ne se démode pas et sa musique plus rock percute toujours autant.
A noter, qu'il a commencé sa carrière à 18 ans et qu'il a su remplacer au pied levé de grands musiciens pour accompagner les Rolling Stones entre autres sur scène avant de reprendre sa carrière solo.

Je vous laisse découvrir un morceau ou deux de son spectacle à Union Chapel (London) le 15 janvier 2015.

Alfafa

Too Many Miles (Nils Lofgren) - Union Chapel le 15/01/2015

Nils Lofgren à Union Chapel le 15/01/2015

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Newsletters

Publié le 15 Juillet 2015

Recette Picarde : Tarte au Maroilles et bière de Guise
Recette Picarde : Tarte au Maroilles et bière de Guise

Des recettes au Maroilles, il en existe pas mal en Thiérache : avec ou sans pommes de terre mais surtout... la fameuse tarte au Maroilles ! Celle que je vous propose vient de Guise (dans l'Aisne) et a pour particularité d'ajouter de la bière (artisanale) en plus du sacro-saint carré fromager dont l'odeur est connue ! Je vous rassure, une fois cuit, cela se sent beaucoup moins.

- Pâte brisée
- un quart de Maroilles (ici 200g)
- 6 CS de bière locale (ici une ambrée)
- 2 CS de crème fleurette
- 2 oeufs
facultatif / ciboulette, sel, poivre

Cuisson à 210° durant 20 à 25 mn.

Dans un cul de poule, couper le Maroilles en petits morceaux.
Ajouter, la bière, les oeufs, la crème, l'assaisonnement.

D'une fourchette, écraser les ingrédients et les mélanger.
Laisser reposer quelques minutes, le temps de faire la pâte brisée.

Dresser le moule à tarte avec la pâte.
Verser le mélange oeufs, Maroilles... ajouter la ciboulette sur le dessus.

J'ai choisi d'ajouter un peu de verdure en ajoutant de la ciboulette du jardin.
La plupart des tartes picardes aiment à cuisiner les herbes locales et parfois les fleurs en tartes mais les recettes ne sont plus très utilisées de nos jours, ce qui est dommage.

Cuire la tarte jusqu'à ce qu'elle dore un peu.
Laisser reposer et servir froide avec une salade de tomates ou de feuilles de chêne.

Bon appétit.

Alfafa


tags : #picardie #tartepicarde #maroilles #thierache #Guise #recette

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes picardes

Publié le 28 Juin 2015

Geranium/pelargonium
Geranium/pelargonium

Je suis passionnée de "pelargonium" (notre géranium zonale et hortorum) ainsi que de "geranium" (hardy, à savoir la petite plante rustique qui pousse à l'état sauvage).
Seulement pour s'y retrouver lorsque l'on cherche quelque chose en jardinerie ou sur le net, eh bien... il faut s'accrocher un peu.

Geranium rustique !
Ainsi chaque pays ou site a sa façon de nommer les "geranium" rustiques (hardy geranium, geranium, on peu y ranger les erodium si on respecte la dénomination latine).
Cette petite plante s'étend vite à l'état naturel et sert de couvre-sol ou de bordure pour des jardins dits anglais. Le feuillage est souvent parfumé au toucher et les fleurs vont du blanc, rose et bleu-violet voire chocolat mais sans parfum.
Le feuillage peut être très varié et même dentelé.
L'avantage : aucun soin spécifique ! Il résiste au gel et à la sécheresse.
Il faut diviser le pied pour réaliser des boutures. On trouve aussi des graines sur les fleurs ou en commerce spécialisés.

Geranium (perrenial geranium) ou pelargonium !
La fleur des mamies... disait-on quand j'étais petite. N'empêche que les variétés sont bien plus riches que les 3 ou 4 coloris vendus en supermarchés ou en jardinerie. Ai-je critiqué ? je dis juste que varier un peu du standard ne peut faire de mal.
On les classe de hortorum (droit), zonale (feuille presque ronde et avec une marque plus ou moins foncée sur le feuillage), décoratif (on y range allegrement les feuillages panachés de blanc ou vert-jaune avec les "regales", ces geraniums au feuillage parfumé avec de grosses fleurs très colorées... ou même les botaniques : sidoides, fragrans... qui sont les plantes anciennes plus ou moins sauvages mais non rustiques). Ce sont des annuelles.
Elles se bouturent en sectionnant une partie de la tige. On peut aussi les semer avec les graines achetées en commerce ou récupérées sur les fleurs fécondées.

Geranium lierre !
Nommés aussi geranium peltatum... des plantes qui tombent plus ou moins selon les variétés et peuvent avoir des feuillages panachés ou marbrés.
Je serais peu prolixe car c'est la seule branche des geranium que je n'affectionne pas trop car je ne suis jamais arrivée à les conserver d'une année sur l'autre et je n'ai pas persévéré.

Si vous désirez en apprendre plus sur ces plantes... je vous recommande certains livres (en anglais pour la plupart) car en France, on trouve peu d'ouvrages spécialisés.
- 1001 pelargoniums de Hazel Kay, Ed Batsford Ltd, 1999
- Geraniums : the complete encyclopedia, de Faye Brawner, Ed Schiffer Publishing Ltd, 2003

Vous désirez faire pousser quelques geraniums de couleurs différentes : voici des adresses.
- Moles Seeds (UK) un site anglais réservé aux connaisseurs, prix assez chers dûs au conditionnement (cela va de 20 graines ou 100 graines), frais de port assez chers.
Mais vous trouverez la plupart des geranium hortorum aux coloris rares.
- Thompson & Morgan (UK) encore un site anglais mais les prix sont plus abordables, les frais de port aussi. Mais peu de choix. Livre peu ou pas en France, on peut trouver cette marque chez certaines adresses de jardineries.
- Swallowtailgardenseeds (US), un site américain.
Quelques jolis choix de graines de pelargonium.
- Plant-seeds-World (US), on y trouve pas mal de graines de geranium vivaces dont certaines variétés très rares. On peut enregistrer son panier sans être connecté et revenir à tout instant finir sa commande. Frais de port à 6,50€ environ. A noter, pour 2 sachets de graines de la même variété, on vous offre le 3ème ! Code réduction : SEEDS10, -10% sur votre commande.

Pour les graines classiques... on peut se tourner en France vers Truffaut, Bakker, Willemse, Clause ou les jardineries locales. Les prix sont assez chers pour quelques graines de coloris classiques.

En parlant de graines, j'ai retrouvé des sachets de graines de chez Moles Seeds qui dataient de 2008 et étaient ouverts... je les ai semés sans y croire et à peine 3 ou 4 jours après la plupart ont commencées à germer ! Comme quoi, lorsqu'elles sont de qualité (ici avec un enrobage spécial sur la graine) et conservées dans un endroit sec... on peut encore être émerveillé de la force qu'à la Nature pour reprendre vie !

Vous recherchez des plantes de pelargonium, geranium panachés ou botaniques.
- Tourly
- Pépinières Heurtebise
- Hortiflor Bureau
La saison est finie mais vous pourrez toujours attendre février 2016.

Jardiner, contempler les fleurs, respirer les parfums des feuillages... permet d'acquérir un peu de paix, de sérénité. Un petit bout de Paradis dans un univers urbain.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Lecture : Un livre sinon rien !

Publié le 22 Juin 2015

DIY pocket / poche invisible
DIY pocket / poche invisible

L'avantage d'être réfractaire aux détails compliqués pour un projet, c'est que l'on trouve toujours quelque chose pour contourner les difficultés et obtenir un effet similaire avec moins d'efforts.
C'est dit, je ne suis pas une tricoteuse émérite... juste une débutante qui bricole et cela ne me perturbe nullement. Il faut être lucide et progresser selon son rythme personnel.

Ice Shanty : le poncho avec la poche kangourou.
La méthode originale préconisait de faire un "lining" - sans savoir quelle était la méthode, j'ai fini par voir qu'on devait tricoter la maille une fois en avant et une fois en arrière pour obtenir deux mailles sur une et garder une maille sur une aiguille auxiliaire pour l'arrière de la poche ou l'avant - mais cela m'a ennuyée.
Aussi... j'ai tricoté d'une pièce. L'idée de la poche kangourou grande et large ne m'a pas séduite car si on peut y glisser les mains, on ne peut y mettre d'objets ou du moins on risque de les perdre. Donc, j'ai choisi de faire une poche secrète pour y mettre mon téléphone ou des clés, carte de métro ou autre.

La méthode pour relever des mailles et former une poche invisible.
1/ J'ai pris un crochet et un peu de laine pour relever des mailles (voir la photo 1).
Il suffit de glisser le crochet dans le creux de chaque maille pour aller chercher le fil.
Les mailles sont ainsi similaires au-dessus des autres.
On glisse chaque maille sur une aiguille auxiliaire (double-pointe ou aiguille circulaire).
2/ On commence à tricoter le 1er rang normalement puis on retourne l'ouvrage.
On tricote ainsi jusqu'à la hauteur désirée. (photo 2)
3/ On peut voir que la poche est invisible : sans démarcation. Tout à fait superposée.
Pas de décalage de mailles.
Ma poche secrète est ainsi formée !
Il me suffira de répéter l'opération quelques rangs en dessous pour la poche kangourou qui viendra couvrir et masque la poche secrète.

Après tout, rien ne nous empêche de modifier un peu un patron tricot... ou d'ajouter des détails utiles. De toute façon, je suis réfractaire à l'idée de suivre aveuglement toute chose ou méthode. Chacun doit être libre d'innover...

A prochainement pour vous montrer le devant du poncho qui en est à l'encolure.
Cela avance... j'arrive à la fin de la deuxième pelote de 100g de laine Phil Looping (Phildar).
Ensuite ce sera le dos... que je ferais à l'identique. Par contre, pour le col... j'ai eu une idée de modification à voir à ce moment-là.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Publié le 18 Juin 2015

Recette picarde : Tarte à l'badrée
Recette picarde : Tarte à l'badrée

Cette semaine, j'avais très envie de cuisiner un peu régional... Des recettes simples, traditionnelles et avec des produits locaux. J'ai feuilleté les livres de cuisine picarde qu'avait maman mais au final pas un seul n'a tout à fait la même version de la tarte à l'badrée !
Cette recette est assez proche de la recette du chaudron ou tarte au libouli. Sa variante aux pruneaux est appelée tarte à l'pronée.
Certains réalisent la tarte à l'badrée sur pâte à levure de boulanger avec ou sans pommes et les plus récentes ont choisi la facilité avec une pâte classique. Il faut avouer que les recettes régionales sont comme le "picard", changeant selon le coin... et plus grand monde ne sait le lire, le parler ou le transmettre.
Histoire de tester la recette et faute de temps, j'ai pris une pâte sablée comme fond mais je vous donne la pâte levée préconisée en recette ci-dessous.

Farce à l'badrée ou libouli
- 3 pommes type Reinette
- 80g de sucre roux (au lieu de 100g)
- 65g de farine de sarrasin (au lieu de 30g de fécule et 30g de farine)
- 50 cl de lait (ou 40 cl et 10 cl de crème)
- 2 oeufs
- gousse de vanille
Pâte à l'badré
- 250g de farine
- 1 oeuf
- 75g de sucre roux
- 1/2 sachet de levure de boulanger

Pour faire simple, j'ai pris une pâte sablée (ma préférée) qui me restait dans le frigo.
Mais pour la pâte levée :
Mélanger la farine, la fécule avec un peu de lait.
Dans une casserole, faire bouillir le reste du lait (avec la vanille). Retirer la vanille.
Ajouter le mélange oeufs, farine, sucre dans le lait en fouettant doucement pour éviter les grumeaux. Le mélange va épaissir.

Eplucher les pommes, les couper en quartiers puis tranches.
Poêler avec une noix de beurre et du sucre ou déposer nature sur la pâte.

Verser la farce à l'badrée dit aussi libouli sur les pommes tapissant la pâte.
Mettre au four à 230° durant 30mn. Faire dorer légèrement.

Servir tiède ou froid selon les préférences avec la "goutte" comme diraient les anciens.
Le café, ça le fait aussi.

Adé*

Alfafa


Autre recette de la tarte à l'badrée par Régis Guéant
Pour 6 personnes :
250g de farine,
125g de beurre,
4 œufs,
7 cuillerées à soupe de sucre en poudre,
1 gousse de vanille,
50cl de lait,
2 cuillerées à soupe de fécule de maïs,
sel fin.

Tamiser la farine et la verser dans une terrine, faire une fontaine et y ajouter le beurre en morceaux, 1 jaune d'œufs, 1 pincée de sel et 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre. Incorporer les ingrédients les uns aux autres et amalgamer la pâte en ajoutant 1 demi-verre d'eau.
Faire une boule et la laisser reposer au frais pendant la confection de la garniture.
Pour celle-ci, fendre la gousse de vanille en deux, la mettre dans une casserole, verser le lait et le faire bien chauffer.
Battre les œufs entiers avec le blanc restant, ajouter le reste de sucre et la fécule de maïs. Lorsque le mélange est homogène, verser le lait bouillant en remuant, après avoir retiré la gousse de vanille.
Mettre cette crème sur le feu et mélanger en faisant chauffer jusqu'au premier bouillon. Retirer du feu et laisser tiédir.
Pendant ce temps, étaler la pâte et en garnir une tourtière.
Verser la crème tiède par-dessus et faire cuire dans le four à 200°C pendant 30 minutes. Laisser tiédir ou refroidir avant de servir.

Parfois, on y croise un pruneau ou deux mais le terme de tarte à l'pronée désigne les tartes aux pruneaux façon l'badrée. Quand on vous dit que le picard est changeant !

*adé, veut dire à demain ou au revoir (ma tante disait toujours cela).
badrée, terme patois pour décrire de la farine délayée (dans de l'eau ou du lait)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes picardes