Publié le 25 Mai 2015

Recette de brioche nature ou vanillée / version pain au lait
Recette de brioche nature ou vanillée / version pain au lait

Cette fois, j'ai voulu tester le tout nouveau robot offert pour la Fête des Mères (autant savoir si il fonctionne non ?!). Surtout qu'ils ont eu la bonne idée de livrer le cadeau plus tôt et que c'est elle qui la reçu et ouvert. Alors autant tester le robot et... brioche du dimanche pour tous !!!

La dernière fois, j'avais pétri la pâte à la main.
Certes, le résultat est différent même en faisant la même recette ou presque.

- un cube de levure de boulanger
- 100g de sucre (roux pour moi)
- 300 ml de lait (ou lait d'amande)
- 2 oeufs (+1 oeuf pour badigeonner)
- 120g de margarine (ou beurre si vous préférez)
- 1cc de sel (je n'en avais pas)
- 750g de farine de blé ou sarrasin
- facultatif : une gousse de vanille pour les graines (à mettre dans la pâte)

Mettre le lait, les oeufs, la margarine et la levure à température ambiante une heure avant.

Dans une tasse, diluer la levure avec un peu de lait tiède.

Dans le bol du robot, verser la farine, la vanille, le sucre, la margarine et les oeufs.
Ajouter le lait et lancer le programme (vitesse 2 soit 6mn 30) ou pêtrir à la main.

Laisser reposer 1h30 à température ambiante en couvrant la pâte d'un linge propre et sec.
La pâte a triplée de volume.

Disposer de la farine sur le plan de travail propre.
Prendre un peu de pâte pour former des boules de pâte de taille égale.
Disposer dans des petits moules individuels ou sur une plaque :
pour ma brioche, j'ai pris un petit moule rectangulaire et mis deux boules de pâte.
(A noter que l'on met du papier dit de "cuisson" pour tapisser les moules).

Dans une tasse, mélanger un jaune d'oeuf (garder le blanc pour une autre recette) avec une larme de lait pour badigeonner le dessus des brioches.

Enfourner à 180° durant 10mn puis à 210° jusqu'à ce que les brioches soient dorées.

Laisser refroidir dans les moules.

Cela ressemble un peu aux petits pains au lait que j'aimais dans mon enfance.
La mie est plus aérée que celle que j'ai pétrie à la main.

Demain, on tente une autre recette... mais pas de brioche ;)

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 16 Mai 2015

Kanelbullar raisins-miel d'Alfafa
Kanelbullar raisins-miel d'Alfafa

Parmi les nombreuses recettes à réaliser : il y avait la brioche escargot ou kanelbullar (brioche suédoise à la cannelle ou cardamome). En fait, je voulais faire des escargots aux raisins avec la base de la recette de kanelbullar trouvée sur le site de la Suède.

Comme à la maison, ma soeur aime les raisins, mon frère pas du tout... et personne n'aime la cannelle... j'ai du improviser pour faire plaisir à tous.

- 35g de levure (boulanger) soit un cube
- 100g de sucre (roux pour moi)
- 300 ml de lait (ou lait d'amande)
- 1 oeuf
- 120g de beurre (ou margarine, mon choix)
- 1cc de sel (je n'en avais pas)
- 1/2cc de graines de vanille (ajout personnel)
- 1/2cc cardamome moulue (remplacée par 1/2cc de cannelle mais chuuut)
- 750g (650g pour moi) de farine de blé ou avoine

Pour la garniture à ma façon
(100g beurre + 50g sucre dans la recette suèdoise)
- 50g raisins blonds réhydratés dans du miel et eau chaude.
- 3 CS de poudre d'amandes
- 2 CS de miel de lavande
- 1 CS de crème (amande)
Prévoir le double des proportions si vous tapissez toute la pâte.

Pas de dorure pour moi : la farine seule de la pâte et la farce ont suffit.
Ce qui donne un côté rustique comme j'aime avec une mie fine et serrée, parfumée à la cannelle et vanille.

Prêts pour préparer le futur petit-déjeuner du week-end ?

Plusieurs heures avant :
Dans un bol, mettre les raisins à réhydrater dans de l'eau tiède et miel.

Dans une tasse, diluer la levure avec un peu de lait tiède (pas chaud car la levure est une matière vivante).
Egoutter les raisins et garder pour la suite.

Dans un cul de poule, mélanger la margarine et le sucre.
Ajouter la farine pour moitié, la levure et la vanille et cannelle. Puis l'oeuf. Malaxer.
Ajouter le reste de farine peu à peu en malaxant à la main jusqu'à ce que la farine soit incorporée au reste de la pâte en une boule.

Laisser reposer 30mn d'après la recette mais j'ai laissé reposer une heure car il ne faisait pas assez chaud. Ma pâte a gonflée et doublée de volume.

Disposer de la farine sur le plan de travail propre.
Mettre la boule de pâte au milieu et l'étaler doucement avec un rouleau à pâtisserie.
Personnellement, j'ai laissé 1,5 cm d'épaisseur ce qui fut un peu épais mais peu importe.

Disposer le mélange (crème, miel) sur la longueur en une ligne sur un des côtés de la pâte.
Répartir les raisins sur la crème.

Rouler la pâte en un boudin. Découper des rondelles épaisses (5cm au moins).
Disposer sur une plaque séparement ou dans un moule rond de façon à les cuire comme un chinois.

Laisser les "escargots" gonfler un peu (environ une heure) sur la plaque ou dans le moule.
Enfourner à 210° jusqu'à ce que les "escargots" soient dorés.

Laisser refroidir dans le moule.

J'ai servi la brioche le lendemain matin, en servant chaque escargot séparement (car j'ai fais une partie sans raisins pour mon frère en mettant de la vanille sur le dessus pour les discerner du reste de la brioche aux raisins). Ils étaient collés les uns aux autres comme une brioche... pas de souci... Ce fut très très bon.
On voit même les grains de vanille parmi la mie de la brioche.
J'aurais dû mettre de la farce sur toute la largeur comme dans la recette mais cela me va ainsi. Je suis fière de ma première brioche pétrie à la main.

Bonne dégustation.

Alfafa

#recettesuedoise #kanelbullar #brioche #veggie

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 15 Mai 2015

Patron tricot : Nordic birdies by Alfafa
Patron tricot : Nordic birdies by Alfafa

Je vous le montre même s'il n'est pas bloqué et n'a pas son pompon.
J'avais envie de me remettre un peu au fair isle et de faire un projet rapide qui puisse se glisser dans un sac de voyage sans prendre trop de place.

J'ai improvisé ce bonnet façon Capucine (il s'ouvre à l'arrière pour dégager la nuque) et couvrir les oreilles et le front.

Certes, il est un peu profond (j'aime que mes bonnets soient ajustés mais pas serrés et certainement pas slouchy - comprenez de forme trop larges et tombants - juste ce qu'il faut) mais l'hiver parfois avec le vent froid, cela est utile un bonnet bien couvrant.

Je n'ai finalement pas écris le patron pour le moment.
Je vous mets la charte du motif "oiseaux" : j'avais trouvé cet oiseau sur pinterest.

A bientôt :)
Alfafa

Début du projet et motif

Début du projet et motif

Charte de motifs : Nordic birdies par Alfafa Closeupfactory

Charte de motifs : Nordic birdies par Alfafa Closeupfactory

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : Alfafa et ses petites laines

Publié le 14 Mai 2015

Cake matcha, topping citron lilas pivoine
Cake matcha, topping citron lilas pivoine

Je n'avais pas réalisé de gâteau au thé matcha depuis un moment et j'ai donc récidivé sur un gâteau au yaourt avec topping (couverture) citronné et fleurs de lilas. Totalement de saison.

A noter que la touche citronnée légère a bien réveillé mes papilles et l'alternance thé vert (pas trop sucré) et le citron acidulé sucré m'ont bien plu.


Cake matcha
- 2 oeufs
- 1 yaourt (soja ou lait entier selon votre préférence)
- 1 pot à yaourt de Maïzena ou farine de riz
- 1 pot à yaourt de farine (avoine par exemple)
- 3 CS d'huile
- 2 CS de sucre roux ou sirop d'agave
- 1 cc de thé matcha culinaire en poudre (ici thé matcha de chez Unami Lille)
- 1 sachet levure
- facultatif : quelques pépites de chocolat noir
margarine et farine pour le moule

Dans un moule rond clipsable de 15 cm de diamètre.
Beurrer (ou plutôt margariner) le moule, puis fariner pour éviter que le gâteau n'attache.

Dans un cul de poule : mélanger les oeufs, le yaourt, le sucre, l'huile.
Ajouter les farines et levure, mélanger de nouveau.

Verser dans le moule un peu de pâte, puis les pépites sur tout le moule.
Verser le reste de la pâte. Puis enfourner à 180° durant 10mn avant de mettre à 210°.

Laisser refroidir après cuisson avant de démouler.
Une fois le gâteau froid, préparer le topping.

Topping citronné
- 2 petits Suisses ou 2 CS de tofu soyeux mixé
- 1 CS jus de citron frais
- 2 CS de sucre roux ou sirop d'agave
- facultatif : fleurs de lilas et pétales de pivoine jaune

Mélanger les ingrédients ensemble. Le mélange doit être un peu consistant.
Sinon ajouter un peu plus de tofu ou petit Suisses.
Mon topping est léger mais si vous aimez plus épais, prévoir le double des proportions.
Les fleurs sont facultative
s.

Etaler avec le plat d'un couteau à bout rond en lissant le dessus après avoir mis le mélange sur le dessus. Puis mettre au frigo durant au moins une heure (pour les gourmands) et 3-4 heures pour les plus patients.

J'avoue avoir presque tout mangé : mon frère s'est laissé tenter à ma plus grande surprise (un cake vert avec des fleurs dessus, imaginez le challenge pour lui).
Il me reste un tiers de cake pour aujourd'hui ^^ miam.

Alfafa

#matcha #cake #lilas #lilac #lemon #citron #tofu #pivoine #peony

Matcha cake avec fleurs de lilas et pétales de pivoine par Alfafa

Matcha cake avec fleurs de lilas et pétales de pivoine par Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 11 Mai 2015

Sucre de fleurs de lilas
Sucre de fleurs de lilas

Depuis mes années étudiantes, j'aime à parfumer et réaliser mon sucre vanillé (car cela est plus économique et plus naturel). Alors pourquoi ne pas essayer avec mon lilas ?

Petit conseil de cueillette des fleurs de lilas.
- Prélever des fleurs qui viennent d'éclore et ne sont pas mouillées.
- Ne garder que la partie de la fleur sans partie verte.
Je me sers de mon ongle pour sectionner la fleur. Puis, je mets les fleurs dans mon pot.

Réaliser le sucre de lilas :
- Quelques poignées de fleurs de lilas équeutées
- Du sucre (roux)
- un pot hermétique

- Alterner une couche de sucre (roux pour ma part) et de fleurs.
- Alterner ainsi les couches jusqu'en haut du pot.
- Laisser les fleurs dans le sucre durant 3 jours.
- Se servir d'une passoire pour séparer les fleurs du sucre.

Utilisations du sucre de lilas :
- Sucrer son thé ou sa citronnade maison
- Pâtisseries : saupoudrer des beignets par exemple.

A la maison, tout le monde m'a regardé d'un air sceptique... en se disant "allons bon, qu'est-ce qu'elle fait encore"... mais qui ne teste rien, ne découvre rien en matière de saveurs... et cela ne m'a rien coûté car le sucre était dans le placard et le lilas sur mon arbre.
Utilisons ce que nous avons autour de nous.

Pour la version sucré vanillé maison :
- 1 à 2 gousses de vanille bourbon fendues
- 250g de sucre (roux)
- un bocal hermétique propre
Verser un peu de sucre dans le pot, glisser les gousses puis remettre du sucre.
Laisser ainsi au moins un mois en remuant le sucre toutes les semaines.
Si vous préférez retirer les graines des gousses et mélanger au sucre, pas de souci... le résultat sera le même... mais les gousses aussi sont parfumées aussi utilisez-les pour parfumer un lait (pour un riz au lait maison) ou pour votre sucre. Ainsi on fait des économies et on se fait plaisir.

Alfafa

Réalisation du sucre aux fleurs de lilas

Réalisation du sucre aux fleurs de lilas

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 7 Mai 2015

Cowichan jacket by Gosyo
Cowichan jacket by Gosyo

J'aime bien découvrir de nouveaux styles de tricot et en ce moment, je collecte les patrons gratuits de modèles vintage (1890-1980) et les chartes de motifs Fair Isle sur mes dossiers Pinterest. Récemment, j'ai découvert des motifs nommés Cowichan ou Siwash (un lien vers mon dossier motifs tricot).

Quelques mots sur l'histoire du Cowichan knitting / Genuine Cowichan knitting :
Ce sont les motifs créés par les indiens Salish (de la région de la Colombie britannique au Canada) de la région du Cowichan.
Dans les 1800, le Fair isle fut introduit au Canada par le biais des européens puis des soeurs missionnaires qui apprirent ces motifs aux jeunes enfants et femmes Cowichan dans les écoles.
Ce qui apporta une source de revenus pour les familles tout en filant la laine des chèvres.
L'une des plus grandes figure du tricot de cette période est Jemima Colvin, qui enseigna ces motifs vers 1885-1890 à des jeunes femmes de la région.
S'inspirant donc du Fair Isle vers les années 1900, les Salish utilisèrent leur laine filée non teintée pour réaliser des vestes, ponchos, tuques et bonnets typiques racontant leur culture avec des motifs stylisés (ours, baleine, aigle, totems, bison…).
Il n'était pas rare que les familles aient leurs propres motifs et "animaux totems" comme dans la plupart des cultures indiennes. Les coloris sont naturels : marrons, noirs, écrus, gris…

Vers les années 1940, la compagnie Mary Maxim se met à produire des vêtements et exporter ces graphismes. Le cowichan knitting devient alors assez répandu.

Dans les années 1950, chacun avait son gilet cowichan pour les sports d'hiver ou activités d'extérieur... même Steve Mc Queen et Marylin Monroe en portaient.
Ce fut aussi le grand essor de la firme Mary Maxim avec ses nombreux modèles et motifs vintage (bowling, agneau, totem, buffalo...), la couleur fait son apparition ainsi que les laines acryliques.
Les tricoteuses se mettent alors à créer leurs propres motifs en fonction de leurs préférences : guitare, saxo… et autres objets modernes. Allant même jusqu'à mélanger les styles et coloris vifs (rouge, vert, bleu).

Le style Cowichan figure sous les termes "Genuine Cowichan" "Cowichan " "Mary Maxim" "Siwash sweater" "Curling sweater".

Dans les années 70, le style fut modifié en partie pour des motifs plus géométriques.
Souvenez-vous : Starsky portait un gilet large et épais (j'étais petite et ce que j'ai pu aimer ce gilet, j'en avais fait acheter un plus léger et bien différent juste pour en avoir un dans le même style)... sans parler, plus récemment du phénomène Big Lebowski qui a fait fureur aux Etats-Unis et au Canada.

Depuis quelques années, ce style revient au devant de la scène grâce aux ouvrages tricot japonais qui piochent dans les différents styles de tricot et graphismes de par le monde.
On peut dire ce que l'on veut mais le tricot a bien été rajeuni grâce à ces ouvrages japonais qui savent mettre en avant des basiques de façon ludique (belles photos épurées, lumières claires pour mettre en avant les motifs et modèles, mises en scène amusantes, diagrammes qui peuvent se lire même sans connaître le japonais et structures de modèles assez simples pour être entrepris par des novices).
Donc, je vous mets des liens plus bas mais ce sont des "Cowichan inspired" donc pas des authentiques modèles Salish... mais cela peut vous inciter à créer votre propre "charte" de motifs familiaux.
Mais il est un élément essentiel du Cowichan style : outre le tricot aux manches raglan tricoté avec une grosse laine... c'est le col arrondi qui se relève pour protéger la nuque qui lui ne change pas au fil des époques.

Côté technique : voici 2 liens pour en savoir plus.
- Technique : Sweater Cowichan : partie 1
- Technique : Sweater Cowichan : partie 2


Patrons gratuits (free pattern) de "Cowichan inspired" :

- Cowichan jacket by Gosyo (pdf plus bas) en anglais

- Takoma cardigan de Julia Farwell-Clay

- Reindeer Games by Bernat

- Cowichan inspired "Kleecot jacket" (free/gratuit)

- Cowichan inspired or Lebowski jacket : The Dude by Andrea Rangel


​J'ai trouvé quelques motifs de style Cowichan : https://www.pinterest.com/closeupfactory/salish-cowichan-native-figures-history/

---

Réaliser un tricot Cowichan ou Mary Maxim pas trop cher !

Quelques adresses pour acheter des patrons (pdf) Cowichan ou Mary Maxim pour quelqu
es euros seulement :
Si vous avez paypal, il vous suffit d'acheter ces patrons sur Etsy ou les sites web et de télécharger les patrons (qui figurent dans votre récapitulatif de commande sur votre boite mail).
En général, cela va de 3,50€ à 5€ selon les modèles et sites pour un Mary Maxim et moins de 2€ pour un modèle native Cowichan.
Les tailles de modèles vont jusqu'au 44 (taille US) et 46 (taille US) au mieux donc pour les grandes tailles, il faudra agrandir la base du modèle.

- Mary Maxim : patrons Cowichan et vintage Mary Maxim.
Ce sont des modèles années 50 en partie pour les gilets "fantaisie" avec motifs.
Sur le site, il existe aussi des patrons gratuits pour tous les styles et époques.
Prix : de 3,99$ canadien à 5$ canadien soit 3,50€ à 4,50€ environ selon le cours.
- Raincoast studio : patrons Cowichan Siwash et kits.
On trouve des modèles Cowichan plus typiques que chez Mary Maxim.
Prix : 3,59€
- Cowichan Valley : patrons native Cowichan
La vendeuse se réclame de la nation Salish et vend quelques modèles en pdf dont certains sont bilingues : vous allez heureux, traduction anglais-français.
Les patrons sont sous les marques connues : White Buffalo, Chinook.
Prix : 1,86€ le modèle (plusieurs tailles incluses sur le patron).

Autres boutiques, plus vintage qui vendent des patrons :
- Hatbox pantry : patrons vintage & Cowichan
Marques : White Buffalo pour la plupart.
Prix : 2,24€
- Kilbella Vintage : patrons Cowichan
Des patrons de marques : White Buffalo et Chinook pour la plupart (sans traduction française).
Prix : 2,69€


Sur Ravelry, vous pourrez trouver un groupe qui tricote des modèles "inspirés Cowichan".
​http://www.ravelry.com/groups/cowichan-inspired


Vous hésitez : entre le prix de la laine et le patron... cela peut coûter cher.
Sincérement, tout réfléchi : prenez une laine Cascade yarns Ecological wool ou Eco+ ce qui vous fait 50€ maxi pour la laine ou choisissez une laine Drops.

Ouvrages typiques des natifs Cowichan Salish :
J'ai regardé les prix des gilets, toques, écharpes et pulls Cowichan typiques (dits Genuine Cowichan) : cela va entre 250 et 550 dollars. Toutefois, les prix sont justifiés par le fait que les pulls sont tricotés main par les Salish eux-mêmes et non par des machines comme certaines grandes marques qui surfent sur le succès des ouvrages natifs. Les laines sont filées et réalisées sur place avec les moutons et chèvres locales : il s'agit donc de matières naturelles non teintées. Les revenus de ces pulls vont directement à la communauté et non à des actionnaires.
Ces ouvrages sont aussi l'une des dernières occasions pour les natifs de vivre et raconter leur histoire par le biais des motifs. Les ouvrages confectionnés par les Salish (hommes et femmes) portent une étiquette au col avec un numéro et une étiquette d'authenticité qui garantissent le pull durant 10 ans. Certains se lèguent même de générations en générations.
Voici un article très intéressant "lettre ouverte aux hipsters locaux" par MediaIndigena (certes, je suis à ma façon aussi une hipster utilisant les coutumes d'autrui).

Si vous trouvez un Mary Maxim vintage des années 50 ou 60 ou Cowichan inspired sur Etsy : vous en aurez pour 120 à plus de 300€ au mieux (sans avoir le choix de la taille forcement) contrairement aux pulls vendus par les Salish eux-mêmes et parfois les pulls seront en acrylique et non en laine vierge.

Vous voyez... tricoter peut être économique parfois quand on craque sur un modèle de créateur ou tendance parce que l'on n'a pas toujours les moyens de pouvoir acheter un modèle original.

---

Voilà, la petite note culturelle et économique est passée…
De mon côté, je suis sur des petits projets tricot (plus faciles à emporter dans le train) : des bonnets. Je vous les montrerais prochainement, car j'hésite à écrire les patrons avant de les publier sur le blog... le temps me manque entre les journées épuisantes et les week-ends d'aller-retour.

Alfafa


#cowichan #knitting #tricot #canadien #salish #strandedknitting #siwash

Cowichan sweater : certificat d'authenticité numéroté

Cowichan sweater : certificat d'authenticité numéroté

Mary Maxim - modèle vintage "Totem" des années 1950

Mary Maxim - modèle vintage "Totem" des années 1950

Exemples de modèles "Mary Maxim", catalogue 1957

Exemples de modèles "Mary Maxim", catalogue 1957

Mabel Modeste / 1940s, modèle typique Cowichan : motif très repris à l'époque

Mabel Modeste / 1940s, modèle typique Cowichan : motif très repris à l'époque

Mrs Johnny Bear / 1964

Mrs Johnny Bear / 1964

Tricoteuse Salish sur un ouvrage typique (hommes et femmes tricotent)

Tricoteuse Salish sur un ouvrage typique (hommes et femmes tricotent)

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Publié le 24 Avril 2015

Tarte tatin aux pommes fondantes
Tarte tatin aux pommes fondantes

Rapide et facile : une base de gâteau au yaourt et des pommes.
Jour de congé oblige, une envie de ne pas perdre de temps mais aussi de se faire plaisir avec un bon petit gâteau maison pour faire plaisir à la famille.

- 3 pommes ici des Golden
- 3 oeufs
- 1 yaourt
- 4 CS de farine ou Maïzena
- 50 cl de lait
- 3 CS d'huile
- sucre roux
- 1/2 sachet de levure

Après avoir pioché dans la cuisine de maman et piqué des pommes dans la réserve du Panda : on se met à éplucher les pommes, on beurre et farine le moule.

Dans un bol à part, mettre les blancs d'oeufs. Une pincée de sucre, un peu de jus de citron et on fouette pour monter en neige.

Dans le cul de poule : 3 jaunes d'oeufs, le yaourt, l'huile, la farine et la levure.
On mélange le tout. Puis on ajoute les blancs peu à peu et doucement.

Dans le moule beurré et fariné, on dépose les quartiers fins de pommes.
On ajoute du sucre roux sur les pommes. Puis on nappe de pâte à gâteau.

On met au four à 180° durant 10mn avant de monter le four à 230°.
Quand le gâteau est doré et que la lame du couteau ressort nette, on sort le gâteau.

J'ai démoulé le gâteau encore chaud et les pommes sont en parties restées sur le fond du moule aussi... attendez un peu.

Très bon tatin, juste un peu caramélisé mais pas trop. Les pommes fondent comme il faut.

Comme quoi, il faut peu de choses pour se régaler et cela revient moins cher que d'acheter des galettes toutes faites.

Alfafa

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes faciles d'Alfafa

Publié le 20 Avril 2015

Ce week-end, j'avais envie de tester une recette de gâteau sans oeufs... avec de la compote de pommes. Mais j'avais aussi décrété de passer 2 jours sans internet aussi point de recettes à suivre donc j'ai créé la mienne. Sachant que la banane remplace l'oeuf et la compote également... et que j'avais déjà testé et adoré la banane dans la pâte à pancakes, je ne pouvais être déçue.

- 1 plaque de votre chocolat préféré
Côte d'Or au lait pour moi
- 6 cuillères à soupe de compote (maison) ou pommes-poire
- 3 cuillères à soupe de farine ou Maïzena (mon choix)
- 2 cuillères à soupe de crème fleurette
- 1/2 sachet de levure chimique ou 4g de poudre à lever
- 50g de beurre ou huile de coco

Faites fondre le chocolat, la crème et le beurre au micro-ondes ou bain-marie.
Fouettez le tout en ajoutant la compote.

Ajoutez la farine et levure.
Versez dans un moule rond de 15 cm de diamètre... beurré, fariné.

Faites cuire au four à 180° durant 10 mn avant de mettre à 210° durant 25 mn.
Le coeur du gâteau va un peu se craqueler mais rester moelleux et humide.
Si vous aimez le fondant un peu ferme, déposez un peu d'alu sur le dessus et laissez chauffer encore 10mn à 180°.

Laissez refroidir avant de démouler et servir.
La texture est celle d'un brownie sur le dessus et fondante au milieu.
Pas besoin de sucrer... la pomme et le chocolat suffisent.

J'avais emmené le moule refroidir au dehors suivie de près par un toutounet gourmet... qui semblait bien décidé à prendre sa part du gâteau. Mais point de chocolat pour les toutous.
Et comme, j'ai remarqué mon accoutumance au sucre ces derniers temps (alors que je sucre au sirop d'agave et miel depuis des années) depuis que je suis obligée de déjeuner à la cantine le midi... je tente donc de "sucrer" le maximum de sucre dans mon alimentation quotidienne à la maison. Je tente donc des recettes "sugar free" et ce n'est pas si compliqué quand on est végétarienne en fait puisque les fruits sont sucrés naturellement et que je sucre peu.

Recette à refaire vite car... trop trop bon !

Alfafa

#vegan #sugarfree #eggfree #milkfree #sanslait #sansoeuf #sanssucre

Recette du fondant chocolat sans oeuf à la compote de pomme et poire

Recette du fondant chocolat sans oeuf à la compote de pomme et poire

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Recettes sans lait sans oeuf

Publié le 17 Avril 2015

Parmi les blogueuses que j'affectionne : il y en a 2 dont je veux vous faire partager les patrons tricot qu'elles ont créées parce que j'aime ce qu'elles réalisent depuis déjà longtemps.
2 bonnets mignons à croquer à télécharger... et un patron de cardigan qui m'a tout de suite fait penser à un sweater vintage dont j'ai le patron gratuit et 2 bonnets tout mignons à réaliser sans attendre.

---

2 tutos de bonnets tricot par Zimbo : version pois ou croix ?
Voici le lien : http://z-to-o.blogspot.fr/2014/11/handmade.html
Cliquez sur chaque photo de bonnets dans l'article de Zimbo pour obtenir le PDF (oui, j'aurais pû le fournir mais je trouve normal de vous y emmener plutôt pour que vous lisiez son blog).
Celui avec les croix m'a fait penser au patron qui cartonne sur Ravelry en ce moment "Faded Quilt hat de Joji Locatelli" mais celui de Zimbo est antérieur et différent.
Je vais rassembler mes fonds de pelotes et en tenter un prochainement.

Petit apparté : Zimbo alias Peggy, je l'adore depuis un bon moment déjà... je suis toujours admirative devant la simplicité et le naturel de ces ouvrages couture ou tricot... d'un rien : un bout de laine, un coupon de lin... elle réalise des tuniques, des pantalons... des pulls qui sont piles ceux que je porterais au quotidien sans sourciller. Enfin une blogueuse qui réalise des ouvrages "quotidiens" qui ne coûtent pas un bras en tissu tendance ou en laine à 20€ l'écheveau ^^

J'ai moi-même revu mes vues sur le budget tricot... fini des laines un peu chères pour se faire plaisir (ou alors juste de quoi faire un accessoire pour un beau cadeau) mais je demeure horrifiée de calculer le prix de revient d'un pull en laine Madelinetosh ou Malabrigo... certes, la qualité se paye et cela dure des années mais mon budget ne me le permet pas... alors soyons raisonnable.

---

Un cardigan aux airs de ritournelle : Amourette de Banyan Tree.
Un patron payant mais le travail de création se paye aussi... sous forme de droits. Normal.
Voici le lien : http://www.thebanyantree.fr/boutique/gilet-amourette/

Banyan Tree alias Audrey, est une fille adorable... et j'aime le ton de son blog. J'admire toujours ses créations et réalisations de projets même si parfois ce n'est pas mon style... mais quel talent.

Promis, un jour, je saurais coudre et tout faire de mes 10 doigts mais pour le moment... j'ai laissé mon cerveau au vestiaire pour carburer au boulot tel un robot. Même plus l'énergie de tricoter depuis 3 semaines d'autant que je fus un peu malade ces dernières semaines... mais je suis toujours sur la parka : bloquée sur le devant droit au niveau de la poche verticale. D'ici quelques jours, je n'aurais pas d'excuses pour ne pas avancer le projet car j'aurais un grand week-end de congés. Ce que j'ai pris comme retard... gasp.

---

A bientôt... et surtout profitez du beau temps pour regarder les fleurs pousser et écouter le chant des oiseaux. Cela vaut tout l'or du monde...

Alfafa

Cross hat (free pattern) by Zimbo

Cross hat (free pattern) by Zimbo

Dots hat (free pattern) by Zimbo

Dots hat (free pattern) by Zimbo

Cardigan Amourette (patron tricot) by Banyan Tree

Cardigan Amourette (patron tricot) by Banyan Tree

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres

Publié le 10 Avril 2015

Cardigan vintage Amelia [1969]
Cardigan vintage Amelia [1969]

Je profite de l'occasion de vous montrer le très joli cardigan tricoté par ma maman dans les années 1960. Un motif dentelle très travaillé (le même que l'écharpe d'Amy Pond dans Doctor Who lors de l'épisode à Venice) et un bord au point mousse : pour une laine écrue qui a bien tenue les années.

Le charme des ouvrages fait main agit toujours.
La plupart des jolis cardigans réalisés par maman sont très ouvragés : une époque où les filles réalisaient leurs trousseaux de mariage et leurs tenues elles-mêmes au lieu de discuter sur les réseaux sociaux et d'être incollables sur la dernière tenue d'une star de la télé-réalité qu'on a déjà oublié le temps de cligner des yeux.
Quelle minutie dans le point, je reste admirative.

Alors au fil des articles, je vous montrerais quelques-unes de ses réalisations pour vous montrer que certains modèles sont encore bien tendances.

Amelia - cardigan réalisé en 1969 (une date au hasard car c'était un peu avant).
Tricoteuse : maman !
Laine : fine, aiguilles 3 ou 3,5. (Maman tricotait de la laine 3Suisses ou Bergère de France).
This project is the work of my mother in 1960s. No pattern file.

....


Trouver des modèles vintage de tricot gratuits (en anglais) :
La plupart des patrons sont en anglais et en PDF ou à récupérer dans les articles de blogs.
Voici quelques adresses que j'affectionne.
You can found find some free knitting patterns (to 1890 to 1970s) in version PDF or text (on blogs) : these adresses lists... are my favourites. They have collected some originals to do a copy for all.
- Thevintagepatternfiles.blogspot.co.uk
- Sheepandchick.blogspot.com
- Blitzknits.blogspot.co.uk
- Freevintageknitting.com
- Zilredloh.com

Trouver aussi des patrons vintage gratuits sur Ravelry : où les patrons sont recensés et vous permettent parfois de voir les réalisations récentes d'autres tricoteuses.
Des groupes existent pour les amoureux des projets crochet ou tricot vintage : on peut ainsi échanger des informations et conseils tricot avec d'autres passionnées.
A noter les dénominations sont précises et déterminent les périodes : dénomination : "antique" avant 1910, "vintage de 1910 à 1969, "retro" de 1970 à 1980.

Des modèles inspired-vintage se trouvent aussi :
Ce sont des modèles vintage réactualisés et/ou réécrits par des designers tricot connus et publiés dans des livres tricot :
- Susan Crawford,
- Sarah Dallas (qui a travaillé chez Rowan Yarns)... et j'en oublie...
Mais aussi des blogueuses talentueuses comme :
- Tasha de By Gum by Golli
- Theodora Goes Wild (qui a posé pour les photos de Susan Crawford).

Un blog à lire : j'adore ce que tricote ou couds, Tasha sur By Gum By Golli !
Vous trouverez aussi des tutoriaux et patrons vintage gratuits.
Since several years there's a blog that i love : i'm fan to Tasha... sewing & knitting projects.
http://bygumbygolly.com/​

J'ai recensé des patrons gratuits (en anglais) sur mon dossier Pinterest :
https://www.pinterest.com/closeupfactory/knitting-free-vintage-patterns/

J'espère vous donner plus d'informations bientôt, car je commence seulement ma collecte de modèles anciens. Certains me tentent pas mal, mais le hiatus c'est qu'ils sont réalisés très souvent en laine très fine (et je suis plus pour du n°5... pas en Chanel ;)

Si vous connaissez des sites français (ou francophones) qui recensent des modèles tricot ou crochet "gratuitement" et par périodes... n'hésitez pas à le signaler, merci par avance.
J'apprécie de trouver des sites qui prennent le temps d'archiver les livres et modèles et les numérisent afin de préserver ce patrimoine et le savoir-faire de nos prédécesseurs...

On oublie trop souvent que le papier est délicat et les ouvrages partent vite aux oubliettes après le départ de leurs lectrices : peu assurent un archivage aussi... Je trouve louable les personnes qui assurent ainsi un peu de continuité pour les générations qui suivent... Permettre aux modèles de revivre sous les aiguilles d'autres tricoteuses des décennies plus tard voire un siècle après... c'est touchant.

Alfafa

Détail du point : cardigan Amelia

Détail du point : cardigan Amelia

Voir les commentaires

Rédigé par Alfafa

Publié dans #Tricot : modèles - livres